Mise au point sur l’effet du travail en 12heures de jour chez le personnel infirmier hospitalier et sur la prise en charge des patients

Source : Archives des Maladies Professionnelles et de l’Environnement.
L’objectif de cette revue est de faire le point sur les sources de données existantes et d’identifier l’impact que les postes en 12h ont sur les infirmiers hospitaliers et par voie de conséquence sur les patients.

Shift work with and without night shifts and breast cancer risk in a cohort study from Finland

Source : Occupational and Environmental Medicine.
L’objectif de cette étude était d’examiner l’association entre le travail posté, avec ou sans travail de nuit, et le cancer du sein chez les femmes du secteur public.

Salivary Biomarker Profiles and Chronic Fatigue among Nurses Working Rotation Shifts: An Exploratory Pilot Study

Source : Healthcare.
Bien que la fatigue des infirmières affecte leur bien-être et la sécurité des patients, il n’existe aucune mesure objective efficace. Nous avons exploré les profils des biomarqueurs salivaires associés à la fatigue chronique des infirmières sur plusieurs quarts de travail.

Psychometric properties of the Japanese version of the Occupational Fatigue Exhaustion Recovery Scale among shift-work nurses

Source : Journal of Occupational Health.
Les infirmières qui travaillent par quarts courent un risque plus élevé de ne pas récupérer suffisamment de la fatigue et de développer une fatigue maladive ayant des conséquences importantes sur la santé. Il est donc nécessaire de surveiller les niveaux de fatigue et de récupération à l’aide d’une échelle fiable. Nous avons étudié les propriétés psychométriques de la version japonaise de l’échelle OFER-J (Occupational Fatigue Exhaustion Recovery scale) pour les infirmières travaillant en équipe.

Shiftworkers’ attitude to their work hours, positive or negative, and why?

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
L’objectif de la présente étude était d’examiner : la prévalence des caractéristiques des postes (nuits, postes longs, repos courts, etc.) dans les systèmes de postes traditionnels, l’attitude des travailleurs à l’égard de leurs systèmes de postes, si des combinaisons de caractéristiques problématiques des postes sont associées à l’attitude des travailleurs, et si le stress au travail et le manque de sommeil, la fatigue ou les difficultés sociales sont associés aux attitudes à l’égard des systèmes de travail par quarts.

Salivary Biomarker Profiles and Chronic Fatigue among Nurses Working Rotation Shifts: An Exploratory Pilot Study

Source : Healthcare.
Bien que la fatigue des infirmières affecte leur bien-être et la sécurité des patients, il n’existe aucune mesure objective efficace. Nous avons exploré les profils des biomarqueurs salivaires associés à la fatigue chronique des infirmières sur plusieurs quarts de travail.

Psychometric properties of the Japanese version of the Occupational Fatigue Exhaustion Recovery Scale among shift-work nurses

Source : Journal of Occupational Health.
Les infirmières qui travaillent par quarts courent un risque plus élevé de ne pas récupérer suffisamment de la fatigue et de développer une fatigue maladive ayant des conséquences importantes sur la santé. Il est donc nécessaire de surveiller les niveaux de fatigue et de récupération à l’aide d’une échelle fiable. Nous avons étudié les propriétés psychométriques de la version japonaise de l’échelle OFER-J (Occupational Fatigue Exhaustion Recovery scale) pour les infirmières travaillant en équipe.

Shiftworkers’ attitude to their work hours, positive or negative, and why?

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
L’objectif de la présente étude était d’examiner : la prévalence des caractéristiques des postes (nuits, postes longs, repos courts, etc.) dans les systèmes de postes traditionnels, l’attitude des travailleurs à l’égard de leurs systèmes de postes, si des combinaisons de caractéristiques problématiques des postes sont associées à l’attitude des travailleurs, et si le stress au travail et le manque de sommeil, la fatigue ou les difficultés sociales sont associés aux attitudes à l’égard des systèmes de travail par quarts.

Rotating Night Shift Work and Healthy Aging After 24 Years of Follow-up in the Nurses’ Health Study

Source : JAMA Network Open.
Le travail de nuit en rotation est associé à un taux de mortalité plus élevé. Pour cette étude de cohorte, un phénotype composite de vieillissement en bonne santé a été déterminé parmi 46 318 participants âgés de 46 à 68 ans et exempts de maladies chroniques majeures en 1988 lorsque l’historique du travail de nuit a été évalué. Dans une analyse secondaire dans laquelle le déclin des fonctions cognitives a été pris en compte dans la définition du vieillissement en bonne santé, 14 273 infirmières ont été impliquées.