Working hours, sleep, and fatigue in the public safety sector: A scoping review of the research

Source : American Journal of Industrial Medicine.
Le secteur de la sécurité publique comprend les agents chargés de l’application de la loi (LEO), les agents pénitentiaires (CO), les pompiers (FF), les pompiers de forêt (WFF) et les services médicaux d’urgence (EMS), tels que définis dans le programme national de recherche sur les professions (NORA) du National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH). Dans ces professions, le travail par quarts, les quarts de longue durée et les heures supplémentaires excessives sont courants. Notre objectif était d’identifier les lacunes de la recherche concernant les heures de travail, le sommeil et la fatigue chez ces travailleurs.

Research priorities to reduce risks from work hours and fatigue in the healthcare and social assistance sector

Source : American Journal of Industrial Medicine.
Cet article a trois objectifs : (1) fournir une vue d’ensemble du fardeau du travail posté, des longues heures de travail et des problèmes connexes de sommeil et de fatigue dans du secteur de la santé et des services sociaux ; (2) suggérer des priorités de recherche qui permettraient de les améliorer ; et (3) discuter des impacts positifs potentiels de la prise en compte de ces priorités de recherche pour la santé et la sécurité des travailleurs et du public.

Evaluer les facteurs de risques psychosociaux : l’outil RPS-DU

Source : INRS
Cette brochure porte sur la démarche d’évaluation des risques psychosociaux (RPS) en entreprise, en vue de leur intégration dans le document unique d’évaluation des risques professionnels et de la mise en place de mesures de prévention. Elle décrit les différentes étapes de cette démarche, en répondant aux questions les plus courantes sur le sujet. Elle contient une grille d’évaluation des principaux facteurs de RPS (l’outil RPS-DU), un tableau de synthèse et livre des exemples de pistes d’action dans un tableau de suivi des actions de prévention.

Work-related fatigue: A hazard for workers experiencing disproportionate occupational risks

Source : American Journal of Industrial Medicine, 2022-01.
À partir d’une revue de littérature, cette étude a analysé l’impact des heures de travail, des horairesirréguliers et du travail posté sur la fatigue ressentie par les travailleurs. L’étude a ciblé les travailleurs qui, en raison des facteurs associés aux structures sociales et économiques, présentent un risque plus élevé de lésions professionnelles. (Résumé tiré du bulletin Tour de veille… informationnelle / CNESST)

Association between Long Working Hours and Chronic Kidney Disease according to Diabetic Status: A Nationwide Study (Korean National Health and Nutrition Examination Survey 2010–2017)

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
Cette étude visait à étudier la relation entre les longues heures de travail et la maladie rénale chronique (MRC) en fonction du statut diabétique.

The importance of extended working hours for work-related injuries

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
On estime à 374 millions le nombre d’accidents du travail non mortels entraînant plus de 4 jours d’absence du travail et à plus de 3000 le nombre d’accidents du travail mortels survenant chaque année dans les pays européens. Le coût humain de ces accidents est considérable et le poids économique des mauvaises pratiques en matière de sécurité et de santé au travail est estimé à environ 4 % du produit intérieur brut (PIB) mondial chaque année. L’identification des facteurs de risque des accidents du travail peut contribuer à en réduire le nombre. (Traduit avec DeepL Translator)

Safety incidents associated with extended working hours. A systematic review and meta-analysis

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
Cette revue systématique avait pour objectif d’évaluer les conséquences potentielles des heures de travail prolongées sur les accidents, les quasi-accidents, les incidents de sécurité et les blessures (incidents) en considérant la certitude globale des preuves. Les heures de travail quotidiennes >12 heures et les heures de travail hebdomadaires dépassant 55 heures étaient associées à un risque accru d’incidents. Le niveau de preuve était faible.

Prévention des risques liés au travail de nuit, un colloque de l’INRS. Conférence en ligne, 11 mars 2021

Source : Références en santé au travail, 2021-06.
Lors de ce colloque, la présentation des avancées de la recherche en chronobiologie a permis de mieux comprendre les facteurs mis en cause dans l’impact du travail de nuit chez les salariés et, ainsi, d’explorer des pistes de prévention.

Conditions de travail souples : Réponses SST

Source : CCHST: Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail
Qu’entend-on par aménagement du temps de travail? Quelles sont les raisons d’offrir un programme d’aménagement du temps de travail à ses employés? Que doit-on prendre en compte dans la définition d’une politique d’aménagement du temps de travail?

Temps de travail hebdomadaire prolongé et risque cardiovasculaire

Source : Le Concours Médical.
Les horaires de travail prolongés sont depuis quelques années, considérés comme facteurs de risque professionnels de la survenue d’évènements cardiovasculaires. Sous l’égide de L’OMS et l’OIT, une revue systématique de la littérature a été assurée par un groupe d’un vingtaine de chercheurs, à partir des différentes bases de données existantes. Parmi plusieurs milliers d’articles, 22 études ont été sélectionnées, toutes récentes et de bonne qualité.