Preventing and addressing incivility in nursing

Source : AORN Journal.
L’incivilité peut être définie comme « une ou plusieurs actions grossières, discourtoises ou irrespectueuses qui peuvent avoir ou non une intention négative ». Parmi les exemples de comportements incivils, citons la critique, le commérage, le blâme, l’insulte, le refus d’aider, le sabotage, les gestes ou les expressions faciales dégradantes et le fait de ternir la réputation d’une personne. Selon Maria Sullivan, MSN, RN, CNOR, responsable de l’unité de services périopératoires pour enfants, Monroe Carell Jr. Children’s Hospital at Vanderbilt, Nashville, l’incivilité a touché beaucoup trop de membres de la profession infirmière. « Certaines recherches ont montré que plus de 60 % des infirmières ont été victimes d’une forme d’incivilité sur leur lieu de travail », a-t-elle déclaré. « Cela touche toutes les spécialités infirmières, se produit dans pratiquement toutes les pratiques et tous les milieux universitaires, et s’étend à tous les niveaux éducatifs et organisationnels de la profession. »

Work-related musculoskeletal symptoms among Iranian nurses and their relationship with fatigue: a cross-sectional study

Source : BMC Musculoskeletal Disorders.
La présente étude visait à déterminer la prévalence des troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail, à identifier les facteurs potentiels associés aux TMS et à déterminer l’association entre les TMS et la fatigue chez les infirmières.

COVID-19: The Lived Experience of Critical Care Nurses

Source : JONA: The Journal of Nursing Administration.
L’objectif de cette étude phénoménologique qualitative était d’explorer en profondeur l’expérience vécue par les infirmières en soins intensifs (ISI) lors de la prise en charge des patients atteints du coronavirus 2019 (COVID-19) pendant la pandémie.

When a patient refuses a nurse assignment

Source : American Nurse
Pendant trop longtemps, les soins infirmiers ont fermé les yeux sur les micro- et macro-agressions commises par les patients. Les bouleversements sociopolitiques provoqués par COVID-19 et la prise de conscience des inégalités en matière de santé ont rendu nécessaire une discussion nuancée sur les préjugés dont sont victimes les travailleurs de la santé. Le refus du patient exige la compréhension de trois facteurs : le patient, l’infirmière et l’organisation. Comment votre organisation peut-elle s’adapter ?

AORN Guidelines in the Era of COVID-19

Source : AORN Journal, 2021.
Bien qu’il y ait encore beaucoup à apprendre sur le COVID-19, un certain nombre de pratiques fondées sur des données probantes sont recommandées pour réduire la propagation des infections dans le cadre périopératoire, comme le détaillent les Guidelines for Perioperative Practice de l’AORN. L’AORN Journal s’est récemment entretenu avec des membres du département de la pratique infirmière de l’AORN au sujet de quatre directives spécifiques.