Women’s Work: Why Are Women Physicians More Burned out?

Source : Journal of the Association of Occupational Health Professionals in Healthcare, 2021.
De nombreuses recherches ont mis en évidence les niveaux d’épuisement professionnel chez les médecins en général, avec des taux plus élevés chez les femmes médecins. Dans cet article, l’auteur Katherine J. Gold, MD, MSW, MS, examine les défis et les inégalités auxquels les femmes sont confrontées dans le monde du travail, qui réduisent la satisfaction au travail et contribuent à l’épuisement professionnel.

Impact of different work organizational models on gender differences in exposure to psychosocial and ergonomic hazards at work and in mental and physical health

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
L’objectif de cette étude était d’examiner les différences entre les sexes dans l’exposition aux facteurs psychosociaux et ergonomiques au travail et dans la santé liée au travail, selon différents modèles d’organisation du travail.

Physical workload and increased frequency of musculoskeletal pain: a cohort study of employed men and women with baseline occasional pain

Source : Occupational and Environmental Medicine, 17 janvier 2021.
Les douleurs musculosquelettiques sont très répandues parmi la population active. Cette étude examine l’association à long terme entre la charge de travail physique et l’augmentation de la fréquence de ces douleurs chez les employés masculins et féminins ayant des douleurs musculosquelettiques occasionnelles préexistantes.

Prevalence and risk factors for anxiety and depression disorders in workers with work-related musculoskeletal strain or sprain in British Columbia, Canada: a comparison of men and women using administrative health data

Source : Occupational and Environmental Medicine, 22 janvier 2021.
Cette étude examine la prévalence et les facteurs de risque des troubles anxieux et dépressifs traités médicalement chez les hommes et les femmes souffrant de troubles musculo-squelettiques reliés au travail en Colombie-Britannique.

Travail de nuit et organisation du travail : des questions fréquemment posées

Source : Références en santé au travail.
De nombreuses interrogations persistent sur les mesures de prévention les plus pertinentes pour limiter les effets du travail de nuit. Bien que des études épidémiologiques prenant en compte toutes les caractéristiques de ces organisations soient encore nécessaires, l’INRS propose de répondre aux questions récurrentes que se posent les acteurs des services de santé au travail.

Challenges and Obstacles Faced by Trainee Female Physicians: An Integrative Research on Gender Discrimination, Stress, Depression and Harassment

Source : Healthcare.
L’objectif de cette étude est d’évaluer les défis et les obstacles rencontrés par les femmes médecins stagiaires et de proposer des solutions qui pourraient résoudre ces problèmes et améliorer leurs performances.

Les troubles musculo-squelettiques liés au travail : un fardeau humain et économique évitable

Source : INSPQ
Depuis 40 ans, le visage du travail au Québec a changé. Au Québec, les secteurs non priorisés pour la prévention, tels que les services et des commerces, rassemblent 75 % de l’ensemble de la main-d’œuvre québécoise et 85 % de la main-d’œuvre féminine. Un travailleur québécois sur quatre rapporte des TMS importants au cours d’un an. La grande majorité des travailleurs touchés par les TMS œuvre dans des secteurs non prioritaires et n’a pas accès aux mécanismes de prévention prévus par la loi actuelle.

Invisible Women Exposing Data Bias in a World Designed for Men

Source : Occupational Medicine, 12/30/2020.
Le livre de Caroline Criado Perez examine le fossé des données et la façon dont il influence tout, de la conception des voitures aux performances des médicaments. Certains algorithmes d’intelligence artificielle supposent que tous les utilisateurs sont des hommes, ce qui a des conséquences intéressantes et, parfois, franchement dangereuses. L’auteure rapporte que la plupart des médicaments, y compris les anesthésiques et les chimiothérapies, ont des dosages neutres en fonction du sexe, ce qui expose les femmes à un risque d’overdose. En est-il de même pour les limites d’exposition professionnelle ? Doivent-elles être différenciées selon les sexes ?

A rapid review of mental and physical health effects of working at home: how do we optimise health?

Source : BMC Public Health, novembre 2020.
La pandémie de coronavirus (COVID-19) a entraîné des changements dans les conditions de travail de millions d’employés qui sont maintenant basés à domicile et qui pourraient continuer à travailler à domicile, dans une certaine mesure, dans un avenir prévisible. Les décisions sur la manière de promouvoir la santé des employés tout en travaillant à domicile doivent être basées sur les meilleures preuves disponibles afin d’optimiser les résultats des travailleurs. L’objectif de cette étude rapide était d’examiner l’impact du télétravail sur la santé mentale et physique des travailleurs, de déterminer les différences entre les sexes et d’élaborer des recommandations pour les employeurs et les employés afin d’optimiser la santé des travailleurs.

Covid-19 : quels impacts sur les conditions de travail des femmes et des hommes ? | Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact)

Source : ANACT
Le réseau Anact-Aract de la France analyse les inégalités professionnelles des femmes et des hommes au travail que la pandémie de COVID-19 a mis en évidence. Des recommandations s’adressant aux employeurs sont aussi formulées afin de tenir compte des différences de sexe dans la prévention des risques.