Bulletin de veille – septembre 2022

Ce bulletin présente les documents repérés au cours des dernières semaines, portant sur la santé et la sécurité au travail dans le secteur des affaires sociales. Vous y trouverez aussi un survol des prochains événements de l’ASSTSAS. Des 86 ressources présentées, 70 sont en accès libre, 8 sont disponibles par un abonnement de l’ASSTSAS ou … Lire la suite

Moral distress among clinicians working in US safety net practices during the COVID-19 pandemic: a mixed methods study

Source : BMJ Open.
L’objectif de cette étude était d’explorer les causes et les niveaux de détresse morale vécus par les cliniciens s’occupant des patients à faible revenu des pratiques de filet de sécurité aux États-Unis pendant la pandémie de COVID-19.

Survey: Most clinicians treating low-income COVID patients morally distressed

Source : CIDRAP.
Contraints par un manque de ressources suffisantes et confrontés à des décisions difficiles lors de l’afflux de COVID-19 au cours de la première année de la pandémie, près de 72 % des cliniciens américains spécialisés dans les soins primaires, les soins dentaires et la santé comportementale et travaillant dans des cliniques de sécurité déclarent avoir ressenti une détresse morale légère à intense, selon une étude publiée la semaine dernière dans BMJ Open.

NIOSH Risk-Based Model to Resume Field Research and Public Health Service in 2020 During the COVID-19 Pandemic

Source : American Journal of Public Health.
Au cours des premiers mois de la pandémie de COVID-19, les travaux de recherche sur le terrain et les services de santé publique menés par le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) ont été suspendus. Pendant cette période, le NIOSH a développé un modèle basé sur le risque pour reprendre le travail sur le terrain, en équilibrant les avantages pour la santé publique de ce travail sur le terrain avec les risques d’exposition et de transmission.

Best Practicies for Protecting Temporary Workers

Source : eNews, monthly newsletter of the NIOSH.
Les travailleurs temporaires sont ceux qui sont payés par une société de recrutement et affectés à un travail pour un employeur, y compris les affectations à court et à long terme. Cette formule de double emploi présente des défis uniques en matière de sécurité et de santé au travail (SST). Afin d’aider les employeurs d’accueil à relever ces défis et à élaborer un programme complet de SST, le NIOSH a récemment publié ce document qui fournit des pratiques pour les employeurs, applicables à toutes les industries et professions, organisées en trois domaines.

« C’est l’organisation du travail qui fait le terreau du burnout » — Le grand entretien

Source : Travail & Sécurité.
Le burnout – ou syndrome d’épuisement professionnel – est devenu, pour Marie Pezé, psychologue spécialiste du sujet, un concept réceptacle de toutes les plaintes liées au monde du travail. Ce qui n’enlève rien de sa pertinence et ne doit pas faire oublier sa signification : témoigner de la souffrance de nombre de salariés.

Occupation and SARS-CoV-2 infection risk among 108 960 workers during the first pandemic wave in Germany

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
L’objectif de cette étude était d’identifier le risque professionnel d’une infection par le SRAS-CoV-2 dans un échantillon national de travailleurs allemands au cours de la première vague de la pandémie COVID-19 (1er février-31 août 2020) .

The Role of the Work Environment in the Relationship Between Shiftwork and Sickness Absence

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
L’objectif de cette étude était d’examiner le rôle de quatre facteurs de l’environnement de travail au niveau de l’équipe en tant que médiateurs et modérateurs potentiels de la relation entre le travail posté et l’absence pour maladie.

Continued increases in the incidence of healthcare-associated infection (HAI) during the second year of the coronavirus disease 2019 (COVID-19) pandemic

Source : Infection Control & Hospital Epidemiology.
Les données du National Healthcare Safety Network ont été analysées afin d’évaluer l’impact de COVID-19 sur l’incidence des infections associées aux soins (IAS) en 2021. Les ratios d’infection standardisés étaient significativement plus élevés que ceux de la période prépandémique, en particulier au cours des trimestres 2021-Q1 et 2021-Q3. L’incidence des infections associées aux soins était élevée pendant les périodes où le nombre d’hospitalisations liées au COVID-19 était élevé.