Shift workers are at increased risk of severe COVID-19 compared with day workers: Results from the international COVID sleep study (ICOSS) of 7141 workers

Source : Chronobiology International.
La présente étude avait deux objectifs principaux. Tout d’abord, il s’agissait de déterminer si les travailleurs postés ou de nuit présentaient une prévalence et une gravité plus élevées de COVID-19 que les travailleurs de jour. Deuxièmement, vérifier si les personnes travaillant régulièrement en face à face pendant la pandémie présentaient une prévalence et une gravité plus élevées de COVID-19 que les personnes n’ayant pas besoin d’être en contact étroit avec d’autres personnes sur leur lieu de travail.

Simulated workplace protection factor study of a quarter facepiece elastomeric respirator

Source : Journal of Occupational and Environmental Hygiene.
Le facteur de protection assigné (FPA) pour les respirateurs quart de pièce est actuellement de 5, sur la base de données d’essais d’ajustement datant des années 1970 avec des modèles qui ne sont plus disponibles dans le commerce. L’objectif de ce projet était d’évaluer la capacité d’ajustement d’un masque respiratoire quart de pièce en élastomère N95 approuvé par le NIOSH avec un joint facial à base de gel (Envo Mask de Sleepnet Corporation).

Corporate health culture promotes infection control measures against COVID-19 in the workplace

Source : Journal of Occupational Health.
La présente étude a examiné la relation entre la culture de la santé évaluée par les fiches d’enquête sur la santé et la productivité et le statut de la mise en œuvre des mesures de contrôle de l’infection par COVID-19 sur le lieu de travail.

Evaluating the association between in-person work and the risk of SARS-CoV-2 infection through June 2021

Source : American Journal of Industrial Medicine.
Des études récentes ont évalué les épidémies de COVID-19 et la surmortalité par secteurs professionnels. Les études sur l’infection par le SRAS-CoV-2 selon la profession et les facteurs liés à la profession font toujours défaut. Dans cette étude, nous estimons l’effet du travail en personne sur le risque d’infection par le SRAS-CoV-2 et décrivons la séroprévalence du SRAS-CoV-2 chez les adultes qui travaillent.

Association between job role and coronavirus disease 2019 (COVID-19) among healthcare personnel, Iowa, 2021

Source : Antimicrobial Stewardship & Healthcare Epidemiology.
Nous décrivons l’association entre les rôles professionnels et la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) parmi le personnel de santé. Un large éventail de rapports de risque a été observé pour les différents rôles professionnels. Les assistants médicaux présentaient des rapports de risque plus élevés que les infirmières, tandis que les médecins traitants, le personnel de restauration, les techniciens de laboratoire, les pharmaciens, les résidents et les boursiers, et les travailleurs temporaires présentaient des rapports de risque plus faibles.

Characteristics of COVID-19 infection clusters occurring among workers in several Asia-Pacific countries

Source : Industrial Health.
Les données sur les principales professions ou lieux de travail signalant des cas de COVID-19 sur les lieux de travail entre janvier 2020 et juillet 2021 ont été recueillies auprès de professionnels de l’hygiène industrielle dans neuf pays. La proportion de travailleurs représentait de 39,1 à 56,6 % de la population dans chaque pays. Le nombre de travailleurs couverts par les statistiques nationales varie selon les nations en fonction de leur définition du travailleur. La plupart des pays ont connu des grappes de cas de COVID-19 parmi les travailleurs de la santé et des services sociaux (HSCW) dans les hôpitaux ou les établissements de soins de longue durée. Les types de professions ou de lieux de travail présentant des grappes de virus dans certains pays participants comprenaient les prisons, les centres d’appels, les lieux de travail employant des immigrants, les ateliers de confection, les épiceries et l’armée, ce qui différait d’un pays à l’autre, à l’exception de quelques professions communes telles que les travailleurs de la santé et des services sociaux et celles peuplées d’immigrants.

A review of infectious disease epidemiology in emergency medical service clinicians

Source : American Journal of Infection Control.
Le personnel des services médicaux d’urgence (SMU) est exposé à un risque élevé d’infections professionnelles. Cette revue synthétise la littérature existante sur la prévalence, l’incidence et la gravité des infections dans le personnel des services médicaux d’urgence.

The spread of coronavirus disease 2019 (COVID-19) via staff work and household networks in residential aged-care services in Victoria, Australia, May-October 2020

Source : Infect Control Hosp Epidemiol.
La morbidité et la mortalité dues à la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) ont été importantes chez les résidents âgés des services résidentiels de soins aux personnes âgées (RACS). Pour prévenir les incursions de COVID-19 dans les RACS en Australie, les visiteurs ont été interdits et les travailleurs âgés ont été encouragés à travailler sur un seul site. Nous avons procédé à un examen des notes de cas et à une analyse des réseaux sociaux pour comprendre comment le lieu de travail et les réseaux sociaux ont permis la propagation du coronavirus respiratoire aigu sévère de type 2 (SARS-CoV-2) dans les RACS.

Between-occupation differences in work-related COVID-19 mitigation strategies over time: Analysis of the virus watch cohort in England and Wales

Source : medRxiv.
Cette étude avait pour but d’étudier les différences professionnelles dans l’utilisation des principales mesures d’atténuation liées au travail au fil du temps, et d’étudier les perceptions des travailleurs sur ces mesures.