Prévention des risques liés au travail de nuit, un colloque de l’INRS. Conférence en ligne, 11 mars 2021

Source : Références en santé au travail, 2021-06.
Lors de ce colloque, la présentation des avancées de la recherche en chronobiologie a permis de mieux comprendre les facteurs mis en cause dans l’impact du travail de nuit chez les salariés et, ainsi, d’explorer des pistes de prévention.

Réveillez-vous : ne négligez pas les répercussions de la fatigue

Source : Le rapport sur la santé et la sécurité.
Souvent considérée comme un état de grande fatigue, de lassitude ou de somnolence causé par le fait de travailler de longues heures ou de ne pas dormir suffisamment, ou par des périodes prolongées de stress ou d’anxiété, la fatigue est un risque en milieu de travail qui devrait préoccuper les employeurs. Les répercussions de la fatigue peuvent être considérées comme une forme de facultés affaiblies, ce qui en fait un risque en milieu de travail qui peut être dangereux non seulement pour le travailleur, mais aussi pour d’autres employés et même pour des membres du public.

The incessant inbox: Evaluating the relevance of after-hours e-mail characteristics for work-related rumination and well-being

Source : Stress and Health.
Bien que de nombreux employés lisent et répondent à des courriels liés au travail le soir après le travail, les mécanismes par lesquels ces courriels influencent le bien-être restent mal compris. En particulier, on s’est peu penché sur la question de savoir si différentes caractéristiques des courriels après les heures de travail (fréquence, durée, ton perçu) peuvent déclencher une rumination liée au travail qui influence le bien-être des employés au moment du coucher (c’est-à-dire à la fin de la période post-travail).

Changes in Fatigue Levels and Sleep Measures of Hospital Nurses During Two 12-Hour Work Shifts

Source : JONA: The Journal of Nursing Administration.
Les objectifs de cette étude étaient d’explorer les niveaux de fatigue et les mesures du sommeil des infirmières pendant deux quarts de jour consécutifs de 12 heures et d’examiner les relations entre les niveaux de fatigue des infirmières pendant les quarts et les caractéristiques de leur sommeil la nuit précédente.

How to sleep well in times of high job demands: The supportive role of detachment and perceived social support

Source : Work & Stress.
Cette étude vise à examiner si les employés qui perçoivent un soutien social de la part de leurs superviseurs et de leurs collègues seraient plus à même de se détacher de leur travail pendant leur temps libre et donc de mieux dormir en période de fortes exigences professionnelles.

Associations between exposure to workplace bullying and insomnia: a cross-lagged prospective study of causal directions

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Il a été établi que le harcèlement au travail est un corrélat important des problèmes de sommeil. Cependant, on sait peu de choses sur la direction causale entre les brimades et le sommeil. L’objectif de cette étude était d’examiner les relations temporelles entre les brimades et les symptômes d’insomnie.

Covid-19 et prévention en entreprise . Du télétravail imposé en situation exceptionnelle à un télétravail qui se prolonge

Source : INRS
Face à la crise sanitaire majeure liée à la Covid-19 au printemps 2020 et comme le recommande le protocole sanitaire de nombreuses entreprises ont recours au télétravail pour maintenir leur activité. L’objectif étant de réduire les déplacements et faciliter la mise en œuvre des mesures de distanciation physique en entreprise. Certains points nécessitent toutefois une vigilance particulière dans le cadre de ce télétravail qui se développe et se prolonge.

Red light: A novel, non-pharmacological intervention to promote alertness in shift workers

Source : Journal of Safety Research, septembre 2020.
Le travail de nuit nécessite une inversion du cycle naturel diurne de repos de l’activité humaine et est associé à une baisse de la vigilance et de certaines mesures de performance, à une réduction de la sécurité, à des effets néfastes sur la santé et à une perturbation chronique du cycle de la mélatonine qui a été associée à un risque accru de plusieurs maladies importantes. Des études antérieures montrent que l’exposition à la lumière rouge la nuit peut favoriser la vigilance et améliorer les performances sans avoir d’effets négatifs sur la sécrétion de mélatonine. Cette étude de terrain en cours, croisée et mixte (intra- et inter-sujets), teste l’efficacité et l’acceptation de la lumière rouge délivrée aux travailleurs de jour et de nuit utilisant des lunettes lumineuses personnelles pendant qu’ils sont au travail.

Lighting Interventions to Reduce Circadian Disruption in Rotating Shift Workers

Source : NIOSH Science Blog
Le travail posté a été lié à plusieurs problèmes de santé. Des chercheurs financés par le NIOSH ont examiné les effets d’une intervention expérimentale d’éclairage sur les niveaux de mélatonine, l’exécution des tâches, les habitudes d’activité et de repos et la qualité subjective du sommeil.