Research priorities to reduce risks from work hours and fatigue in the healthcare and social assistance sector

Source : American Journal of Industrial Medicine.
Cet article a trois objectifs : (1) fournir une vue d’ensemble du fardeau du travail posté, des longues heures de travail et des problèmes connexes de sommeil et de fatigue dans du secteur de la santé et des services sociaux ; (2) suggérer des priorités de recherche qui permettraient de les améliorer ; et (3) discuter des impacts positifs potentiels de la prise en compte de ces priorités de recherche pour la santé et la sécurité des travailleurs et du public.

Job experience as a buffer against incivility: a daily diary study

Source : Journal of Managerial Psychology.
L’objectif de cette étude était d’analyser les relations entre l’incivilité vécue, la qualité du sommeil et les résultats émotionnels, en positionnant la qualité du sommeil comme médiateur. En outre, le rôle protecteur de l’ancienneté et les effets uniques de l’incivilité provenant de différentes sources ont été examinés.

Randomised control trial of a proactive intervention supporting recovery in relation to stress and irregular work hours: effects on sleep, burn-out, fatigue and somatic symptoms

Source : Occupational and Environmental Medicine.
L’objectif de cette étude était d’examiner si une intervention proactive de récupération pour les infirmières diplômées récemment peut prévenir le développement de problèmes de sommeil, de burn-out, de fatigue ou de symptômes somatiques.

Association Between Insomnia and Constipation: A Multicenter Three-year Cross-sectional Study Using Shift Workers’ Health Check-up Data

Source : Safety and Health at Work.
Bien que l’insomnie et la constipation soient très répandues dans le monde, les études examinant une éventuelle association entre elles font défaut. Nous avons examiné la relation entre l’insomnie et la constipation chez les travailleurs postés qui présentent une prévalence élevée d’insomnie et d’autres maladies.

Le sommeil et la productivité au travail : Un lien indissociable

Source : Prévention au travail.
On recommande aux adultes de 18 à 64 ans de dormir entre 7 et 9 heures par nuit. Or, en raison du rythme de vie effréné que plusieurs d’entre nous ont adopté, les cas d’insuffisance de sommeil sont fréquents. Selon la clinique virtuelle de sommeil HALEO, un peu plus de 50 % des adultes présentent des symptômes d’insomnie. Nous nous sommes entretenus avec deux experts de la clinique afin de mieux comprendre les répercussions d’un sommeil insuffisant sur la vie professionnelle.

Shift rotation scheme, sleepiness and sleep quality in night-shift workers

Source : Occupational Medicine.
Les schémas de rotation des équipes peuvent influencer la tolérance des travailleurs au travail de nuit et son impact sur la santé.Cette étude visait à évaluer l’influence des schémas de rotation des équipes sur la somnolence et la qualité du sommeil.

Sleepiness and safety at work among night shift NHS nurses

Source : Occupational Medicine.
La somnolence associée au travail de nuit est connue pour avoir des effets négatifs sur la santé et le bien-être des travailleurs. Elle a été associée à des résultats négatifs en matière de sécurité et est reconnue comme un risque professionnel chez les travailleurs de la santé. Cette étude avait pour but d’évaluer la prévalence de la somnolence autodéclarée chez les infirmières et les sages-femmes travaillant la nuit. Cette étude a également exploré les conséquences de la somnolence sur la sécurité au travail et au volant.