What We Have Heard: Next Steps for Long-Term Care Pandemic Preparedness in Canada

Source : Healthcare Quarterly.
Healthcare Excellence Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada se penchent sur les leçons tirées des articles du numéro spécial et résument les principaux points à retenir pour les prochaines étapes de la préparation à une pandémie de soins de longue durée fondée sur des données probantes au Canada. Les implications de leur partenariat inter-organisationnel pour obtenir un impact collectif maintenant et à l’avenir sont discutées.

Lessons from the COVID-19 Pandemic for Long-Term Care: Where Do We Go Next?

Source : Healthcare Quarterly.
Ce numéro spécial de Healthcare Quarterly présente les principales conclusions et recommandations du programme de recherche rapide Implementation Science Teams – Strengthening Pandemic Preparedness in Long-Term Care (Équipes scientifiques de mise en ouvre – Renforcer la préparation à la pandémie dans les soins de longue durée) qui a été lancé rapidement en réponse aux expériences de la première vague de la pandémie de COVID-19 dans les soins de longue durée.

Special report: Conducting infection control risk assessments the right way

Source : Health Facilities Management.
Le projet ICRA 2.0 de l’ASHE s’appuie sur les efforts précédents pour aider les hôpitaux à créer des procédures holistiques et efficaces pour planifier et éliminer les risques d’infection liés à la construction. Cet article est extrait et édité du guide de ressources de l’ASHE, intitulé  » ASHE ICRA 2.0T Process Guide « .

The « triple-demic » is on its way

Source : Health Facilities Management.
Prendre dès aujourd’hui des mesures efficaces de gestion de l’eau peut contribuer à éviter l’augmentation des infections associées aux soins de santé. Cet article examine les principales causes des IASS, y compris les IASS d’origine hydrique, puis décrit les cinq étapes à suivre pour élaborer un plan de gestion de l’eau efficace.

Contexte de contamination des soignants par la Covid-19. Enquête descriptive nationale, avril 2020 – décembre 2021

Source : Références en santé au travail.
Deux mille neuf cent quarante-trois professionnels de santé contaminés par le SARS-CoV-2 ont répondu à une enquête par questionnaire en ligne sur les circonstances de leur contamination. Des différences importantes, notamment dans l’utilisation de masques de protection, ont été relevées au cours de l’enquête. Ces différences sont à mettre en relation avec la disponibilité variable de ces équipements et l’évolution des recommandations et protocoles utilisés.

Mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins : situation d’éclosion

Source : Institut national de santé publique du Québec
Cette fiche fait partie d’un ensemble de fiches portant sur les mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins

Mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins: caractéristiques des agents infectieux

Source : Institut national de santé publique du Québec
Cette fiche présente les caractéristiques des différents virus responsables des infections respiratoires aiguës pouvant circuler dans les milieux de soins. Elle exclut toutefois le SRAS-CoV-2. Malgré la pandémie de COVID-19, les autres virus respiratoires demeurent une menace pour les usagers en milieu de soins. Un projet sur la surveillance des hospitalisations et des complications attribuables à l’influenza et autres virus respiratoires est en vigueur depuis 2011. Cette surveillance est réalisée par l’INSPQ et inclut quatre hôpitaux de soins aigus au Québec. Chaque année, un rapport est produit afin de déterminer la morbidité hospitalière, la mortalité et également la transmission nosocomiale de l’influenza et des autres virus respiratoires. Parmi les constatations du plus récent rapport, il persiste une tendance à une létalité plus élevée chez les usagers qui ont contracté un virus respiratoire autre que l’influenza. De plus, les cas nosocomiaux représentaient 15 % des cas d’influenza et 19 % des autres virus respiratoires. Ces données démontrent l’importance du programme de prévention et contrôle des infections dans les milieux de soins.

Mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires, incluant l’influenza, dans les milieux de soins : outils

Source : INSPQ
Cette page présente différents outils en lien avec les virus respiratoires. Elle contient les grilles de surveillance pour les travailleurs de la santé et les usagers ainsi que la fiche de calcul de l’incidence et du taux d’attaque.

Mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins : analyses de laboratoire

Source : Institut national de santé publique du Québec
Durant toute l’année, mais particulièrement pendant la période hivernale au Québec, les virus respiratoires circulent dans la communauté et les milieux de soins. Il est fréquent de voir la présence simultanée de plus d’un virus dans un même milieu. Les méthodes moléculaires multiplex sont des tests diagnostiques permettant d’identifier rapidement différents agents pathogènes respiratoires. L’offre de service et l’accès à ces tests diffèrent d’une région à une autre selon la grappe de services établie. Lorsque disponibles, les résultats obtenus permettent d’identifier rapidement les usagers affectés, d’appliquer les précautions additionnelles requises, de limiter la transmission et de diminuer l’utilisation inappropriée d’antibiotiques.

Mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins : mesures à mettre en place pour la saison des virus respiratoires et en présence d’un cas clinique ou confirmé d’un virus respiratoire

Source : Institut national de santé publique du Québec
La pandémie de SRAS-CoV-2 a apporté de grands changements dans les milieux de soins, particulièrement en ce qui concerne les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI), ainsi que dans la prise en charge des usagers. Les recommandations présentées dans ces fiches doivent être considérées en complémentarité avec les documents sur le SRAS-CoV-2. Ces documents sont accessibles sur la page Prévention et contrôle des infections de l’INSPQ. Une adaptation locale des mesures peut être effectuée afin de faciliter leur application et ainsi tenir compte des particularités du milieu. Les informations spécifiques sur les virus respiratoires incluses dans ce document sont disponibles dans la fiche Caractéristiques des agents infectieux. Les différentes recommandations contenues dans ces fiches s’adressent à tous les acteurs impliqués dans la prévention et le contrôle des virus respiratoires en milieu de soins. Ainsi, certaines recommandations s’adressent aux laboratoires, au service d’hygiène et salubrité, aux soins infirmiers, à l’équipe de prévention et contrôle des infections, aux différentes directions concernées, etc. L’attribution des tâches sera déterminée par l’établissement. Un travail de collaboration entre tous les intervenants est un élément clé de réussite.