The use of wearable devices in cognitive fatigue: current trends and future intentions

Source : Theoretical Issues in Ergonomics Science.
En raison de la capacité limitée du cerveau, les tâches mentales prolongées imposées à un individu peuvent provoquer une fatigue cognitive (FC). La FC est connue pour provoquer des déficits d’attention, entraînant une mauvaise conscience de la situation et une vigilance insuffisante. Selon les circonstances, ces déficits d’attention peuvent avoir des conséquences catastrophiques, causant du tort à de nombreuses personnes. Par conséquent, l’identification précoce de la FC est obligatoire.

Work-related musculoskeletal symptoms among Iranian nurses and their relationship with fatigue: a cross-sectional study

Source : BMC Musculoskeletal Disorders.
La présente étude visait à déterminer la prévalence des troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail, à identifier les facteurs potentiels associés aux TMS et à déterminer l’association entre les TMS et la fatigue chez les infirmières.

Colloque Prévention des risques liés au travail de nuit

Source : INRS
Le 11 mars 2021, L’INRS diffusait sur Internet un colloque ayant pour objectif de présenter les connaissances acquises en chronobiologie afin de faire progresser la prévention en entreprises. Les vidéos et les présentations du colloque sont maintenant disponibles en ligne.

Work-related use of information and communication technologies after hours and employee fatigue: the exacerbating effect of affective commitment

Source : Journal of Managerial Psychology
L’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) après les heures de travail peut potentiellement nuire au bien-être des employés. Dans la présente étude, nous examinons si le détachement psychologique joue un rôle médiateur dans le lien entre l’utilisation des TIC après les heures de travail et la fatigue, et si l’engagement affectif exacerbe cette relation.

Zoom Exhaustion & Fatigue Scale

Source : Social Science Research Network
En 2020, la vidéoconférence est passée du statut de nouveauté à celui de nécessité, et son utilisation est montée en flèche en raison du télétravail dans le monde entier. Cependant, il existe peu de recherches universitaires sur les effets et les mécanismes psychologiques de la vidéoconférence, et les chercheurs ont besoin d’outils pour comprendre cette utilisation qui a connu une hausse spectaculaire. L’article actuel présente la création empirique et la validation de l’échelle Zoom Exhaustion & Fatigue Scale (ZEF Scale). Dans le cadre d’une étude qualitative, nous avons développé une série de questions d’entretien basées sur des travaux antérieurs sur l’utilisation des médias. Ces entretiens ont donné lieu à la création de 49 éléments d’enquête qui couvrent plusieurs dimensions. Nous avons administré ces items dans le cadre d’une enquête auprès de 395 répondants et avons utilisé des analyses factorielles pour réduire le nombre d’items de 49 à 15, révélant ainsi cinq dimensions de la fatigue : fatigue générale, sociale, émotionnelle, visuelle et motivationnelle. Enfin, dans une étude de validation de l’échelle basée sur 204 répondants, nous avons montré la fiabilité de l’échelle globale et des cinq facteurs et démontré la validité de l’échelle de deux façons. Premièrement, la fréquence, la durée et la rapidité des réunions Zoom étaient associées à un niveau de fatigue plus élevé. Deuxièmement, la fatigue était associée à des attitudes négatives envers les réunions Zoom.

The Who, What, How and When of Implementing Fatigue Monitoring and Detection Technologies

Source : NIOSH Science Blog
La fatigue des travailleurs peut résulter de diverses sources, telles qu’un sommeil insuffisant, de longues heures de travail, un effort physique et le stress. La fatigue peut ralentir les temps de réaction, réduire l’attention ou la concentration, limiter la mémoire à court terme et altérer le jugement, affectant ainsi la santé et la sécurité des travailleurs et de leurs collègues1,2. La fatigue des travailleurs a contribué à des événements industriels catastrophiques ayant entraîné des pertes de vie. Prédire ou détecter la fatigue peut permettre de prévenir les événements critiques pour la sécurité liés à la fatigue. Les employeurs qui ont fait de cette question une priorité se tournent vers les technologies de surveillance et de détection de la fatigue (FMDT) afin de prendre des mesures pour assurer la santé et la sécurité de leurs travailleurs.

Choosing the “Right” Fatigue Monitoring and Detection Technology

Source : NIOSH Science Blog
La fatigue peut réduire la concentration, ralentir les temps de réaction et altérer les capacités de prise de décision, ce qui entraîne des risques accrus pour la santé et la sécurité des travailleurs. On estime qu’un accident de la route mortel sur cinq aux États-Unis peut être attribué à la fatigue. En outre, les travailleurs souffrant de troubles du sommeil sont 62 % plus susceptibles de subir un accident du travail. Si les effets néfastes de la fatigue sont bien connus, les sources de la fatigue peuvent être attribuées à un certain nombre de facteurs différents, ce qui rend sa détection et sa gestion difficiles. Pour résoudre ce problème, on a assisté à une augmentation rapide des dispositifs de détection de la fatigue actuellement disponibles sur le marché commercial. Avec tous ces nouveaux choix, il peut être difficile de décider quelle technologie conviendrait le mieux à vous ou à votre organisation.

Association between muscle strength, upper extremity fatigue resistance, work ability and upper extremity dysfunction in a sample of workers at a tertiary hospital

Source : BMC Musculoskeletal Disorders.
Les troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs ont un impact négatif sur la capacité à réaliser les activités de la vie quotidienne, à prendre soin de soi et à travailler. Il faut donc définir des mesures de résultats portant sur la force musculaire, la résistance à la fatigue, la fonctionnalité et la capacité physique de travail afin d’évaluer et de planifier des actions spécifiques pour les minimiser.

Réveillez-vous : ne négligez pas les répercussions de la fatigue

Source : Le rapport sur la santé et la sécurité.
Souvent considérée comme un état de grande fatigue, de lassitude ou de somnolence causé par le fait de travailler de longues heures ou de ne pas dormir suffisamment, ou par des périodes prolongées de stress ou d’anxiété, la fatigue est un risque en milieu de travail qui devrait préoccuper les employeurs. Les répercussions de la fatigue peuvent être considérées comme une forme de facultés affaiblies, ce qui en fait un risque en milieu de travail qui peut être dangereux non seulement pour le travailleur, mais aussi pour d’autres employés et même pour des membres du public.