Gestion de la fatigue : une problématique complexe

Source : Prévention au travail.
Essentiels pour assurer les activités continues des services d’urgences, le travail de nuit et rotatif génère toutefois de la fatigue physique et mentale, pouvant occasionner des erreurs, incidents et accidents. La chercheuse Diane B. Boivin et ses collaborateurs ont mené une recherche pour faciliter le développement de systèmes de gestion de ces risques.

Approaches to managing work‐related fatigue to meet the needs of American workers and employers

Source : American Journal of Industrial Medicine.
Les 13 et 14 septembre 2019, l’Institut national de la sécurité et de la santé au travail (NIOSH) a organisé un forum national intitulé « Temps de travail, sommeil et fatigue : Répondre aux besoins des travailleurs et des employeurs américains. » L’objectif de cette réunion inaugurale était de discuter des preuves actuelles concernant les risques généralisés et les contre-mesures efficaces liés aux heures de travail, au sommeil et à la fatigue, avec des considérations supplémentaires pour adapter les solutions à des industries et des populations de travailleurs spécifiques. Nous avons cherché à identifier les lacunes et les besoins en matière de connaissances dans ce domaine et les futures orientations de la recherche. Nous avons également cherché à identifier les similitudes entre les industries dans le but de partager les leçons apprises et les stratégies d’atténuation efficaces entre les secteurs.

Working hours, sleep, and fatigue in the public safety sector: A scoping review of the research

Source : American Journal of Industrial Medicine.
Le secteur de la sécurité publique comprend les agents chargés de l’application de la loi (LEO), les agents pénitentiaires (CO), les pompiers (FF), les pompiers de forêt (WFF) et les services médicaux d’urgence (EMS), tels que définis dans le programme national de recherche sur les professions (NORA) du National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH). Dans ces professions, le travail par quarts, les quarts de longue durée et les heures supplémentaires excessives sont courants. Notre objectif était d’identifier les lacunes de la recherche concernant les heures de travail, le sommeil et la fatigue chez ces travailleurs.

Work-related fatigue: A hazard for workers experiencing disproportionate occupational risks

Source : American Journal of Industrial Medicine.
À partir d’une revue de littérature, cette étude a analysé l’impact des heures de travail, des horairesirréguliers et du travail posté sur la fatigue ressentie par les travailleurs. L’étude a ciblé les travailleurs qui, en raison des facteurs associés aux structures sociales et économiques, présentent un risque plus élevé de lésions professionnelles. (Résumé tiré du bulletin Tour de veille… informationnelle / CNESST)

Research priorities to reduce risks from work hours and fatigue in the healthcare and social assistance sector

Source : American Journal of Industrial Medicine.
Cet article a trois objectifs : (1) fournir une vue d’ensemble du fardeau du travail posté, des longues heures de travail et des problèmes connexes de sommeil et de fatigue dans du secteur de la santé et des services sociaux ; (2) suggérer des priorités de recherche qui permettraient de les améliorer ; et (3) discuter des impacts positifs potentiels de la prise en compte de ces priorités de recherche pour la santé et la sécurité des travailleurs et du public.

Salivary Biomarker Profiles and Chronic Fatigue among Nurses Working Rotation Shifts: An Exploratory Pilot Study

Source : Healthcare.
Bien que la fatigue des infirmières affecte leur bien-être et la sécurité des patients, il n’existe aucune mesure objective efficace. Nous avons exploré les profils des biomarqueurs salivaires associés à la fatigue chronique des infirmières sur plusieurs quarts de travail.

Psychometric properties of the Japanese version of the Occupational Fatigue Exhaustion Recovery Scale among shift-work nurses

Source : Journal of Occupational Health.
Les infirmières qui travaillent par quarts courent un risque plus élevé de ne pas récupérer suffisamment de la fatigue et de développer une fatigue maladive ayant des conséquences importantes sur la santé. Il est donc nécessaire de surveiller les niveaux de fatigue et de récupération à l’aide d’une échelle fiable. Nous avons étudié les propriétés psychométriques de la version japonaise de l’échelle OFER-J (Occupational Fatigue Exhaustion Recovery scale) pour les infirmières travaillant en équipe.

Salivary Biomarker Profiles and Chronic Fatigue among Nurses Working Rotation Shifts: An Exploratory Pilot Study

Source : Healthcare.
Bien que la fatigue des infirmières affecte leur bien-être et la sécurité des patients, il n’existe aucune mesure objective efficace. Nous avons exploré les profils des biomarqueurs salivaires associés à la fatigue chronique des infirmières sur plusieurs quarts de travail.

Psychometric properties of the Japanese version of the Occupational Fatigue Exhaustion Recovery Scale among shift-work nurses

Source : Journal of Occupational Health.
Les infirmières qui travaillent par quarts courent un risque plus élevé de ne pas récupérer suffisamment de la fatigue et de développer une fatigue maladive ayant des conséquences importantes sur la santé. Il est donc nécessaire de surveiller les niveaux de fatigue et de récupération à l’aide d’une échelle fiable. Nous avons étudié les propriétés psychométriques de la version japonaise de l’échelle OFER-J (Occupational Fatigue Exhaustion Recovery scale) pour les infirmières travaillant en équipe.