La violence, l’affaire de tous

Source : Prévention au travail.
« Chaque année, près de 20 000 Québécois — des femmes, pour la plupart — continuent d’être victimes d’une infraction commise en contexte conjugal. En fait, au Québec, près du quart de la criminalité contre la personne est attribuable à la violence conjugale1. » C’est dans ce contexte que le 16e paragraphe du…

Workplace violence during the COVID-19 pandemic: March–October, 2020, United States

Source : Journal of Safety Research.
Le COVID-19 a eu un impact sur les travailleurs et les lieux de travail aux États-Unis de multiples façons, notamment par des événements de violence au travail (WVE). Cette analyse a balayé les sources médiatiques en ligne afin d’identifier et de décrire les caractéristiques des événements de violence au travail liés au COVID-19 survenus aux États-Unis au cours des premières phases de la pandémie.

A longitudinal analysis of psychological distress among healthcare workers following patient violence

Source : Canadian Journal of Behavioural Science / Revue canadienne des sciences du comportement.
La violence sur le lieu de travail est un facteur de risque connu de dégradation de la santé mentale et d’intention de renouvellement du personnel. Pourtant, à ce jour, les chercheurs ne savent toujours pas comment les travailleurs victimes font face au fil du temps ou comment les organisations peuvent mieux les aider à se rétablir. Cette étude a cherché à documenter l’évolution de la détresse psychologique dans un échantillon de professionnels récemment victimisés (N = 81) immédiatement après l’événement et au cours de l’année suivante.

Loi de 2022 visant à favoriser des sorties sans danger

Source : Assemblée législative de l’Ontario
Le projet de loi modifie la Loi de 2019 sur les permis d’alcool et la réglementation des alcools et exige l’instauration d’un programme de formation sur la prévention de la violence à caractère sexuel et du harcèlement fondé sur des données probantes et tenant compte des traumatismes. Ce programme de formation est obligatoire pour certaines catégories d’employés visées par le projet de loi, notamment les serveurs, les personnes qui sont responsables de la sécurité et les superviseurs. Le titulaire d’un permis ou d’un permis de circonstance est tenu de se doter d’une politique en matière de violence à caractère sexuel et de harcèlement. Le projet de loi modifie également la partie III.0.1 (Violence et harcèlement) de la Loi sur la santé et la sécurité au travail à l’égard du harcèlement au travail, du harcèlement sexuel au travail et de la violence au travail.

Developing Statewide Violence Prevention Programs in Health Care: An Exemplar From Massachusetts

Source : Policy, Politics & Nursing Practice.
La violence au travail est en augmentation dans le secteur des soins de santé. Ce problème contribue aux erreurs médicales, à la prestation inefficace des soins, aux conflits et au stress parmi les professionnels de la santé, ainsi qu’à des conditions de travail démoralisantes et dangereuses. Il n’existe pas de loi fédérale spécifique exigeant des mesures de protection contre la violence au travail, mais plusieurs États ont adopté des lois ou des règlements pour protéger les travailleurs du secteur de la santé. Pour s’attaquer à ce problème dans leur État, la Massachusetts Health & Hospital Association a élaboré un plan d’action visant à accroître la communication, l’élaboration de politiques et de protocoles stratégiques pour réduire la violence au travail. L’objectif de cet article est de rendre compte du travail d’amélioration de la qualité et de la sécurité qui a été réalisé à l’échelle de l’État par la Massachusetts Health & Hospital Association et de fournir une feuille de route à d’autres organisations et systèmes au niveau local, régional ou de l’État pour reproduire le processus d’amélioration.

La prévention de la violence à la réception

Source : Prévention au travail
Plusieurs personnes attendent en file à la réception d’un lieu public afin de recevoir un service. Une telle situation peut être propice à l’impatience, aux tensions, aux conflits et à l’escalade de la violence. Pour les besoins de la démonstration, nous vous présentons les risques auxquels les gens sont exposés ainsi que les bonnes pratiques à mettre en place. Pouvez-vous dire quelles erreurs ont été commises?