Nature et impacts du stress perçu ou vécu par les intervenants et l’encourage de patients atteints de maladies dégénératives du cerveau

Source : Travail et santé.
On reconnait qu ele secteur de la santé et des services sociaux constitue actuellement un milieu de travail stressant. On constate également qu ela détresse psychologique y semble omniprésente, même davantage que dans d’autres milieux professionnels.

Programme SLD+ – Ressources sur la santé mentale et la résilience pour les prestataires de soins de santé, le personnel et les dirigeants

Source : Excellence en santé Canada
Les ressources ci-dessous, bien que non exhaustives, utilisent diverses approches pour offrir de l’aide, des conseils et des outils aux personnes, aux équipes, aux dirigeants et aux formateurs. Elles sont conçues pour les prestataires de soins; et les ressources qui portent précisément sur les SLD sont accompagnées d’une mention à cet effet. Tous les documents disponibles en français sont marqués d’un astérisque.

Allergic contact dermatitis in healthcare workers

Source : Occupational Medicine.
La dermatite de contact allergique est une maladie cutanée professionnelle courante chez les travailleurs de la santé (TS). Cette étude décrit les causes de la dermatite de contact allergique chez les travailleurs de la santé de Nouvelle-Zélande.

Justifying quarantine in preventing the spread of COVID-19 in healthcare

Source : Occupational Medicine.
L’objectif de cett étude est d’établir si la mise en quarantaine du personnel hors d’un établissement de soins de santé pendant une pandémie est justifiée.

Analysis of COVID-19 outbreaks in three long-term care facilities in Graz, Austria

Source : American Journal of Infection Control.
Les objectifs de notre étude étaient : (1) d’élucider les facteurs contributifs et les voies de transmission du SRAS-CoV-2, (2) d’analyser les symptômes du COVID-19 chez les résidents et le personnel soignant.

All Alone: A Qualitative Study of Home Health Aides’ Experiences during the COVID-19 Pandemic in New York

Source : American Journal of Infection Control.
Malgré leur rôle intégral, les aides de santé à domicile (ASD) sont largement méconnues comme étant essentielles à la mise en œuvre de pratiques efficaces de prévention et de contrôle des infections dans le cadre des soins de santé à domicile. Nous avons cherché à comprendre les besoins et les défis en matière de prévention et de contrôle des infections associés à la prise en charge des patients pendant la pandémie du point de vue des HHA.

COVID-19 Vaccination of Health Care Personnel as a Condition of Employment: A Logical Addition to Institutional Safety Programs

Source : JAMA.
Les conséquences de la pandémie de SRAS-CoV-2 ont été considérables, en particulier chez le personnel de santé (PSS) et dans les établissements de soins de santé. Les professionnels de la santé ont été directement touchés, en contractant des infections COVID-19 acquises dans le cadre de leur travail, et indirectement par une modification substantielle de la prestation des soins de santé. Avec l’arrivée de vaccins SRAS-CoV-2 très efficaces et sûrs, les taux de cas et d’hospitalisation sont en baisse, et la promesse d’un retour à un semblant de soins de santé antérieurs au COVID-19 est de plus en plus grande. Récemment, plusieurs centres médicaux ont annoncé l’obligation de vacciner tous les membres du personnel soignant contre le SRAS-CoV-2 (en tenant compte des exemptions médicales et religieuses), et l’homologation imminente des vaccins ARNm contre le SRAS-CoV-2 (suite à l’autorisation d’utilisation d’urgence [EUA] précédente) incitera de nombreux autres centres à envisager une politique similaire. Une récente épidémie dans un établissement de soins qualifiés, attribuée à un membre du personnel soignant non vacciné, illustre clairement le risque que peut représenter un membre du personnel soignant non vacciné pour ses patients et les autres membres du personnel soignant.

Psychological distress and resilience in first responders and health care workers during the COVID-19 pandemic

Source : Journal of Occupational and Organizational Psychology.
Pendant la pandémie de COVID-19, les premiers intervenants et les travailleurs de la santé ont été confrontés à des risques élevés liés au virus en raison de contacts prolongés avec le public. Les recherches suggèrent que ces travailleurs connaissaient déjà des niveaux inférieurs de bien-être psychologique liés aux risques professionnels. Ainsi, l’impact de la pandémie pourrait avoir particulièrement affecté la santé mentale de ces groupes.

Time for Change: Violence Is Not Part of the Job in Healthcare: ‘The healthcare as an industry is really taking a stand’

Source : Hospital Employee Health.
Bien que la pandémie soit âprement combattue dans certaines régions, l’efficacité des vaccins laisse présager une fin éventuelle et des suites qui pourraient inclure de nombreux changements dans le système de santé. L’acceptation systématique de la violence dans le secteur des soins de santé – la plupart du temps infligée par des patients et des visiteurs au personnel – sera-t-elle enfin remise en question ?

The Healing Process for Healthcare Workers Exposed to Workplace Violence

Source : ED Management.
Les recherches suggèrent que les programmes de soutien par les pairs qui ont pu être développés pour aider les cliniciens à la suite d’un événement indésirable ou d’une erreur médicale peuvent également être utilisés pour aider les personnes souffrant de stress, d’anxiété ou d’autres difficultés émotionnelles à la suite d’incidents de violence au travail. Les administrateurs du programme forYOU de l’University of Missouri Health Care ont constaté que l’intervention pouvait être généralisée à de nombreux types de circonstances.