Quand la propreté standardise ses produits

Source : Travail et sécurité.
Ce texte fait partie du dossier «Les allergies professionnelles » À peine une semaine dans le service et tout le monde en parle. La centrale de dilution pourrait bousculer les habitudes des équipes chargées de la propreté [ma]is, surtout, contribuer à réduire l’exposition aux risques chimiques. « Ce dispositif apporte une sécurité d’utilisation des produits, en évitant les accidents liés aux projections, mais aussi les mauvais dosages », soutient Carmen Lopez, chargée de clientèle au sein de l’entreprise de nettoyage. Il n’est en effet pas rare qu’un agent de propreté « en mette un peu plus », s’il estime que le produit n’est pas assez coloré. Désormais, plus d’erreur possible.

Les gants méritent une enquête

Source : Travail et sécurité.
Ce texte fait partie du dossier «Les allergies professionnelles » La consultation de pathologies professionnelles et environnementales des hôpitaux universitaires de Paris centre à l’Hôtel-Dieu accueille tous les jours des professionnels pour des problèmes de dermato-allergologie. Parmi les pathologies les plus observées, les dermatoses professionnelles au caoutchouc, impliquant principalement les gants.

Des professionnels très « réactifs »

Source : Travail et sécurité.
Ce texte fait partie du dossier «Les allergies professionnelles » Au travail, les atteintes allergiques, cutanées ou respiratoires, sont fréquentes et néanmoins méconnues et peu déclarées. Les conséquences socio-économiques peuvent pourtant être lourdes, ces pathologies étant susceptibles notamment de conduire à une inaptitude des salariés touchés. Leur prévention, identique à celle mise en ouvre contre les risques chimiques ou les risques biologiques, est une nécessité.

Product focus : Eyewashes/Showers

Source : Safety & Health.
Ce dossier comporte un aperçu des tendances et des présentations de plusieurs produits : deux types de douches d’urgence, une douche oculaire/de visage, un robinet avec douche oculaire d’urgence, un système pour livrer de l’eau tiède pour les douches d’urgence et oculaires, et une station amovible.

Ventilation et sobriété énergétique : maintenir une protection collective de qualité

Source : INRS Santé et sécurité au travail
La ventilation des locaux de travail est indispensable. Des solutions conciliant apport d’air neuf et limitation des coûts associés existent, afin de maintenir le renouvellement d’air nécessaire à l’assainissement des atmosphères de travail.

Prévenir l’inconfort associé au port d’un APR de type N95

Source : IRSST
En période de pandémie de la COVID-19, la CNESST a obligé le port d’un appareil de protection respiratoire (APR) de type N95 (ou supérieur) afin de protéger la santé des travailleurs et des travailleuses en milieux de soins. Les milieux de soins nous ont rapporté que des utilisatrices et des utilisateurs des APR-N95 peuvent vivre de l’inconfort lorsqu’ils le portent. L’objectif de cette fiche est d’aider les utilisateurs et utilisatrices en milieux de soins à diminuer, voire prévenir l’inconfort lors du port d’un APR-N95 en se basant sur le programme de protection respiratoire (PPR). Le PPR vise à assurer la protection des travailleuses et travailleurs qui doivent porter un APR. Il renseigne, par exemple, sur les rôles et les responsabilités, la formation, les essais d’ajustement, la surveillance de la santé, etc.

Canadian Women’s Experiences with Personal Protective Equipment in the Workplace

Source : Canadian Standards AssociationStandard
Des équipements de protection individuelle mal conçus ou mal ajustés peuvent potentiellement entraîner des blessures graves ou la mort. Ce rapport cherche à mieux comprendre dans quelle mesure les différences physiques sont prises en compte dans l’élaboration des EPI et des normes d’EPI pour les hommes et les femmes. Il synthétise les résultats d’une revue de la littérature, d’une analyse de la réglementation relative aux EPI, d’entretiens et d’une enquête.

Nettoyer en sécurité les locaux du tertiaire et chez les particuliers

Source : INRS
Les activités de nettoyage exposent les salariés concernés à de nombreux risques : chutes, troubles musculosquelettiques (douleurs au dos et aux membres supérieurs), contact avec des produits chimiques. Cette fiche propose des recommandations pratiques pour nettoyer en sécurité les locaux du tertiaire et chez les particuliers, afin de préserver la santé et la sécurité des salariés exposés à ces risques.

Rapid Robot-Aided On-site Testing of Fume Cupboards

Source : Annals of Work Exposures and Health.
Bien que les tests de confinement des hottes de laboratoire (FC) selon les normes EN 14175-3 (2019) ou ANSI/ASHRAE 110 (2016) soient bien établis pour les essais de type, leur application est actuellement beaucoup moins acceptée et pratiquée pour évaluer le confinement sur site. Parmi les plusieurs millions de FC sur le marché, peu ont été testés lors de l’installation et de la mise en service, et encore moins subissent une vérification du confinement pendant leur durée de vie dans les laboratoires. Plusieurs raisons ont conduit à cette situation peu sûre. Pour relever ce défi, un nouveau concept a été développé pour permettre un test rapide sur site des FC afin d’acquérir des connaissances sur l’efficacité fonctionnelle ainsi que sur les aspects de sécurité pour l’opérateur.

An Overview of Cleaning Agents’ Health Hazards and Occupational Injuries and Diseases Attributed to Them in Sweden

Source : Annals of Work Exposures and Health.
À l’aide des données du registre suédois des produits, nous caractérisons les risques sanitaires des produits de nettoyage commercialisés et enregistrons les blessures, maladies et incidents liés aux agents de nettoyage ou de désinfection. Parmi les cas de maladies professionnelles attribuées à ces produits, 61% concernent la peau et 26% les voies respiratoires. Parmi les cas d’accidents du travail, 64% concernent des brûlures chimiques. Les secteurs les plus touchés sont les soins de santé, l’hébergement et la restauration, et l’industrie manufacturière.