Psychosocial work stressors and risk of all-cause and coronary heart disease mortality: A systematic review and meta-analysis

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
Les facteurs de stress psychosociaux au travail sont des expositions courantes qui affectent la population active, et il existe de bonnes preuves qu’ils ont des conséquences néfastes sur la santé. Certains éléments indiquent qu’elles peuvent avoir un impact sur la mortalité, mais cela n’a pas été systématiquement examiné. L’objectif de cet examen systématique était d’examiner l’association entre les facteurs de stress psychosociaux au travail et la mortalité toutes causes confondues et les décès dus aux maladies coronariennes. Les résultats montrent que les travailleurs ayant un faible contrôle de l’emploi sont exposés à un risque accru de mortalité toutes causes confondues et de maladies coronariennes comparativement aux travailleurs ayant un contrôle élevé de l’emploi. Les interventions politiques et pratiques visant à améliorer le contrôle de l’emploi pourraient contribuer à réduire la mortalité.

Comment éviter l’épuisement professionnel

Source : Revue Gestion.
L’épuisement professionnel est multifactoriel, mais la concordance entre les employés et leur milieu de travail joue un rôle déterminant. Dans un monde idéal, les gens devraient occuper des emplois et œuvrer dans des organisations qui leur correspondent, tant du point de vue des valeurs qu’en ce qui a trait aux compétences, aux connaissances et à la culture.

Prévenir les effets du travail émotionnellement exigeant grâce à une démarche paritaire

Source : Prévention au travail.
Au Québec, le travail émotionnellement exigeant (TÉE) touche un grand nombre de travailleurs du secteur public. Parmi eux, les employés des centres jeunesse (CJ) qui côtoient une clientèle qui pose de grands défis, souvent accompagnés d’une forte charge de travail et d’un manque de ressources pour les soutenir. Le stress post-traumatique, les troubles musculosquelettiques, la détresse psychologique, l’absentéisme, la perte de productivité et le roulement de personnel sont quelques conséquences connues de ces conditions de travail exigeantes.

Developing resilience to combat nurse burnout

Source : Quick Safety.
En tant que soignants de première ligne dans le domaine des soins de santé aujourd’hui, les infirmières accomplissent une myriade de tâches et de responsabilités, mais souvent à un coût personnel élevé. Le besoin de jongler avec des priorités concurrentes dans des situations souvent très stressantes peut entraîner un sentiment d’accablement ou d’épuisement professionnel. L’effet négatif de ces facteurs de stress peut affecter la capacité des professionnels de la santé à prendre soin des autres. Les organisations ont la responsabilité d’appuyer le personnel infirmier et de s’attaquer aux causes de l’épuisement professionnel.

Implementing interventions to reduce work-related stress among health-care workers: an investment appraisal from the employer’s perspective

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Cette étude évalue le rendement économique du capital investi dans l’intervention “Stress-Prevention@Work” pour voir s’il constitue un investissement favorable pour les employeurs. Les mesures ont été prises au départ, 6 et 12 mois après le début de l’étude. Les avantages sociaux nets par salarié s’élèvent en moyenne à 2981 €, soit près de 60 fois le montant de l’investissement initial de 50 €. En général, il est fort probable que Stress-Prevention@Work offre une rentabilisation attrayante du point de vue des employeurs.

Dealing with compassion fatigue

Source : Canadian Occupational Safety
Dans cette vidéo, la psychologue Katy Kamkar aborde un aspect de la sécurité psychologique au travail : la fatigue compassionnelle, sa définition, certains symptômes courants. Elle offre des stratégies pour y faire face dans notre propre milieu de travail.

Finding peace of mind when there still is so much left undone—A diary study on how job stress, competence need satisfaction, and proactive work behavior contribute to work-related rumination during the weekend

Source : Journal of Occupational Health Psychology.
En nous fondant sur la théorie du contrôle, nous avons examiné la satisfaction des besoins en compétences en tant que mécanisme de médiation qui relie les tâches inachevées à la fin de la semaine de travail à la rumination liée au travail pendant la fin de semaine. De plus, nous avons examiné si un comportement proactif au travail au cours de la semaine de travail peut neutraliser les effets néfastes des tâches inachevées sur la satisfaction des besoins de compétences et la rumination.

Working in preschool increases the risk of hearing-related symptoms: a cohort study among Swedish women

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Le but de cette étude par questionnaire, menée auprès de 4 718 enseignants du préscolaire et de 4 122 membres de la population générale sélectionnés au hasard, était d’évaluer si le travail dans les établissements préscolaires augmente le risque de symptômes liés à l’audition et si l’âge, le bruit sur le lieu de travail et le stress au travail ont des incidences sur le risque.

What to do and what works? Exploring how work groups cope with understaffing

Source : Journal of Occupational Health Psychology.
Malgré les preuves que le manque de personnel est un facteur de stress relativement répandu et conséquent, la recherche n’a pas encore exploré comment les groupes de travail font face à ce facteur de stress et l’efficacité de leurs stratégies d’adaptation pour atténuer le mauvais rendement et l’épuisement du groupe. La présente étude examine ces questions en explorant à la fois les effets médiateurs et modérateurs potentiels de l’adaptation à l’aide d’un échantillon de 96 groupes de travail de quatre organisations technologiques.