Defying deficit : Children as capable citizens of the now

Source : University of Melbourne
Le cadre d’apprentissage pour la petite enfance (CAPE) (2009) a créé un nouveau programme pour l’éducation de la petite enfance de la petite enfance, qui mettait les éducateurs au défi de dépasser les approches existantes et à travailler de manière nouvelle. La réalisation de ces objectifs a toutefois été Cependant, la réalisation de ces objectifs a été entravée par l’idée répandue que les enfants des enfants comme étant déficitaires, c’est-à-dire qu’il fallait les réparer ou les combler, ils devaient être réparés ou complétés avec des connaissances et des compétences définies par pratiques appropriées au développement. Cette perspective considère l’enfant comme un vase vide : la capacité des enfants de contribuer à leur propre éducation est limitée, voire inexistante. Ce dont nous avons besoin, c’est d’un récit alternatif, qui s’éloigne de la conception des enfants comme incapables, dépendants ou nécessiteux, pour reconnaître que les enfants sont capables. Cette perspective peut alors servir de le fondement des pratiques d’enseignement, politiques et structures, ainsi que la recherche qui les informe.

Le personnel des services de garde d’enfants au Canada

Source : Statistique Canada
Cette étude se fonde sur les données du Recensement de la population et de l’Enquête sur la population active pour examiner les caractéristiques personnelles et d’emploi du personnel des services de garde d’enfants au Canada, ainsi que l’évolution de ces caractéristiques à travers le temps. L’étude examine également l’évolution de l’emploi chez le personnel des services de garde d’enfants depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Mémoire dans le cadre de la Consultation sur les services de garde éducatifs à l’enfance

Source : Équipe de recherche Qualité éducative des services de garde et petite enfance de l’UQÀM
Ce mémoire porte sur deux axes de réflexion du ministère de la Famille, à savoir l’axe 1 autour de l’attraction et la rétention du personnel éducatif dans les services de garde éducatifs régis, et l’axe 4 concernant les moyens à prendre pour joindre les enfants les plus vulnérables et leur offrir des services adaptés à leurs besoins. Pour le premier axe, nous présentons les principaux résultats et conclusions d’une revue de la littérature incluant quinze articles scientifiques rédigés par des spécialistes en petite enfance provenant de sept pays à travers le monde, et sur lesquels s’appuient nos sept premières recommandations. D’une manière générale, les résultats mettent en avant la nécessité d’engager de véritables actions pour valoriser la profession d’éducateurs-trices à la petite enfance. Cette valorisation passe par la reconnaissance de leur expertise et de la spécificité du rôle qu’ils/elles jouent auprès des enfants. Bien au-delà de la « garde », le personnel éducateur accompagne les enfants dans le développement de leur plein potentiel et assure au quotidien les conditions de leur épanouissement. Une série de 7 recommandations termine cette section.

Model-based projections for COVID-19 outbreak size and student-days lost to closure in Ontario childcare centres and primary schools

Source : Scientific Reports.
Il existe un besoin urgent d’examiner, sur la base de données probantes, les plans de réouverture des centres de soins pour enfants pendant la pandémie de COVID-19. Nous avons développé un modèle de transmission du SRAS-CoV-2 au sein d’une garderie et des ménages. Les scénarios variaient le ratio élève/éducateur (15:2, 8:2, 7:3), le regroupement familial (frères et sœurs ensemble ou affectation aléatoire) et le temps passé en classe. Nous avons également évalué un contexte d’école primaire (avec des ratios élève-éducateur de 30:1, 15:1 et 8:1), y compris des cohortes qui alternent chaque semaine.

Job Demands and Resources Experienced by the Early Childhood Education Workforce Serving High-Need Populations

Source : Early Childhood Education Journal, 5 janvier 2021.
La main-d’œuvre de l’éducation de la petite enfance joue un rôle clé dans la promotion du développement de la petite enfance par ses interactions avec les jeunes enfants pendant les années de formation. Toutefois, les exigences inhérentes à la profession et les conditions de travail dans les établissements ont une incidence sur la satisfaction professionnelle, la santé et le bien-être général. Cette étude a appliqué le modèle des demandes et ressources professionnelles et a réalisé une enquête transversale pour examiner les disparités dans les demandes et ressources personnelles et externes qui peuvent avoir un impact sur la satisfaction au travail et les taux de rotation du personnel des milieux de la petite enfance.

COVID-19 – Être gestionnaire en temps de crise

Source : ASSTSAS
Stress, peur, colère, impuissance, frustration, toutes ces émotions sont normales en contexte de crise. Pour les maintenir à un niveau adéquat, un gestionnaire se doit de répondre avec honnêteté et bienveillance aux préoccupations exprimées par ses employés. Être attentif aux risques pour la santé psychologique du personnel est une responsabilité au même titre que d’assurer sa sécurité physique. Voici une liste d’actions et d’attitudes qui aident à remplir ce rôle essentiel.

L’apprentissage de la propreté

Source : Sans Pépins, décembre 2020.
Voilà une étape importante du développement de l’enfant. Toutefois, pour l’éducatrice, certaines tâches liées à cet apprentissage peuvent comporter des risques et occasionner des inconforts ou des troubles musculosquelettiques (TMS). La capsule vidéo Changement de couche et apprentissage de la propreté propose plusieurs astuces pour prévenir les TMS.