« Dézoomer » pour contrer l’épuisement

Source : La Presse.
Télétravailleurs, vous sentez vos journées de labeur plus éreintantes depuis l’avènement des rencontres sur Zoom et Teams ? Une étude de l’Université Stanford confirme que toutes ces réunions passées devant un écran, depuis un an, fatiguent anormalement les yeux, le corps et l’esprit. Que faire pour remédier à cet abattement ?

Posttraumatic growth and burnout in pediatric nurses: The mediating role of secondary traumatization and the moderating role of meaning in work

Source : Stress and Health, 11/13/2020.
L’étude actuelle a porté sur les infirmières pédiatriques. Elle a exploré le lien direct entre la croissance post-traumatique en tant que ressource d’adaptation et l’épuisement et le lien indirect entre la croissance post-traumatique et l’épuisement via le stress traumatique secondaire (effet médiateur). Le sens du travail a été examiné en tant que variable modératrice par rapport au lien direct et au lien indirect.

Burnt out? Tips on protecting yourself through COVID-19

Source : OHS Canada Magazine.
Les responsables de la santé et sécurité au travail ont vécu le défi d’un accroissement de leur charge de travail au cours de cette pandémie. Comme on le dit souvent en santé-sécurité, il faut Planifier, Faire, Vérifier et Agir. À travers tout cela, nous devons garder un œil sur la personne la plus importante – et contrairement à ce que vous pourriez penser, cette personne, c’est vous.

When health professionals look death in the eye: the mental health of professionals who deal daily with the 2019 coronavirus outbreak

Source : Psychiatry Research.
CONTEXTE : Le fait que le COVID-19 soit transmissible d’homme à homme et associé à une morbidité élevée et potentiellement mortelle peut intensifier la perception de danger personnel. En outre, la pénurie prévisible de fournitures et le flux croissant de cas suspects et réels de COVID-19 contribuent aux pressions et aux préoccupations des professionnels de la santé.

Workplace bullying among nurses and organizational response: An online cross-sectional study

Source : Journal of Nursing Management.
L’intimidation est un problème dans de nombreux milieux de travail infirmiers, et les organisations ont l’obligation de soutenir les infirmières qui sont victimes d’intimidation. Le soutien ou la trahison à la suite d’actes d’intimidation pourrait nuire au bien-être de l’infirmière, y compris l’épuisement professionnel. Cette étude vise à examiner la prévalence de l’intimidation chez les infirmières et à explorer les associations entre la trahison et le soutien organisationnel et le bien-être des infirmières exposées à l’intimidation.

‘Burnout contagion’ among teachers: A social network approach

Source : Journal of Occupational and Organizational Psychology.
Points clés : Les sentiments négatifs sont transmis par l’interaction personnelle. La co-rumination doit être évitée car elle peut avoir un impact négatif sur le bien-être des employés à court et à long terme. Étant donné la nature contagieuse de l’épuisement professionnel, les interventions de prévention et de réduction de l’épuisement professionnel ne devraient pas viser uniquement à accroître le soutien social au sein de l’équipe scolaire. Un soutien externe pourrait être nécessaire pour perturber un cycle négatif potentiel au sein de cette équipe.

Prendre soin des travailleurs de la santé

Source : Commission de la santé mentale du Canada
La probabilité de s’absenter du travail pour cause de maladie ou d’invalidité est une fois et demie plus élevée chez les travailleurs de la santé que chez les personnes travaillant dans d’autres secteurs. Ces travailleurs sont également plus à risque de souffrir d’épuisement professionnel, d’usure de compassion et de privation de sommeil, autant de troubles susceptibles de nuire à leur santé et à leur sécurité psychologiques, ainsi qu’à la sécurité des patients. Conçu pour les organismes de soins de santé qui cherchent à mettre en oeuvre la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail, le nouvel outil Prendre soin des travailleurs de la santé tient compte des possibilités et des risques particuliers du secteur des soins de santé.

Prendre soin de la communauté paramédic

Source : Commission de la santé mentale du Canada
Le risque d’éprouver des troubles mentaux est plus élevé chez les travailleurs paramédicaux que chez les autres membres du personnel de la sécurité publique, qui, collectivement, sont déjà quatre fois plus susceptibles de recevoir un diagnostic de trouble mental que la population générale. La ressource Prendre soin de la communauté paramédic aide les organisations à mettre en oeuvre la Norme nationale sur la santé et la sécurité psychologiques dans les organismes de services paramédics, qui a été publiée en mai 2018. Élaborée à la demande de l’Association des paramédics du Canada, la norme propose une orientation propre au secteur pour créer et maintenir un milieu de travail sain et sûr sur le plan psychologique.

Long working hours and depressive symptoms: moderating effects of gender, socioeconomic status, and job resources

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Les revues systématiques et les méta-analyses ont révélé des associations incohérentes entre les heures de travail et les symptômes dépressifs. Le but de cette étude était d’étudier les modérateurs possibles de cette association, en utilisant les données d’une enquête transversale à grande échelle.

Emotional demands and exhaustion: cross-sectional and longitudinal associations in a cohort of Danish public sector employees

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Cette étude examine les associations transversales et longitudinales entre les exigences émotionnelles au travail liées au contenu et l’épuisement, et examine si ces associations ont été modifiées par d’autres caractéristiques psychosociales du travail. Les auteurs concluent que les exigences émotionnelles croissantes liées au contenu étaient associées à des niveaux d’épuisement croissants, transversaux et longitudinaux. Cet effet était réduit si le travail était ressenti comme enrichissant et significatif sur le plan émotionnel.