Night work and postpartum depression: a national register-based cohort study

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
Objective We aimed to investigate the association of night work during pregnancy with the risk of severe postpartum depression (PPD). Methods We performed a nationwide register-based cohort study of workers in all Danish public hospitals. Daily information on working hours was retrieved from the Danish Working Hour Database from January 2007 to December 2015. Pregnancies, covariates and outcome were identified from national registries for births and hospital contacts. We performed logistic regression of the risk of severe PPD in relation to the number and duration of night shifts, spells of consecutive night shifts, and short shift intervals during the first 32 pregnancy weeks. Analyses were adjusted for age, body mass index, socioeconomic status, parity, sickness absence three months prior to pregnancy, and prior diagnosis of severe depression. Results The study cohort comprised 25 009 singleton pregnancies from 19 382 workers. The majority were nurses or physicians. Overall, we did not observe an increased risk of PPD for any of the dimensions of night work analyzed. We found, however, an increased risk of PPD (adjusted odds ratio 2.08, 95% confidence interval 1.09–4.00) among women who stopped working night shifts after the first pregnancy trimester (N=3094). Conclusion Overall, our results do not support night work during pregnancy as a risk factor for severe PPD among hospital employees. However, we observed a 2-fold increased risk of PPD among women who stopped working night shifts after the first pregnancy trimester. This may reflect the influence of the healthy worker survivor effect and warrants further attention.

Adequate Staffing Protects Patients and Workers

Source : Hospital Employee Health.
Les infirmières qui luttent pour améliorer les niveaux inadéquats de dotation en personnel dans les hôpitaux citent souvent la sécurité des patients, ce qui constitue un fondement moral élevé tout en parlant directement aux préoccupations des gestionnaires. Au moment où les lois sur les ratios d’effectifs font l’objet de débats dans divers États, une nouvelle étude peut fournir des preuves en lien avec cette question.

Prévention des risques psychosociaux : les employeurs du public déclarent une forte exposition et une prévention active

Source : Point Stat.
En 2016, d’après leurs employeurs, près de 90 % des agents du secteur public et près de 70 % des salariés du secteur privé travaillent dans un établissement ayant pris, au cours des trois dernières années, des mesures pour prévenir les risques psychosociaux (RPS) au travail. Ces actions ne sont pas toujours menées dans le cadre d’une démarche formalisée d’évaluation des risques. En effet, seule la moitié des agents du secteur public et des salariés du secteur privé travaillent dans un établissement ayant élaboré ou mis à jour, au cours des douze derniers mois, un document unique d’évaluation des risques professionnels incluant les risques psychosociaux.

Association of low back pain with presenteeism in hospital nursing staff

Source : Journal of Occupational Health.
On sait que la lombalgie chronique provoque divers troubles par rapport à la lombalgie aiguë. Cependant, aucune étude n’avait évalué le présentéisme en raison de la lombalgie divisée en sous-catégories par durée de la lombalgie. Par conséquent, cette étude vise à étudier la relation entre lombalgie aiguë ou chronique et le présentéisme chez le personnel infirmier des hôpitaux.

Violence Prevention: Technology- Enabled Therapeutic Intervention

Source : Nursing Leadership.
Les infirmières sont particulièrement exposées aux incidents de victimisation avec violence. Malgré la vaste littérature sur la violence dans les établissements de santé, peu d’études ont identifié des interventions efficaces de prévention de la violence. Le but de l’étude était d’explorer les expériences des infirmières en matière de mise en œuvre d’interventions technologiques de prévention de la violence.

Prévention des risques psychosociaux : les employeurs du public déclarent une forte exposition et une prévention active

Source : Point Stat.
En 2016, d’après leurs employeurs, près de 90 % des agents du secteur public et près de 70 % des salariés du secteur privé travaillent dans un établissement ayant pris, au cours des trois dernières années, des mesures pour prévenir les risques psychosociaux (RPS) au travail. Ces actions ne sont pas toujours menées dans le cadre d’une démarche formalisée d’évaluation des risques. En effet, seule la moitié des agents du secteur public et des salariés du secteur privé travaillent dans un établissement ayant élaboré ou mis à jour, au cours des douze derniers mois, un document unique d’évaluation des risques professionnels incluant les risques psychosociaux.

Personal Protective Equipment: Evaluating Usage Among Inpatient and Outpatient Oncology Nurses

Source : Clinical Journal of Oncology Nursing.
Les agents de chimiothérapie sont depuis longtemps considérés comme dangereux et la sécurité des prestataires de soins de santé lors de l’administration de ces médicaments est une préoccupation majeure. On sait que les équipements de protection individuelle (EPI) réduisent l’exposition aux médicaments dangereux. Des études indiquent que l’EPI est sous-utilisé par les prestataires de soins de santé en milieu hospitalier et ambulatoire. Le but de cette étude était d’examiner l’utilisation de l’EPI chez les infirmières en contexte hospitalier et ambulatoire lors de l’administration d’agents de chimiothérapie dangereux.

Prevention of Workplace Violence Among Health Care Workers

Source : Workplace Health & Safety.
Destiné aux infirmières et aux infirmiers en santé du travail, ce bref article présente quatre types de violence en milieu de travail, définis selon la relation de l’instigateur avec l’établissement. Il nomme ensuite les recommandations de l’OSHA (États-Unis) concernant la prévention de la violence, se penchant particulièrement sur l’analyse du lieu de travail, la cueillette des données sur les incidents et la formation en milieu de travail.

Keep Your Eyes Peeled: Severe Forms of Conjunctivitis Spread Rapidly

Source : Hospital Employee Health.
La conjonctivite est une affection commune relativement bénigne. Mais la conjonctivite adénovirale et sa présentation la plus grave, la kératoconjonctivite épidémique, devraient inquiéter les employés des services de santé, selon des experts.