AORN Guidelines in the Era of COVID-19

Source : AORN Journal, 2021.
Bien qu’il y ait encore beaucoup à apprendre sur le COVID-19, un certain nombre de pratiques fondées sur des données probantes sont recommandées pour réduire la propagation des infections dans le cadre périopératoire, comme le détaillent les Guidelines for Perioperative Practice de l’AORN. L’AORN Journal s’est récemment entretenu avec des membres du département de la pratique infirmière de l’AORN au sujet de quatre directives spécifiques.

La désinfection des lieux de travail : quelle stratégie ?

Source : Hygiène et sécurité du travail, 2021-06.
Un nombre et une diversité considérables de micro-organismes sont susceptibles d’être présents sur les lieux de travail. Plusieurs solutions permettent de prévenir les risques, à condition d’être adaptées à l’activité, aux secteurs, aux micro-organismes, etc., et qu’elles ne présentent pas davantage de risques qu’elles n’en préviennent.

Observational Audits for Improving Infection Prevention Processes in Nursing Homes

Source : Agency for healthcare research and quality
Ces ressources donnent aux établissements de soins spécialisés une compréhension des audits d’observation qui peuvent être mis en œuvre pour soutenir une meilleure conformité aux pratiques de prévention des infections, y compris l’hygiène des mains, l’équipement de protection individuelle et les procédures de nettoyage de l’environnement.

Environmental Surface Hygiene in the OR: Strategies for Reducing the Transmission of Health Care–Associated Infections

Source : AORN Journal, 2020.
Le matériel de soins aux patients utilisé couramment en salle d’opération, comme les fils d’électrocardiographe, les brassards de tensiomètre, les sondes d’oxymétrie de pouls et les câbles de moniteur, peut être contaminé par des agents pathogènes pendant les procédures chirurgicales ; sans un nettoyage et une désinfection appropriés entre les procédures, ces articles présentent un risque de transmission d’agents pathogènes et d’infections ultérieures des patients. Cet article traite de l’association entre les surfaces contaminées dans les salles d’opération et le risque d’infections liées aux soins de santé et propose des stratégies pour désinfecter correctement les surfaces environnementales afin de prévenir les infections nosocomiales.

En milieu hospitalier, les travailleurs d’hygiène et salubrité sont-ils aussi exposés aux médicaments antinéoplasiques?

Source : IRSST
France Labrèche, chercheuse à l’IRSST et Capucine Ouellet, hygiéniste du travail à l’IRSST, nous expliquent la contamination par les antinéoplasiques des surfaces de travail manipulées par les travailleurs d’hygiène et de salubrité en milieu hospitalier. Les antinéoplasiques sont utilisés pour le traitement du cancer et certains peuvent avoir d’autres effets toxiques chez des travailleurs qui les manipulent.

Wiping out pathogens with multi-area cleaning

Source : Healthcare Purchasing News.
Les hôpitaux et les autres lieux très sensibles aux infections virales, aux maladies ou aux infections nosocomiales mettent de plus en plus l’accent sur le nettoyage, la désinfection et la prévention des infections pendant la COVID-19. Cela peut nécessiter l’ajustement des fournitures et des équipements, la formation du personnel des services environnementaux (EVS), l’application de diverses techniques, l’exécution de routines fréquentes et la couverture de nombreuses zones pour une décontamination adéquate… « Les équipes en prévention et contrôle des infections et les directeurs des EVS plaident depuis des années pour des ressources et de nouvelles technologies afin d’améliorer la propreté de l’environnement et de lutter contre les agents pathogènes mortels dans leurs installations », a déclaré M. Simmons. « Nous avons vu beaucoup d’innovations de la part des hôpitaux et des établissements de santé en raison de la COVID-19. »

Des surfaces potentiellement dangereuses

Source : Prévention au travail.
Le personnel d’hygiène et de salubrité des centres de soins en cancérolologie québécois est régulièrement en contact avec des surfaces contaminées par des médicaments dangereux utilisés en chimiothérapie, confirme une étude de l’IRSST.

Workplace Cleaning for COVID-19: Guidance Document

Source : American Industrial Hygiene Association
L’American Industrial Hygiene Association (AIHA) a formulé des recommandations sur les procédures de nettoyage et de désinfection dans les établissements autres que la santé afin de prévenir les infections. L’AIHA souligne l’importance de réaliser un nettoyage régulier des surfaces et des équipements de travail. Également, l’utilisation de désinfectants qui répondent aux critères de l’EPA pour lutter contre le SRAS-CoV-2 et la formation du personnel de nettoyage pour assurer un usage sécuritaire de ces produits

Antinéoplasiques en milieu hospitalier : étude pilote sur l’exposition potentielle du personnel d’hygiène et de salubrité [format électronique]

Source : IRSST
Certains antinéoplasiques (ANP), utilisés pour le traitement du cancer, sont eux-mêmes classés cancérogènes et peuvent avoir d’autres effets toxiques chez des travailleurs qui les manipulent. L’incidence du cancer et le nombre de personnes vivant avec le cancer ne cessent d’augmenter, ce qui permet d’envisager une augmentation des quantités d’ANP utilisées et du nombre de travailleurs potentiellement exposés… Cette étude a estimé pour la première fois au Canada la contamination par les ANP des surfaces de travail manipulées par les travailleurs d’hygiène et de salubrité en milieu hospitalier. Elle met en évidence un potentiel important d’exposition. Bien que ne prouvant pas l’exposition ou l’absorption des ANP par ces travailleurs, les résultats remettent en question les pratiques de gestion de la manipulation des médicaments dangereux et ouvrent un éventail d’actions préventives à développer et de moyens à mettre en place. Il faut notamment mentionner la formation du personnel HS sur la manipulation des médicaments dangereux et une analyse des techniques et équipements de travail d’hygiène et de salubrité visant à optimiser la prévention de la contamination par des médicaments dangereux. Cette étude a permis de valider l’analyse de sept ANP supplémentaires tout en testant l’acceptabilité, pour le personnel, de déceler la contamination cutanée par des frottis des mains. Les résultats obtenus pourront orienter les activités de prévention de l’exposition aux médicaments dangereux dans le secteur de la santé.

COVID-19 (coronavirus) : informations destinées aux employés municipaux

Source : APSAM
L’APSAM a créé un nouveau thème COVID-19 (Coronavirus) pour aider notre clientèle à trouver les informations pertinentes afin de travailler en santé et en sécurité. Dans ce thème, vous trouverez des informations sur : les mesures de prévention générales recommandées; les équipements de protection individuels; les mesures de désinfection et nettoyage des équipements, surfaces, véhicules et vêtements; les interventions chez un citoyen. Vous trouverez également des pages dédiées aux différentes catégories de notre clientèle, afin de répondre aux problèmes spécifiques pour chacune : pompiers, policiers, sociétés de transport, eaux usées, eau potable, etc. et du contenu sur le plan de mesures d’urgence et les plans particuliers d’intervention.