Night and rotational work exposure within the last 12 months and risk of incident hypertension

Le travail posté, tel que l’alternance du jour et de la nuit, provoque des perturbations chronobiologiques pouvant entraîner une augmentation du risque d’hypertension. Cependant, les contributions relatives des composantes du travail posté – telles que le type de poste (par exemple, le travail de nuit) et les rotations (c’est-à-dire le changement d’horaire de travail; de jour en soir) – sur cette association ne sont pas claires. Pour répondre à cette question, nous avons élaboré de nouvelles définitions du travail de nuit et du travail en rotation et évalué leurs associations avec le risque d’hypertension incidente.

Sleep problems in shift nurses: A brief review and recommendations

The purposes of this article are (a) to review briefly the current literature on shift nurses’ sleep patterns, sleep quality, and the existing interventions implemented in nursing settings; and (b) to propose solutions that target individual nurses, nurse managers, and health care organisations to improve sleep health in shift nurses.

Lire la suiteSleep problems in shift nurses: A brief review and recommendations