Managing teamwork in the face of pandemic: evidence-based tips

Source : BMJ Quality & Safety.
Les recherches préalables menées sur des équipes soumises à un stress peuvent être utilisées pour aider à anticiper les points à risque qui peuvent avoir un impact négatif sur le travail en équipe et révéler ce qui peut être fait pour aider les équipes à coordonner efficacement, à maintenir leur résilience et à assurer la sécurité des patients pendant la pandémie. Cet article propose plusieurs recommandations fondées sur des données probantes pour aider les équipes cliniques qui travaillent directement avec les patients pendant la COVID-19 et lors de crises futures. Des conseils sont donnés aux chefs et aux membres des équipes de soins cliniques, ainsi qu’aux membres de la direction qui soutiennent ou supervisent les équipes cliniques (hauts responsables, cadres intermédiaires, équipes de gestion de crise).

The Implementation of an Emergency Medicine Telehealth System During a Pandemic

Source : The Journal of Emergency Medicine.
En mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – une maladie causée par un nouveau coronavirus – était une pandémie, et elle a continué à se propager rapidement dans la communauté. Notre institution a mis en place un système de télésanté pour la médecine d’urgence qui visait à accélérer les soins aux patients stables, à réduire l’exposition des prestataires de soins à la COVID-19, à diminuer le taux d’utilisation global des équipements de protection individuelle et à fournir une plate-forme permettant aux médecins infectés ou mis en quarantaine de continuer à travailler. Cet effort a été parmi les premiers à utiliser la télésanté pour pratiquer la médecine d’urgence dans le cadre d’une pandémie aux États-Unis.

A Curriculum for Perioperative Nurse Deployment During a Pandemic

Source : AORN Journal, 2-21.
Avec l’annulation des chirurgies électives pendant la pandémie de COVID-19, un grand centre médical universitaire du nord-est s’est retrouvé à déployer les infirmières périopératoires dans des unités d’hospitalisation pour patients COVID-19. Afin de les préparer à être déployées dans les unités de soins aux patients hospitalisés, les responsables des services périopératoires ont élaboré un programme de formation pour s’assurer que ces infirmières possèdent les compétences et les connaissances requises pour offrir le même niveau de soins et de compassion aux patients COVID qu’elles fournissaient aux patients périopératoires. Cet article décrit l’élaboration du programme d’études.

Assessment of the Anxiety Level of Andalusian Podiatrists during the COVID-19 Pandemic: The Increase Phase

Source : Healthcare, 2020-12.
L’objectif de l’étude est d’évaluer dans un groupe de podologues, travaillant au niveau national, leurs connaissances, leur perception et leur degré d’anxiété liés à la pandémie COVID-19, grâce à l’utilisation d’un questionnaire spécifiquement développé à cet effet dans la phase initiale de la pandémie. Nous avons utilisé une étude descriptive transversale avec 302 participants, avec une technique d’échantillonnage intentionnel. Le degré de perception et de connaissance des podologues sur COVID-19 a été analysé ainsi que l’impact cognitif de la situation de confinement.

A qualitative model of patterns of resilience and vulnerability in responding to a pandemic outbreak with system dynamics

Source : Safety Science, 2/1/2021.
Covid-19 a révélé la fragilité des soins de santé, des gouvernements, de l’aide sociale et des systèmes économiques. La complexité des interactions et le couplage étroit de ces systèmes sont devenus évidents au cours de la propagation de la maladie et de l’évolution des politiques qui ont produit des effets migratoires involontaires. Dans cet article, le risque systémique est considéré dans un cadre de dynamique des systèmes complété par une perspective de résilience pour anticiper les menaces et prendre des dispositions pour les ressources, réagir face à l’incertitude et prévoir les effets secondaires, surveiller les indicateurs critiques pour évaluer les progrès et apprendre par la pratique. Par exemple, cet article examine la capacité des soins de santé à suivre l’augmentation du nombre de patients, le rôle des gouvernements dans la mobilisation des individus et des organisations, la diffusion d’informations sur les risques au grand public, etc. Les relations entre les soins de santé, le gouvernement, l’aide sociale et les systèmes économiques sont présentées à l’aide d’archétypes de systèmes et de points de levier pour surmonter les goulets d’étranglement. Enfin, les archétypes sont assemblés en un diagramme de boucle causale global qui a des implications pour les politiques et les modèles de comportement.

The impact of extreme reuse and extended wear conditions on protection provided by a surgical-style N95 filtering facepiece respirator

Source : Journal of Occupational and Environmental Hygiene, 11/9/2020.
Alors que la plupart des respirateurs utilisés dans les établissements de santé sont destinés à un usage unique, dans le cadre de la pandémie actuelle de COVID-19, en présence de pénuries persistantes d’équipements de protection individuelle, l’utilisation prolongée et la réutilisation des respirateurs à masque filtrant sont couramment envisagées par de nombreux organismes de soins de santé. Dans cette étude, nous avons soumis un appareil respiratoire filtrant N95 de type chirurgical à ajustement quantitatif stocké à des conditions extrêmes de réutilisation et de port prolongé (jusqu’à 19 utilisations sur une durée de 5 jours) et avons mesuré sa performance de protection à intervalles réguliers, y compris des mesures simulées du facteur de protection sur le lieu de travail en utilisant la fuite totale vers l’intérieur. Avec cet appareil respiratoire, il a été démontré qu’il était possible de maintenir une protection correspondant à un facteur de protection assigné supérieur à 10 dans des conditions d’utilisation extrêmes, à condition qu’un individu soit correctement formé à l’utilisation de l’appareil respiratoire et qu’il soit installé de manière experte. D’autres facteurs tels que l’hygiène et la rupture des courroies sont susceptibles de limiter la réutilisation.

Preparing for the next infectious disease pandemic

Source : AORN Journal, 2020.
La pandémie COVID-19 a posé des défis sans précédent aux systèmes de soins de santé et continue de fournir des enseignements qui peuvent aider à se préparer aux futures pandémies. Les établissements peuvent bénéficier de la concentration de leurs efforts de planification de la pandémie future sur plusieurs domaines de préoccupation, notamment les EPI, la dotation en personnel, le dépistage et le contrôle de la circulation.

Interventions to support the resilience and mental health of frontline health and social care professionals during and after a disease outbreak, epidemic or pandemic: a mixed methods systematic review

Source : Cochrane Database of Systematic Reviews, 2020.
Cette revue Cochrane avait pour objectifs : (1) d’évaluer les effets des interventions visant à soutenir la résilience et la santé mentale des professionnels de santé et des professionnels des services sociaux de première ligne, pendant et après l’apparition d’un foyer épidémique, d’une épidémie ou d’une pandémie et (2) d’identifier les obstacles et les facilitateurs qui peuvent avoir un impact sur la mise en œuvre des interventions visant à soutenir la résilience et la santé mentale des professionnels de santé et des professionnels de l’aide sociale de première ligne, pendant et après l’apparition d’un foyer épidémique, d’une épidémie ou d’une pandémie.

Emergency Healthcare Providers’ Perceptions of Preparedness and Willingness to Work during Disasters and Public Health Emergencies

Source : Healthcare, décembre 2020.
Cette étude évalue les perceptions de la préparation et de la volonté de travailler lors de catastrophes et d’urgences de santé publique, en utilisant une enquête quantitative (Fight or Flight). La volonté des participants de travailler sans condition lors de catastrophes et de situations d’urgence varie selon le type de situation. La volonté de travailler pendant la pandémie de SRAS/COVID-19 (43,56 %) est moindre que celles lors de catastrophes naturelles (61,97%), mais plus que suite aux fusillades de masse (37,56 %), incidents chimiques ou menaces d’attentats à la bombe (31,92 %), entre autres. Le manque de confiance et l’absence d’assurance de sécurité pour les travailleurs de la santé et les membres de leur famille ont été les principales raisons citées.

The Effects of COVID-19 on the Brain: Dual risk to HCWs of infections, stress of pandemic

Source : Hospital Employee Health.
Les travailleurs de la santé et les patients qui ont contracté le SRAS-CoV-2, en particulier s’ils sont hospitalisés, pourraient être exposés à des déficits neurologiques à court terme ainsi qu’à des problèmes cognitifs à long terme.