Identifying predictors of return to work and the duration of time off work in first responders affected with musculoskeletal injuries or mental health issues

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Identifier les facteurs prédictifs du retour au travail, de la durée de l’arrêt de travail et de la clôture des demandes d’indemnisation pour les premiers intervenants victimes de blessures ou de maladies, et résumer les données relatives aux demandes d’indemnisation.

Congé-maladie et distanciation sociale à l’ère de l’emploi précaire : comprendre les conditions de travail et les choix pour prévenir la transmission de la COVID-19

Source : Prévention au travail.
L’objectif principal de cette recherche était d’explorer comment les employés précaires comprennent la situation, font des choix et naviguent à travers les recommandations de la santé publique pour mitiger la contagion de la COVID-19, alors qu’on sait que leurs conditions précaires et financières sont reconnues pour ne pas les inciter à prendre congé lorsqu’ils sont malades. Les chercheurs désiraient comparer la situation au Québec et également en Ontario. « On aimerait élargir la réflexion et tirer des leçons pour les politiques publiques, pour la planification des interventions à long terme et l’organisation de nos structures de soins de santé », affirme Daniel Côté. La recherche visait à dégager des modèles situationnels types, souligner les bons coups et documenter la situation.

Does a brief work-stress intervention prevent sick-leave during the following 24 months? A randomized controlled trial in Swedish primary care

Source : Work.
L’objectif de cette étude était d’évaluer si une identification précoce systématique du stress au travail peut prévenir les congés de maladie plus de 24 mois après l’intervention.

High physical work demands have worse consequences for older workers: prospective study of long-term sickness absence among 69 117 employees

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Cette étude examine le rôle de l’âge pour l’association prospective entre les exigences physiques du travail et l’absence pour maladie de longue durée (LTSA).

Medical Leave Associated With COVID-19 Among Emergency Medical System Responders and Firefighters in New York City

Source : JAMA Network Open.
Cette étude de cohorte examine l’utilisation de congés médicaux parmi les intervenants des services médicaux d’urgence (SMU) et les pompiers à New York, New York, pendant la pandémie de coronavirus 2019 (COVID-19) par rapport aux périodes précédentes.

Workplace bullying, mental distress, and sickness absence: the protective role of social support

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Cette étude a examiné les effets protecteurs du soutien social apporté par le superviseur, les collègues et les personnes extérieures au travail sur les associations entre le harcèlement sur le lieu de travail, la détresse mentale et l’absence de maladie certifiée par un médecin. Nous avons émis l’hypothèse que le soutien social modérait l’association directe entre les brimades sur le lieu de travail et la détresse mentale ainsi que l’association indirecte entre les brimades et l’absence de maladie par la détresse mentale. Nous avons également émis l’hypothèse que les effets protecteurs du soutien social étaient plus forts chez les femmes que chez les hommes.

Perceived stress and sickness absence: a prospective study of 17,795 employees in Denmark

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Les objectifs étaient d’examiner (1) l’association éventuelle entre le stress ressenti et l’absence pour maladie, et si cette association (2) différait en fonction du sexe et (3) était plus forte lorsque seule une absence pour maladie de longue durée (≥ 31 jours) avait lieu L’absence de maladie de longue durée (≥ 1 jour) a été incluse. De plus, différents seuils pour la durée des absences pour maladie ont été appliqués.

Long working hours are inversely related to sick leave in the following 3 months: a 4-year registry study

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
L’objectif principal de la présente étude était de déterminer si l’exposition à de longues heures de travail était liée à des congés de maladie ultérieurs dans un échantillon d’infirmières. Les résultats ont montré qu’être exposé à un nombre plus élevé de longues périodes de travail (≥ 12 h) au cours d’une période de trois mois était associé à une réduction significative du nombre total de jours et d’épisodes de congé de maladie au cours des trois mois suivants. L’exposition aux équipes de nuit et de nuit a été contrôlée dans les analyses. Les résultats concernant ces variables ont montré que l’exposition aux quarts de nuit n’était pas liée aux congés de maladie au cours des trois mois suivants, tandis que l’exposition aux quarts de soirée était associée à un nombre total plus élevé de jours et de périodes de congés de maladie au cours des trois mois suivants.

Effects of occupational safety and health (OSH) interventions at the workplace

Le but de cette revue de littérature était d’évaluer les preuves que les politiques législatives et réglementaires en matière de sécurité et de santé au travail (SST) pourraient améliorer l’environnement de travail en termes de réduction du nombre d’accidents du travail et de décès, de troubles musculo-squelettiques, de plaintes de travailleurs, de congés de maladie et d’expositions professionnelles défavorables.