Perceived and content-related emotional demands at work and risk of long-term sickness absence in the Danish workforce: a cohort study of 26 410 Danish employees

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Objectifs Cette étude avait pour but d’examiner si des exigences émotionnelles élevées au travail prédisent l’absence prolongée pour cause de maladie (LTSA) dans la main-d’œuvre danoise et si les associations diffèrent selon les exigences émotionnelles perçues et liées au contenu. PMID: 31662424

Votre travail est-il émotionnellement exigeant?

Source : Objectif prévention.
Cet article porte sur le concept de travail émotionnellement exigeant (TÉE), encore assez peu utilisé tant en recherche que dans les milieux de pratique. Pourtant, le TÉE correspond à une réalité décrite très fréquemment par les travailleurs que nous avons rencontrés dans le cadre d’études réalisées en centres jeunesse1-2 et en CHSLD au cours des dernières années.

Compassion Fatigue and Satisfaction: Influence on Turnover Among Oncology Nurses at an Urban Cancer Center

Source : Clinical Journal of Oncology Nursing.
Les infirmières en oncologie sont exposées à des facteurs de stress qui peuvent contribuer à la lassitude compassionnelle, ce qui entraîne des taux élevés de roulement, des répercussions financières potentielles pour les organisations et des préoccupations pour la sécurité des patients et le bien-être des employés. Le but de cette étude était d’explorer la relation entre la fatigue compassionnelle, la satisfaction compassionnelle et l’intention de roulement dans un échantillon de 93 infirmières en oncologie hospitalisées dans un centre urbain de traitement du cancer de 90 lits.

Griefwork: The Experience of Loss in Healthcare

Source : Hospital Employee Health.
Lorsqu’un patient meurt, les travailleurs de la santé peuvent éprouver un chagrin qu’ils reconnaissent à peine parce qu’ils savent que leur rôle est de passer au patient suivant. Mais avec le temps, un tel chagrin peut s’accumuler et contribuer au stress et à l’épuisement professionnel. Les organismes de soins de santé peuvent aider leur personnel à faire face au deuil et à prévenir l’épuisement professionnel en veillant à ce que les politiques reconnaissent les besoins émotionnels du personnel.

Prévenir les effets du travail émotionnellement exigeant grâce à une démarche paritaire

Source : Prévention au travail.
Au Québec, le travail émotionnellement exigeant (TÉE) touche un grand nombre de travailleurs du secteur public. Parmi eux, les employés des centres jeunesse (CJ) qui côtoient une clientèle qui pose de grands défis, souvent accompagnés d’une forte charge de travail et d’un manque de ressources pour les soutenir. Le stress post-traumatique, les troubles musculosquelettiques, la détresse psychologique, l’absentéisme, la perte de productivité et le roulement de personnel sont quelques conséquences connues de ces conditions de travail exigeantes.

Workplace violence and development of burnout symptoms: a prospective cohort study on 1823 social educators

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
L’épuisement professionnel et la violence au travail ont été associés dans les études transversales, mais les études longitudinales avec des méthodes solides et des échantillons de taille adéquate font défaut. Cette étude vise à déterminer si la violence au travail augmente les symptômes d’épuisement professionnel au cours d’une période de 12 mois.

Cancer Center Fights Compassion Fatigue With Employee Wellness Program

Source : Hospital Employee Health.
Un sondage mené auprès des employés d’un centre de cancérologie a révélé que les infirmières et les médecins n’étaient pas les seuls employés touchés par la mort de patients : de nombreux travailleurs, y compris des voituriers et des aides ménagers, s’occupaient quotidiennement de patients mourants.

Prendre soin des travailleurs de la santé

Source : Commission de la santé mentale du Canada
La probabilité de s’absenter du travail pour cause de maladie ou d’invalidité est une fois et demie plus élevée chez les travailleurs de la santé que chez les personnes travaillant dans d’autres secteurs. Ces travailleurs sont également plus à risque de souffrir d’épuisement professionnel, d’usure de compassion et de privation de sommeil, autant de troubles susceptibles de nuire à leur santé et à leur sécurité psychologiques, ainsi qu’à la sécurité des patients. Conçu pour les organismes de soins de santé qui cherchent à mettre en oeuvre la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail, le nouvel outil Prendre soin des travailleurs de la santé tient compte des possibilités et des risques particuliers du secteur des soins de santé.

Prendre soin de la communauté paramédic

Source : Commission de la santé mentale du Canada
Le risque d’éprouver des troubles mentaux est plus élevé chez les travailleurs paramédicaux que chez les autres membres du personnel de la sécurité publique, qui, collectivement, sont déjà quatre fois plus susceptibles de recevoir un diagnostic de trouble mental que la population générale. La ressource Prendre soin de la communauté paramédic aide les organisations à mettre en oeuvre la Norme nationale sur la santé et la sécurité psychologiques dans les organismes de services paramédics, qui a été publiée en mai 2018. Élaborée à la demande de l’Association des paramédics du Canada, la norme propose une orientation propre au secteur pour créer et maintenir un milieu de travail sain et sûr sur le plan psychologique.