Pediatric behavioral health facilities emphasize good design

Source : Health Facilities Management.
L’équipe de conception s’est attachée à créer un espace sûr – empêchant les patients de s’automutiler ou de nuire à autrui – tout en évitant les murs blancs ou les blocs de béton d’un hôpital psychiatrique stéréotypé. Par exemple, des détecteurs de métaux font partie de l’entrée, mais ils sont intégrés dans les murs, de sorte que l’on a l’impression de passer par une porte. Il faut faire preuve d’ouverture d’esprit pour trouver l’équilibre entre une atmosphère de guérison et de convivialité et les besoins en matière de sécurité, de durabilité et d’entretien par rapport aux coûts.

The « triple-demic » is on its way

Source : Health Facilities Management.
Prendre dès aujourd’hui des mesures efficaces de gestion de l’eau peut contribuer à éviter l’augmentation des infections associées aux soins de santé. Cet article examine les principales causes des IASS, y compris les IASS d’origine hydrique, puis décrit les cinq étapes à suivre pour élaborer un plan de gestion de l’eau efficace.

Toolkit for Mitigating Violence in the Workplace

Source : American Organization for Nursing Leadership; Emergency Nurses Association
En 2015, l’American Organization for Nursing Leadership et l’Emergency Nurses Association ont publié conjointement les Guiding Principles on Mitigating Violence in the Workplace. Ces principes fournissent un cadre pour réduire systématiquement la violence dans les établissements de soins de santé. En 2022, l’AONL et l’ENA ont travaillé ensemble pour mettre à jour les principes directeurs et cette boîte à outils afin de fournir une approche étape par étape pour atténuer la violence sur le lieu de travail.

Mitigating Violence in the Workplace: AONL & ENA Guiding Principles

Source : American Organization for Nursing Leadership
L’AONL et l’ENA ont élaboré ces principes directeurs pour aider les infirmières chefs à mettre en ouvre de manière systématique des mesures visant à diminuer et à atténuer la violence dans l’environnement des soins de santé, y compris dans les zones à haut risque comme le service des urgences.

Mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins : analyses de laboratoire

Source : Institut national de santé publique du Québec
Durant toute l’année, mais particulièrement pendant la période hivernale au Québec, les virus respiratoires circulent dans la communauté et les milieux de soins. Il est fréquent de voir la présence simultanée de plus d’un virus dans un même milieu. Les méthodes moléculaires multiplex sont des tests diagnostiques permettant d’identifier rapidement différents agents pathogènes respiratoires. L’offre de service et l’accès à ces tests diffèrent d’une région à une autre selon la grappe de services établie. Lorsque disponibles, les résultats obtenus permettent d’identifier rapidement les usagers affectés, d’appliquer les précautions additionnelles requises, de limiter la transmission et de diminuer l’utilisation inappropriée d’antibiotiques.

Mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins : mesures à mettre en place pour la saison des virus respiratoires et en présence d’un cas clinique ou confirmé d’un virus respiratoire

Source : Institut national de santé publique du Québec
La pandémie de SRAS-CoV-2 a apporté de grands changements dans les milieux de soins, particulièrement en ce qui concerne les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI), ainsi que dans la prise en charge des usagers. Les recommandations présentées dans ces fiches doivent être considérées en complémentarité avec les documents sur le SRAS-CoV-2. Ces documents sont accessibles sur la page Prévention et contrôle des infections de l’INSPQ. Une adaptation locale des mesures peut être effectuée afin de faciliter leur application et ainsi tenir compte des particularités du milieu. Les informations spécifiques sur les virus respiratoires incluses dans ce document sont disponibles dans la fiche Caractéristiques des agents infectieux. Les différentes recommandations contenues dans ces fiches s’adressent à tous les acteurs impliqués dans la prévention et le contrôle des virus respiratoires en milieu de soins. Ainsi, certaines recommandations s’adressent aux laboratoires, au service d’hygiène et salubrité, aux soins infirmiers, à l’équipe de prévention et contrôle des infections, aux différentes directions concernées, etc. L’attribution des tâches sera déterminée par l’établissement. Un travail de collaboration entre tous les intervenants est un élément clé de réussite.

Mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins: définition des termes

Source : Institut national de santé publique du Québec
Cette fiche présente les définitions de termes pour les virus respiratoires. Elle s’applique particulièrement aux virus décrits dans la fiche Caractéristiques des agents infectieux et exclut ainsi le SRAS-CoV-2.

Mesures de prévention et contrôle des infections pour la gestion d’un cas humain de grippe aviaire A(H5N1) en milieu de soins

Source : INSPQ
Cette fiche fait partie d’un ensemble de fiches portant sur les mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins.

Mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins : situation d’éclosion

Source : Institut national de santé publique du Québec
Cette fiche fait partie d’un ensemble de fiches portant sur les mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires dans les milieux de soins