Work and Pain—A Lifespan Development Approach

Source : Occupational Medicine.
Ce livre fascinant, qui incite à la réflexion, explore les relations complexes entre la douleur et le travail. Il est édité par le Dr Elaine Wainwright et le professeur Christopher Eccleston, experts dans le domaine de la psychologie au Centre de recherche sur la douleur de l’université de Bath, au Royaume-Uni. Les différents chapitres sont rédigés par d’éminents auteurs basés en Amérique du Nord et en Europe, et leur contenu est susceptible d’intéresser les lecteurs issus de la médecine du travail, de la psychologie et de la gestion de la douleur.

A Public Health Approach to Protecting Workers from Opioid Use Disorder and Overdose Related to Occupational Exposure, Injury, and Stress: APHA Policy Statement Number 202012, Issued October 24, 2020

Source : NEW SOLUTIONS: A Journal of Environmental and Occupational Health Policy, 2021-07-06.
Aux États-Unis, les conditions de travail ont été une cause importante de la mortalité par surdose d’opioïdes. Or, la réponse du gouvernement à l’épidémie d’opioïdes n’a pas pris en considération le rôle important des milieux de travail pour faire face à cette crise. Le secteur de la santé doit agir, car il arrive au 4e rang parmi les 6 secteurs comptant le plus de décès de travailleurs par surdose, suivi par le secteur du soutien à la santé au cinquième rang. Cet article fournit des recommandations relatives aux réformes nécessaires pour que le milieu de travail contribue à prévenir les risques associés à l’abus de substances et à soutenir les travailleurs dans le besoin.

Mask-associated ‘de novo’ headache in healthcare workers during the COVID-19 pandemic

Source : Occupational and Environmental Medicine, 12/30/2020.
La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus (COVID-19) a modifié les activités de soins des professionnels de la santé. Nous avons analysé l’association possible entre l’apparition de maux de tête « de novo » selon le type de masque utilisé, les facteurs associés et l’impact de la céphalalgie sur les professionnels de santé. Selon le type de masque utilisé, il y avait des différences dans l’intensité des maux de tête, et l’impact d’un mal de tête chez les sujets qui utilisaient un masque filtrant était pire dans tous les aspects évalués.

Work ability and productivity among dentists: associations with musculoskeletal pain, stress, and sleep

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
La capacité de travail peut être mesurée par l’indice de capacité de travail (WAI), et les questions liées au travail mesurent la perte de productivité en termes de qualité et de quantité de travail. Les dentistes présentent un risque professionnel élevé de douleurs musculo-squelettiques et l’exposition aux contraintes ergonomiques est déjà élevée pendant l’enseignement dentaire. L’objectif était d’évaluer la capacité de travail et la productivité des dentistes, et d’identifier les différences entre les sexes et les associations avec le sommeil, le stress et les douleurs fréquentes signalées.

The effect of training for a participatory ergonomic intervention on physical exertion and musculoskeletal pain among childcare workers (the TOY-project) – a wait-list cluster-randomized controlled trial

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
De nombreux employés font des efforts physiques importants au travail et souffrent de douleurs musculo-squelettiques (MSP), ce qui entraîne des absences pour maladie très coûteuses. L’ergonomie participative est une intervention potentiellement efficace pour réduire l’effort physique, les douleurs musculo-squelettiques et les absences pour maladie. L’objectif principal de cette étude était d’étudier l’efficacité d’une intervention ergonomique participative sur le lieu de travail de 20 semaines chez les travailleurs de la petite enfance sur l’effort physique et les MSP.

Physical Activity in Healthcare Workers with Low Back Pain. Effects of the Back-FIT Randomized Trial

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
Objectif : Évaluer les effets du programme d’activité physique sur les travailleurs de la santé souffrant de lombalgies. Méthodes : Un groupe de travailleurs de la santé a participé volontairement à une réunion sur la lombalgie et, pour être accepté, a été affecté au hasard à un programme sur le lieu de travail ou à des exercices à domicile, illustrés dans une brochure et dans une vidéo disponible sur le site intranet de l’entreprise. Les deux programmes consistaient en 7 semaines d’exercices d’intensité modérée adaptés à la LBP. Résultats : La plupart des résultats se sont améliorés dans les deux groupes, avec toutefois une amélioration plus importante de l’indice d’invalidité Oswestry dans le groupe sur le lieu de travail (P = 0,02). Conclusions : L’exercice physique régulier, à la maison ou sur le lieu de travail, chez les travailleurs de la santé souffrant d’un retard de croissance, représente une grande opportunité pour améliorer la santé et réduire le handicap.

Work ability and productivity among dentists: associations with musculoskeletal pain, stress, and sleep

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
La capacité de travail peut être mesurée par l’indice de capacité de travail (WAI), et les questions liées au travail mesurent la perte de productivité en termes de qualité et de quantité de travail. Les dentistes présentent un risque professionnel élevé de douleurs musculo-squelettiques et l’exposition aux contraintes ergonomiques est déjà élevée pendant l’enseignement dentaire. L’objectif était d’évaluer la capacité de travail et la productivité des dentistes, et d’identifier les différences entre les sexes et les associations avec le sommeil, le stress et les douleurs fréquentes signalées.

Pain complaints are associated with quick returns and insomnia among Norwegian nurses, but do not differ between shift workers and day only workers

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Le but de cette étude était de déterminer si les caractéristiques communes des horaires de travail des infirmières norvégiennes étaient associées à des plaintes subjectives de douleur.