Risk of tripping, minimum foot clearance, and step length when crossing a barrier

Source : International Journal of Industrial Ergonomics.
Cette étude a été conçue pour étudier les paramètres de la démarche lors du franchissement d’une barrière et les facteurs environnementaux influençant la perception du risque de trébuchement. Ces facteurs comprennent l’éclairage et les conditions de la barrière. Les conditions de la barrière ont été divisées en hauteur, type et couleur de la barrière. Les conditions d’illumination comprenaient des conditions normales et des conditions de gradation. Douze participants masculins ont été recrutés. Ils ont marché sur une passerelle, en passant au-dessus d’une barrière. Ils ont donné une évaluation subjective du risque de trébuchement (SRRT) avant et après la marche. Un assistant de recherche a enregistré une évaluation de la perturbation de la marche (GDR) du participant lors du franchissement de la barrière. Le dégagement minimal du pied (MFC) du pied avant et du pied arrière lors du passage de la barrière, ainsi que la longueur du pas du participant avant et après le passage de la barrière ont été calculés.

Échelles et escabeaux : comment éviter les chutes

Source : Prévention au travail.
À première vue, l’utilisation d’une échelle semble fort simple. Mais mal utilisée, elle peut être responsable d’accidents causant des lésions, et parfois même la mort. Les chutes de hauteur demeurent encore aujourd’hui l’une des principales causes d’accidents au Québec. De 2009 à 2013, 20 % des lésions ainsi produites ont été causées par la chute d’une échelle

Preventing slips, trips and falls in the workplace

Source : Workers’ Compensation Board of British Columbia
Ce guide, rédigé à l’intention des employeurs et des comités paritaires de santé et de sécurité, décrit les idées fausses courantes sur les glissades, les trébuchements et les chutes, ainsi que les facteurs qui contribuent à les provoquer. Il explique également comment les employeurs peuvent gérer efficacement les risques en identifiant les dangers et en mettant en œuvre des contrôles liés à divers facteurs, notamment la conception du lieu de travail, le revêtement de sol, les procédures de nettoyage et les chaussures des travailleurs.

Chutes, glissades et trébuchements : de nouveaux outils pour la prévention

Source : APSAM
Les chutes, glissades et trébuchements sont parmi les accidents de travail les plus fréquents dans le secteur municipal. Entre 2016 et 2018, en moyenne, environ 30% des lésions indemnisées par la CNESST étaient liées à ce genre d’événement. En raison de la fréquence et de la gravité des chutes de même niveau, la CNESST a d’ailleurs retenu ce risque dans sa planification pluriannuelle en prévention-inspection (2020-2023), et ce, pour tous les secteurs d’activité. Soucieuse de continuer à soutenir sa clientèle dans la prise en charge du risque de chutes, glissades et trébuchements, l’APSAM annonce la mise en ligne d’outils abordant la sortie sécuritaire d’un véhicule, particulièrement en période hivernale.

Slip-resistant footwear reduces slips among National Health Service workers in England: a randomised controlled trial

Source : Occupational and Environmental Medicine, 14 janvier 2021.
Cet essai contrôlé randomisé multicentrique a évalué l’efficacité des chaussures antidérapantes classées 5* GRIP pour prévenir les glissades sur le lieu de travail, par rapport aux chaussures habituelles (groupe témoin). L’étude, menée sur 14 semaines et impliquant 4553 employés du Service national de santé (NHS), a montré une réduction statistiquement significative du taux de glissement dans le groupe d’intervention par rapport au groupe de contrôle.

Qu’importe votre milieu de travail, ne prenez pas les chutes de même niveau à la légère!

Source : Convergence SST.
Qui n’a jamais été victime ou témoin d’une chute de même niveau? Ce type de chute est reconnu comme étant l’un des accidents les plus courants dans toute entreprise. La plupart de ces événements fâcheux sont souvent qualifiés de légers, de banals, de ridicules ou de drôles. Mais attention! Ils peuvent entraîner des blessures sérieuses telles les contusions, les foulures, les entorses, les luxations, ou même des lésions graves : fractures, traumatismes crâniens, commotions cérébrales… et parfois même, la mort.

Qu’importe votre milieu de travail, ne prenez pas les chutes de même niveau à la légère!

Source : Convergence SST, 2020.
Qui n’a jamais été victime ou témoin d’une chute de même niveau? Ce type de chute est reconnu comme étant l’un des accidents les plus courants dans toute entreprise. La plupart de ces événements fâcheux sont souvent qualifiés de légers, de banals, de ridicules ou de drôles. Mais attention! Ils peuvent entraîner des blessures sérieuses telles les contusions, les foulures, les entorses, les luxations, ou même des lésions graves : fractures, traumatismes crâniens, commotions cérébrales… et parfois même, la mort.

Aide à domicile [Dossier]

Source : Travail et sécurité. Le mensuel de la prévention des risques professionnels, 2020-11.
Manutentions, chutes, accidents de la route… les accidents du travail sont très fréquents dans le secteur de l’aide à domicile. L’analyse des situations de travail, l’organisation du travail, le déploiement d’aides techniques et la formation aux risques professionnels sont autant de leviers pour améliorer les conditions de travail des salariés.

Critères de stabilité des échelles et des escabeaux

Source : IRSST
L’étude présentée vise à déterminer les limites de stabilité lors de l’utilisation d’échelles portatives et escabeaux. Ces limites de stabilité ont été déterminées en fonction du type de surface en pied et en tête d’échelle, de la hauteur du travailleur sur l’échelle, et pour des angles inclus dans les limites fixées par les règlements provinciaux : 70,5 ° et 75,5 °, pour différentes positions. Les essais ont été réalisés en laboratoire.