Applying the CDC Science Impact Framework to the results of the National Institute for Occupational Safety and Health and the Bureau of Labor Statistics 2001 survey of respirator use and practices

Source : Journal of Occupational and Environmental Hygiene.
Cette étude souligne et évalue l’impact scientifique de l’enquête 2001-2002 en utilisant le Science Impact Framework qui fournit une méthode de suivi historique avec cinq domaines d’influence. Les auteurs ont mené des entretiens avec les responsables du projet initial ainsi qu’un examen approfondi des documents et une analyse qualitative du contenu des articles publiés, des livres, des présentations et d’autres médias imprimés pertinents.

Comparing respirator laboratory protection factors measured with novel personal instruments to those from the PortaCount

Source : Journal of Occupational and Environmental Hygiene.
L’objectif de cette étude est d’évaluer deux nouveaux instruments quantitatifs portables – un compteur optique de particules à double canal (DC OPC) et un compteur de particules à condensation à double canal (DC CPC) – qui permettraient de mesurer in situ et en temps réel le facteur de protection du respirateur sur le lieu de travail.

Determinants of nurse’s and personal support worker’s adherence to facial protective equipment in a community setting during the COVID-19 pandemic in Ontario, Canada: A pilot study

Source : American Journal of Infection Control.
L’objectif de cette étude est d’adapter un questionnaire existant sur la protection faciale et de l’utiliser pour développer une compréhension initiale des facteurs influençant l’adhésion des prestataires de soins à domicile à la protection faciale pendant la pandémie de COVID-19.

Assessing the Fit of N95 Filtering Facepiece Respirators Fitted with an Ear Loop Strap System: A Pilot Study

Source : Annals of Work Exposures and Health.
Tout au long de la pandémie de COVID-19, des centaines de millions de personnes dans le monde sont devenues de nouveaux utilisateurs d’appareils de protection respiratoire. Les masques faciaux et les respirateurs KN95 utilisant un système de sangles de boucle d’oreille (ELSS) sont récemment devenus populaires parmi les populations professionnelles et non professionnelles. Cette popularité est due en partie à la facilité de port par rapport aux appareils traditionnels utilisant deux bandeaux, l’un porté sur la tête et l’autre derrière le cou – un système de sangles universel utilisé dans les masques filtrants N95 certifiés par le NIOSH (FFR). Certains utilisateurs convertissent la configuration à deux sangles en un ELSS réglable. Le premier objectif de cette étude pilote était de caractériser quantitativement l’impact d’une telle conversion sur l’ajustement du respirateur.

Speaking with a KN95 face mask: a within-subjects study on speaker adaptation and strategies to improve intelligibility

Source : Cognitive Research: Principles and Implications.
Le port de masques pendant la pandémie de COVID-19 a suscité un intérêt croissant pour l’impact fonctionnel des masques sur la parole et la communication. Des travaux antérieurs ont montré que les masques amortissent le son, entravent les indices de communication visuelle et réduisent l’intelligibilité. Cependant, des travaux supplémentaires sont nécessaires pour comprendre comment les locuteurs modifient leur discours lorsqu’ils portent un masque et pour identifier des stratégies permettant de surmonter l’impact du port d’un masque

Improving the fit of filtering facepiece respirators

Source : British Dental Journal.
L’objectif de cette étude était d’évaluer l’efficacité et l’acceptabilité de la technologie de cadre personnalisé par smartphone pour améliorer le test ft des masques jetables de classe 3 (FFP3) pour le personnel dentaire qui a échoué précédemment. des respirateurs jetables à masque filtrant de classe 3 (FFP3) pour le personnel dentaire qui n’a pas réussi le test ft.

Assessing the Fit of N95 Filtering Facepiece Respirators Fitted with an Ear Loop Strap System: A Pilot Study

Source : Annals of Work Exposures and Health.
Tout au long de la pandémie de COVID-19, des centaines de millions de personnes dans le monde sont devenues de nouveaux utilisateurs d’appareils de protection respiratoire. Les masques faciaux et les respirateurs KN95 utilisant un système de sangles de boucle d’oreille (ELSS) sont récemment devenus populaires parmi les populations professionnelles et non professionnelles. Cette popularité est due en partie à la facilité de port par rapport aux appareils traditionnels utilisant deux bandeaux, l’un porté sur la tête et l’autre derrière le cou – un système de sangles universel utilisé dans les masques filtrants N95 certifiés par le NIOSH (FFR). Certains utilisateurs convertissent la configuration à deux sangles en un ELSS réglable. Le premier objectif de cette étude pilote était de caractériser quantitativement l’impact d’une telle conversion sur l’ajustement du respirateur.

Determinants of nurse’s and personal support worker’s adherence to facial protective equipment in a community setting during the COVID-19 pandemic in Ontario, Canada: A pilot study

Source : American Journal of Infection Control.
L’objectif de cette étude est d’adapter un questionnaire existant sur la protection faciale et de l’utiliser pour développer une compréhension initiale des facteurs influençant l’adhésion des prestataires de soins à domicile à la protection faciale pendant la pandémie de COVID-19.

Acute respiratory distress after exposure to chlorine dioxide-based disinfectant

Source : Occupational Medicine.
Un nettoyeur d’hôpital a développé une détresse respiratoire aiguë après avoir travaillé avec un désinfectant à base de dioxyde de chlore. La teneur en dioxyde de chlore dans le produit est inférieure à la limite qui exigerait que le produit soit étiqueté comme dangereux pour la santé, mais nous montrons par une simple estimation que les valeurs limites de seuil pertinentes pour le dioxyde de chlore dans l’atmosphère de travail peuvent être dépassées lors d’une utilisation normale du produit. Cela peut avoir des implications pour l’évaluation des risques liés à l’utilisation de ces désinfectants à base de dioxyde de chlore et peut justifier une réglementation plus stricte pour l’étiquetage de ces produits.

Élaborer un programme de protection respiratoire : mode d’emploi

Source : Prévention au travail.
Dans les entreprises dont l’air contient des contaminants ou une faible concentration en oxygène, la santé respiratoire des travailleurs pose un enjeu important. Il est donc essentiel qu’elles mettent en place un programme de protection respiratoire (PPR). Toutefois, l’élaboration d’un tel programme n’est pas une mince tâche. Heureusement, le le Guide sur la protection respiratoire vient épauler ces milieux de travail dans la mise en oeuvre des modifications réglementaires à cet égard.