The influence of target personality in the development of workplace bullying

Source : Journal of Occupational Health Psychology.
L’objectif de la présente étude était d’étudier le rôle de la personnalité dans le développement de l’intimidation au travail, en examinant les transitions latentes entre les états latents d’exposition à l’intimidation en fonction du trait-anxiété et du trait-colère de la cible.

2021 Conference Poster Collection: OR Staff Safety

Source : AORN Journal, 2021-07.
Les affiches présentées dans le cadre de cette session sont les suivantes : Intimidation sur le lieu de travail dans l’État du Maine ; Analyse des composants de la fumée chirurgicale ; Corrélation entre l’exposition à la fumée chirurgicale et les symptômes biologiques chez les professionnels de la santé et les patients : une revue systématique ; Sécurité des objets tranchants : la sécurité dans la pratique de la décontamination des masques respiratoires filtrants : une revue systématique ; Promouvoir le confort du personnel de salle d’opération pour réduire le stress et la fatigue ; Génération d’aérosols de SRAS-CoV-2 pendant le retraitement du matériel respiratoire.

Workplace bullying increases the risk of anxiety through a stress-induced β2-adrenergic receptor mechanism: a multisource study employing an animal model, cell culture experiments and human data

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health
Plusieurs études montrent que des facteurs de stress social sévères, par exemple sous la forme d’une exposition à des intimidations sur le lieu de travail chez l’homme, sont associés à des effets négatifs sur la santé mentale tels que la dépression et l’anxiété chez les personnes visées. Cependant, la compréhension des mécanismes biologiques sous-jacents qui peuvent expliquer la relation entre l’exposition aux intimidations et ces effets négatifs sur la santé est rare. Les analyses présentées ici visent à comprendre le rôle des récepteurs β2-adrénergiques (ADRB2) sur cette association.

Associations between exposure to workplace bullying and insomnia: a cross-lagged prospective study of causal directions

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Il a été établi que le harcèlement au travail est un corrélat important des problèmes de sommeil. Cependant, on sait peu de choses sur la direction causale entre les brimades et le sommeil. L’objectif de cette étude était d’examiner les relations temporelles entre les brimades et les symptômes d’insomnie.

Nurses’ post-traumatic stress symptoms and growth by perceived workplace bullying: An online cross-sectional study

Source : Journal of Nursing Management.
L’objectif de cette étude était d’explorer la relation entre le harcèlement au travail et la santé mentale, en se concentrant sur l’effet indirect des réponses au stress post-traumatique et la modération de la perception du harcèlement au travail par les infirmières.

Stress, Burnout, and Low Self-Efficacy of Nursing Professionals: A Qualitative Inquiry

Source : Healthcare.
Les infirmières sont confrontées à un niveau élevé de stress et d’épuisement professionnel en raison de responsabilités surchargées, ce qui peut entraîner un faible niveau d’auto-efficacité. Du point de vue des professionnels des soins infirmiers, la recherche vise à comprendre quelles sont les sources de stress et d’épuisement professionnel qui réduiraient l’auto-efficacité et le ratio déséquilibré des patients et comment les professionnels des soins infirmiers décriraient leurs expériences, les sources de stress et d’épuisement professionnel et leur auto-efficacité.

Stress, Burnout, and Low Self-Efficacy of Nursing Professionals: A Qualitative Inquiry

Source : Healthcare, 2020-12.
Les infirmières sont confrontées à un niveau élevé de stress et d’épuisement professionnel en raison de responsabilités surchargées, ce qui peut entraîner un faible niveau d’auto-efficacité. Du point de vue des professionnels des soins infirmiers, la recherche vise à comprendre quelles sont les sources de stress et d’épuisement professionnel qui réduiraient l’auto-efficacité et le ratio déséquilibré des patients et comment les professionnels des soins infirmiers décriraient leurs expériences, les sources de stress et d’épuisement professionnel et leur auto-efficacité.

Short-term trajectories of workplace bullying and its impact on strain: A latent class growth modeling approach.

Source : Journal of Occupational Health Psychology.
Dans cette étude, en examinant les trajectoires de l’intimidation au travail au fil du temps et leurs associations avec les indicateurs de tension (c’est-à-dire l’insomnie et l’anxiété/dépression), nous apportons de nouveaux éclairages sur la dynamique temporelle de l’intimidation au travail.

Workplace bullying, mental distress, and sickness absence: the protective role of social support

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Cette étude a examiné les effets protecteurs du soutien social apporté par le superviseur, les collègues et les personnes extérieures au travail sur les associations entre le harcèlement sur le lieu de travail, la détresse mentale et l’absence de maladie certifiée par un médecin. Nous avons émis l’hypothèse que le soutien social modérait l’association directe entre les brimades sur le lieu de travail et la détresse mentale ainsi que l’association indirecte entre les brimades et l’absence de maladie par la détresse mentale. Nous avons également émis l’hypothèse que les effets protecteurs du soutien social étaient plus forts chez les femmes que chez les hommes.

Bullying in nursing evaluated by the Negative Acts Questionnaire-Revised: A systematic review and meta-analysis

Source : Journal of Advanced Nursing.
Objectifs Présenter une synthèse des études empiriques qui ont utilisé le questionnaire sur les actes négatifs (NAQ-R) pour évaluer les brimades parmi les infirmières, sur la base d’une évaluation des propriétés psychométriques et de l’utilisation et de la convivialité de l’instrument et de l’identification des variables associées aux brimades.