Données d’expérience sur la violence et le harcèlement au travail : résumé des résultats

Source : Organisation internationale du travail
Première tentative de fournir une vue d’ensemble à l’échelle mondiale de l’expérience que chacun a de la violence et du harcèlement au travail, cette enquête livre un premier aperçu de l’ampleur et de la fréquence de ces phénomènes, des principales formes qu’ils prennent (à savoir d’ordre physique, psychologique et sexuel) ainsi que les principaux obstacles qui dissuadent les victimes d’en parler.

Un fléau pour les milieux de travail

Source : Prévention au travail
Un travailleur fait des remarques désobligeantes à son collègue tous les jours. Est-ce que cela pourrait être considéré comme du harcèlement psychologique? Comment fait-on pour reconnaître le harcèlement psychologique au travail et, surtout, comment le prévenir? Deux expertes nous éclairent. Le harcèlement psychologique peut avoir de graves conséquences pour le…

Sexual and non-sexual forms of gender harassment: a persistent problem in the world of work

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Dans ce numéro de la revue Occupational and Environmental Medicine , Blindow et ses collègues présentent une étude méthodologiquement solide qui répond à certaines des lacunes de la littérature. Reconnaissant la question plus large du harcèlement sexiste au travail, l’étude définit le harcèlement sexuel fondé sur le sexe (c’est-à-dire les avances non désirées et les remarques offensantes de nature sexuelle) et le harcèlement non sexuel (c’est-à-dire les infractions sexistes non sexualisées et les expressions de manque de respect que les personnes concernées perçoivent comme étant fondées sur leur sexe) comme deux facteurs de stress conceptuellement différents qui peuvent avoir une incidence sur le risque de développer un trouble mental chez les femmes et les hommes.

Le harcèlement et la violence dans les milieux de travail au Canada : cela [ne] fait [pas] partie de la description de tâche

Source : Centre de recherche et d’éducation sur la violence contre les femmes et les enfants (CREVAWC), Université Western
Menée de l’automne 2020 au printemps 2021, cette enquête nationale bilingue sur le harcèlement et la violence au travail a recueilli de milliers de réponses de travailleurs à travers le Canada, qui furent nombreux à participer également à des entretiens approfondis. Les résultats de cette recherche mettent en lumière la prévalence de différentes formes de harcèlement et de violence au travail, y compris la façon dont les travailleurs qui sont marginalisés en raison de leur situation sociale et/ou de leur statut d’emploi précaire sont particulièrement touchés. Cette recherche se penche sur les expériences des travailleurs en matière de harcèlement sexuel et l’intersection de ces expériences avec d’autres formes de harcèlement et de violence sur le lieu de travail; les actions entreprises par les travailleurs et leur efficacité; les obstacles au signalement; les formes de représailles subies par les travailleurs.

Workload, workplace violence and harassment, and well-being of personal support workers in home and community care

Source : Relations industrielles / Industrial Relations.
Avec le vieillissement de la population et l’évolution des politiques de santé en raison de contraintes budgétaires, le Canada connait depuis quelques décennies, tout comme d’autre pays, une augmentation continue de la demande de services de soins à domicile et en milieu communautaire. Ainsi, les fournisseurs de ces services ont du mal à embaucher suffisamment de personnel de santé pour répondre à la demande croissante, ce qui augmenterait la charge de travail qui pèse sur ces travailleurs. Un autre courant de littérature montre que certains bénéficiaires de soins, ainsi que les membres de leur famille, frustrés par la capacité limitée du personnel de santé à fournir des soins adéquats en raison de la charge de travail accrue, risquent de recourir à la violence ou au harcèlement. En réunissant ces deux courants de littérature, nous nous sommes penchés sur les relations entre trois variables, soit la charge de travail, la violence et le harcèlement au travail et le bien-être des préposés aux bénéficiaires (PAB).