Le harcèlement et la violence dans les milieux de travail au Canada : cela [ne] fait [pas] partie de la description de tâche

Source : Centre de recherche et d’éducation sur la violence contre les femmes et les enfants (CREVAWC), Université Western
Menée de l’automne 2020 au printemps 2021, cette enquête nationale bilingue sur le harcèlement et la violence au travail a recueilli de milliers de réponses de travailleurs à travers le Canada, qui furent nombreux à participer également à des entretiens approfondis. Les résultats de cette recherche mettent en lumière la prévalence de différentes formes de harcèlement et de violence au travail, y compris la façon dont les travailleurs qui sont marginalisés en raison de leur situation sociale et/ou de leur statut d’emploi précaire sont particulièrement touchés. Cette recherche se penche sur les expériences des travailleurs en matière de harcèlement sexuel et l’intersection de ces expériences avec d’autres formes de harcèlement et de violence sur le lieu de travail; les actions entreprises par les travailleurs et leur efficacité; les obstacles au signalement; les formes de représailles subies par les travailleurs.

Workload, workplace violence and harassment, and well-being of personal support workers in home and community care

Source : Relations industrielles / Industrial Relations.
Avec le vieillissement de la population et l’évolution des politiques de santé en raison de contraintes budgétaires, le Canada connait depuis quelques décennies, tout comme d’autre pays, une augmentation continue de la demande de services de soins à domicile et en milieu communautaire. Ainsi, les fournisseurs de ces services ont du mal à embaucher suffisamment de personnel de santé pour répondre à la demande croissante, ce qui augmenterait la charge de travail qui pèse sur ces travailleurs. Un autre courant de littérature montre que certains bénéficiaires de soins, ainsi que les membres de leur famille, frustrés par la capacité limitée du personnel de santé à fournir des soins adéquats en raison de la charge de travail accrue, risquent de recourir à la violence ou au harcèlement. En réunissant ces deux courants de littérature, nous nous sommes penchés sur les relations entre trois variables, soit la charge de travail, la violence et le harcèlement au travail et le bien-être des préposés aux bénéficiaires (PAB).

Workplace bullying increases the risk of anxiety through a stress-induced β2-adrenergic receptor mechanism: a multisource study employing an animal model, cell culture experiments and human data

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health
Plusieurs études montrent que des facteurs de stress social sévères, par exemple sous la forme d’une exposition à des intimidations sur le lieu de travail chez l’homme, sont associés à des effets négatifs sur la santé mentale tels que la dépression et l’anxiété chez les personnes visées. Cependant, la compréhension des mécanismes biologiques sous-jacents qui peuvent expliquer la relation entre l’exposition aux intimidations et ces effets négatifs sur la santé est rare. Les analyses présentées ici visent à comprendre le rôle des récepteurs β2-adrénergiques (ADRB2) sur cette association.

Qu’en est-il des obligations de nos dirigeants en matière de harcèlement lorsque la gestion à distance s’impose?

Source : CRHA
En contexte de télétravail, les gestionnaires et les spécialistes en ressources humaines ont des responsabilités partagées quant à la mise en place d’une gestion à distance réussie, laquelle constitue l’un des moyens incontournables pour agir efficacement en matière de prévention du harcèlement au travail. Cet article fait le tour de la question et offre plusieurs conseils, trois guides pratiques et deux vidéos experts.