Evaluating Antineoplastic Agents and Occupational Exposures Among Italian Workers Using SIREP Surveillance System

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
L’objectif de l’étude est d’évaluer l’exposition aux agents antinéoplasiques sur les lieux de travail dans le secteur des soins de santé et de la fabrication en Italie.Au total, 15 763 situations d’exposition ont été analysées entre 1996 et 2016. La plupart des expositions ont eu lieu dans le secteur des soins de santé (66 %). Un total de 11 830 travailleurs potentiellement exposés à des agents antinéoplasiques a été estimé.

Introducing an Occupational Health Resource: The Occupational Noise Job Exposure Matrix

Source : NIOSH Science Blog
La perte auditive causée par le bruit a une forte prévalence aux États-Unis, mais il existe un manque de données sur les expositions au travail. Pour corriger ce problème, l’U.S. National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) a financé une recherche qui a permis à l’University of Michigan de créer l’outil Job Exposure Matrix (JEM) pour estimer l’exposition au bruit sur les lieux de travail à l’échelle des États-Unis. L’outil utilise des données provenant de différentes sources, dont les organismes de réglementation et de recherche, la littérature et les industries pour la période de 1960 à 2015. JEM produit des estimations des niveaux d’exposition au bruit moyens pondérés dans le temps, en dBA, par industrie et profession, ainsi que des estimations de la prévalence de la surexposition au bruit. NIOSH considère que même si les employeurs doivent continuer à mesurer le bruit dans leurs lieux de travail, JEM permettra de cibler la recherche et les efforts de prévention des risques grâce à une analyse comparative et une évaluation épidémiologique efficace de l’exposition.

COVID-19 Makes OSHA Develop New Approaches

Source : Journal of the Association of Occupational Health Professionals in Healthcare, 2020.
Dans cette édition de sa rubrique « Journal », Stephen Burt examine la réponse de l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) à la COVID-19, ainsi que les efforts déployés par les défenseurs pour faire pression sur l’agence afin de protéger davantage les travailleurs de la santé en première ligne de la pandémie.

EXPO-S.T.O.P. 2018 — An Overview of Blood Exposure Incidence in 281 US Hospitals

Source : Journal of the Association of Occupational Health Professionals in Healthcare, 2020.
L’AOHP a mené l’enquête EXPO-S.T.O.P. sur les expositions au sang et aux liquides organiques dans les hôpitaux chaque année depuis 2011. Ce rapport présente les résultats de l’enquête 2018 et, à l’aide de divers tableaux et figures, compare les résultats avec ceux des enquêtes précédentes de l’EXPO-S.T.O.P., de l’International Safety Center EPINet et du Massachusetts Sharps Injury Surveillance System.

Nurses Still Reporting PPE Shortages, Fear of Reusing Single-Use N95s: ‘I never thought I would consider leaving nursing’

Source : Hospital Infection Control & Prevention, octobre 2020.
Le problème chronique des stocks adéquats d’équipements de protection individuelle pour les infirmières se poursuit alors que la pandémie de coronavirus se dirige vers les redoutables mois d’automne et d’hiver. Selon l’Association américaine des infirmières, de nombreuses infirmières ne se sentent pas en sécurité en raison de la pénurie et de la poursuite du retraitement et de la réutilisation des respirateurs N95, qui sont conçus pour un usage unique.

OSHA Fines Facility $28,000 for Failure to Protect Workers from COVID-19: Lack of respirators, no fit-testing log

Source : Hospital Infection Control & Prevention.
OSHA (États-Unis) a imposé une pénalité de $28,070 à un établissement de soins pour avoir échoué à protéger les travailleurs de la santé contre la COVID-19.

CDC: COVID-19 Infections in Healthcare Personnel Increase Tenfold: Almost half of occupational cases have underlying conditions

Source : Hospital Employee Health.
Dans ce qui est probablement un sous-dénombrement important, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) rapportent qu’entre le 12 février et le 16 juillet, il y a eu 100 570 cas de COVID-19 chez les travailleurs de la santé et 641 décès signalés aux États-Unis. Les tendances générales de la COVID-19 en matière de mortalité des professionnels de la santé incluent les décès survenus chez des personnes âgées, des hommes, des Asiatiques, des Noirs et des personnes souffrant d’une maladie sous-jacente, selon les CDC.

FDA: Barrier Enclosures for Aerosol-Generating Procedures May Increase Risk to HCPs: Agency revokes EUA for those without negative pressure design

Source : Hospital Employee Health.
Invoquant un risque accru pour les travailleurs de la santé et les patients, la Food and Drug Administration a révoqué l’autorisation d’utilisation en urgence des dispositifs d’enceinte qui couvrent la tête et le haut du corps d’un patient COVID-19 lors de procédures génératrices d’aérosols telles que l’intubation trachéale.

Impact de l’infection par le SARS CoV2 chez la femme enceinte et ses conséquences en santé au travail

Source : Archives des Maladies Professionnelles et de l’Environnement.
L’objectif de cette recommandation est de présenter à travers une revue narrative l’impact de l’infection par le SARS CoV2 chez la femme enceinte et ses conséquences en santé au travail.

Pre-pregnancy handling of antineoplastic drugs and risk of miscarriage in female nurses

Source : Annals of Epidemiology.
Cette étude avait pour objectif d’examiner l’association entre la manipulation de médicaments antinéoplasiques, l’utilisation de contrôles d’exposition (contrôles techniques et équipement de protection individuelle) et le risque de fausse couche. Nous avons observé une association positive suggestive entre la manipulation des médicaments antinéoplasiques et les fausses couches, en particulier chez les infirmières qui n’utilisaient pas systématiquement les EPI et les contrôles techniques. Ces associations semblaient plus évidentes parmi les pertes au deuxième trimestre.