Détresse morale chez les travailleurs de la santé durant la pandémie de COVID-19: Guide sur les préjudices moraux

Source : Canadian Centre of Excellence – PTSD; Phoenix Australia – Centre for Post-Traumatic Mental Health
Ce petit guide sur la détresse et les préjudices moraux se veut une ressource pratique pour les organisations et travailleurs de la santé : il les aidera à mieux comprendre la gamme d’émotions morales associées à la pandémie de COVID-19 ainsi qu’à élaborer des stratégies organisationnelles et individuelles pour réduire les risques de préjudices durables. Le guide est une collaboration entre le centre de santé mentale post-traumatique Phoenix Australia et le Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et les états de santé mentale connexes du Canada.

Détresse morale chez les travailleurs de la santé durant la pandémie de COVID-19: Guide sur les préjudices moraux

Source : Guide sur les blessures morales, juillet 2020
Ce petit guide sur la détresse et les préjudices moraux se veut une ressource pratique pour les organisations et travailleurs de la santé : il les aidera à mieux comprendre la gamme d’émotions morales associées à la pandémie de COVID-19 ainsi qu’à élaborer des stratégies organisationnelles et individuelles pour réduire les risques de préjudices durables. Le guide est une collaboration entre le centre de santé mentale post-traumatique Phoenix Australia et le Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et les états de santé mentale connexes du Canada.

Maximizing the Resilience of Healthcare Workers in Multi-hazard Events: Lessons from the 2014-2015 Ebola Response in Africa.

Source : Military Medicine
On sait de plus en plus que les travailleurs de la santé peuvent subir diverses répercussions émotionnelles lorsqu’ils interviennent lors de catastrophes et d’événements terroristes. Le modèle « Anticiper, planifier et prévenir les risques et reforcer la résilience des intervenants » a été élaboré pour fournir une nouvelle méthode, fondée sur des données probantes, permettant de comprendre et de gérer les impacts psychologiques chez les travailleurs de la santé. Le modèle comprend l’élaboration, avant le déploiement, d’un plan de résilience individualisé et d’un système d’autotriage en temps réel sur le terrain, qui permettent aux travailleurs d’évaluer et de gérer l’ensemble des risques psychologiques et la résilience pour eux-mêmes et leur famille. Ce document décrit le travail pilote utilisant la composante du système d’autotriage dans le bouclier urbain du comté d’Alameda et le typhon Haiyan aux Philippines, puis présente un exemple de mise en œuvre complète du modèle de DPA lors de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

Government charts path toward supporting occupational PTSD sufferers

Source : OHS Canada Magazine.
Le gouvernement fédéral a publié son plan pour améliorer le soutien aux personnes qui sont touchées par le syndrome de stress post-traumatique. Ce cadre s’adresse aux personnes dont l’emploi les expose davantage au risque de développer un SSPT, comme les premiers intervenants, les militaires et les travailleurs de la santé. Il trace la voie à suivre par le gouvernement pour aborder le SSPT professionnel, en tenant compte du fait que les aides peuvent varier d’une province à l’autre et d’un lieu de travail à l’autre.

Cadre fédéral relatif au trouble stress post-traumatique (TSPT) : reconnaissance, collaboration et soutien

Source : Agence de la santé publique du Canada
La Loi sur le cadre fédéral relatif à l’état de stress post-traumatique est entrée en vigueur le 21 juin 2018. Soulignant la diversité des groupes professionnels à risque et la nécessité d’adopter une approche coordonnée, la Loi prévoyait l’élaboration d’un cadre fédéral complet informé par une conférence nationale. La Conférence nationale sur le TPST tenue en avril 2019, les activités de mobislisation des partenaires et des intervenants tenus tout au long de son élaboration, ainsi que les exigences énoncées dans la Loi, ont tenu lieu de fondement au Cadre. Il se décline en trois parties. La partie I fournit des renseignements sur le TSPT, sur les professions et les populations à risque élevé de développer le TSPT, et sur les principaux rôles et responsabilités organisationnels en matière de TSPT au Canada. La partie II énonce la portée, l’objet, la vision et les principes directeurs du cadre, sur les facteurs et considérations pour les domaines prioritaires énoncés dans la Loi, sur les mesures fédérales et sur la collaboration entre les partenaires et les intervenants. La partie III décrit les prochaines étapes de la mise en oeuvre du cadre.

Implementation of a Standardized Screening Protocol to Improve PTSD Surveillance in First Responders

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
Le but de ce projet d’amélioration de la qualité était de mettre en œuvre un protocole de dépistage normalisé pour identifier le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) chez les premiers intervenants lors d’examens médicaux dans un contexte de soins primaires.

Prévenir les effets du travail émotionnellement exigeant grâce à une démarche paritaire

Source : Prévention au travail.
Au Québec, le travail émotionnellement exigeant (TÉE) touche un grand nombre de travailleurs du secteur public. Parmi eux, les employés des centres jeunesse (CJ) qui côtoient une clientèle qui pose de grands défis, souvent accompagnés d’une forte charge de travail et d’un manque de ressources pour les soutenir. Le stress post-traumatique, les troubles musculosquelettiques, la détresse psychologique, l’absentéisme, la perte de productivité et le roulement de personnel sont quelques conséquences connues de ces conditions de travail exigeantes.

All Newfoundland workers to be covered by PTSD presumption

Source : Canadian Occupational Safety.
Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a déposé des modifications à la Workplace Health, Safety and Compensation Act (loi sur la santé, la sécurité et l’indemnisation des accidents au travail) qui prévoient une protection présumée contre le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) lié au travail pour tous les travailleurs. « Avec cette nouvelle loi, notre gouvernement reconnaît les répercussions qu’un milieu de travail peut avoir sur n’importe quel travailleur, dans n’importe quelle profession. L’assurance présumée contre le syndrome de stress post-traumatique profitera à de nombreuses personnes qui ont peut-être souffert en silence auparavant, a déclaré le premier ministre Dwight Ball.

Helping the Helpers: A Focus on Provider Mental Health

Source : Prehospital and Disaster Medicine.
Les services médicaux d’urgence (SMU) sont une profession très stressante, qui peut entraîner une détérioration de la santé mentale des prestataires au fil du temps. L’identification et la gestion des facteurs de stress sont cruciales pour la longévité dans le domaine des SME. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de formation active ni d’accent sur la santé mentale des prestataires. Cette étude visait à aider les gestionnaires à apprendre à aborder des questions délicates avec leurs subordonnés et à les informer efficacement à la suite d’incidents stressants.

Occupational Violence and PTSD-symptoms. A Prospective Study on the Indirect Effects of Violence Through Time Pressure and Non-traumatic Strains in the Occupational Context

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
Bien que l’association entre la violence au travail (VT) et le trouble de stress post-traumatique (SSPT) semble bien établie, on en sait peu sur les mécanismes de causalité actuels qui associent la VT et le SSPT. La présente étude examine si la fréquence de la violence est associée de manière prospective aux symptômes du SSPT, par son influence sur les changements de pression liés au temps, les symptômes d’épuisement professionnel, la perception de la sécurité au travail et des changements dans la façon de composer avec les regrets face au travail avec les patients.