Low back pain among nurses working in clinical settings of Africa: systematic review and meta-analysis of 19 years of studies

Source : BMC Musculoskeletal Disorders.
En Afrique, les infirmières sont sans doute les travailleurs de santé de première ligne les plus importants dans la plupart des établissements de santé, et elles accomplissent un large éventail de tâches. Ces tâches sont considérablement présumées dans la causalité de la charge de travail. Les infirmières figurent parmi les professions à haut risque de développer des lombalgies. La profession d’infirmier est classée parmi les dix premières professions qui présentent un risque élevé de lombalgie. Cette étude visait donc à déterminer si la lombalgie est une préoccupation importante pour les infirmières des établissements de santé africains.

Analysis of apoptosis related genes in nurses exposed to anti-neoplastic drugs

Source : BMC pharmacology & toxicology.
Les agents antinéoplasiques sont largement utilisés dans le traitement du cancer et de certaines maladies non néoplasiques. Il a été prouvé que ces médicaments sont cancérigènes, tératogènes et mutagènes. Des inquiétudes existent quant à la possibilité les dangers du personnel qui manipule les médicaments anticancéreux. L’exposition à long terme des infirmières aux médicaments anti-néoplasiques est toujours un question controversée. L’objectif de cette étude était de surveiller les paramètres de toxicité cellulaire et l’expression des gènes dans les infirmières qui travaillent dans les services de chimiothérapie et les comparer aux infirmières qui travaillent dans d’autres services

The Effects of Indoor Ambient Temperature at Work on Physiological Adaptation in Night Shift Nurses

Source : Journal of Nursing Management.
Cette étude a examiné les effets de la température ambiante intérieure sur le confort thermique, la tolérance au travail de nuit (fatigue, somnolence et adaptation nocturne) et la mélatonine urinaire chez les infirmières de nuit. Contexte Le travail de nuit induit un stress physique et mental. Le travail de nuit et la température ambiante sont associés à la performance au travail. L’environnement de travail doit être amélioré pour que le travail de nuit soit réussi. Cependant, les effets de la température ambiante intérieure sur les infirmières de nuit ne sont pas clairs. Méthodes Dans cette étude croisée, 20 participants ont été divisés en deux groupes de 10 et ont été affectés à l’un des deux environnements thermocontrôlés (23°C vs. 26℃) pendant deux quarts de nuit consécutifs. Le vote de la sensation thermique et d’humidité, la tolérance au travail de nuit, la température du corps et la mélatonine urinaire ont été évalués. Résultats Il y avait des différences significatives entre les deux groupes en ce qui concerne le vote de la sensation thermique et la température corporelle. Il n’y a pas eu de différences significatives dans le vote de la sensation d’humidité ou la tolérance au travail de nuit. Les niveaux de mélatonine urinaire ont diminué de manière significative au cours de la deuxième équipe de nuit à 23°C. Conclusion Une température compensée de 23°C peut exercer un effet positif sur l’adaptation au travail de nuit. Implications pour la gestion des soins infirmiers Les infirmières et les responsables des soins infirmiers devraient évaluer leur confort thermique pendant les quarts de nuit, et un meilleur confort thermique devrait être offert aux infirmières.

The Effect of Mindfulness-Based Training on Stress, Anxiety, Depression, and Job Satisfaction Among Ward Nurses: A Randomized Control Trial

Source : Journal of Nursing Management.
Objectif : Évaluer l’effet d’une intervention de 4 semaines de Mindfulness-Based Training sur l’amélioration du stress, de l’anxiété, de la dépression et de la satisfaction professionnelle des infirmières de salle.

Post-traumatic stress disorder in nurses: An integrative review

Source : Journal of Clinical Nursing.
L’objectif de l’étude était de faire la synthèse de la littérature concernant le SSPT chez les infirmières. Deux objectifs ont guidé cette étude : (a) décrire la prévalence du SSPT chez les infirmières diplômées et (b) identifier les facteurs associés au SSPT lié au travail infirmier.

Researchers look at PTSD among nurses

Source : Safety & Health.
Boston – Les troubles de stress post-traumatique liés au travail sont une « préoccupation croissante » pour les infirmières, qui doivent s’adapter à des responsabilités professionnelles en constante évolution tout en équilibrant les demandes à la maison, selon une étude récente de l’hôpital pour enfants de Boston.

The Effects of Indoor Ambient Temperature at Work on Physiological Adaptation in Night Shift Nurses

Source : Journal of Nursing Management.
Cette étude a examiné les effets de la température ambiante intérieure sur le confort thermique, la tolérance au travail de nuit (fatigue, somnolence et adaptation nocturne) et la mélatonine urinaire chez les infirmières de nuit. Contexte Le travail de nuit induit un stress physique et mental. Le travail de nuit et la température ambiante sont associés à la performance au travail. L’environnement de travail doit être amélioré pour que le travail de nuit soit réussi. Cependant, les effets de la température ambiante intérieure sur les infirmières de nuit ne sont pas clairs. Méthodes Dans cette étude croisée, 20 participants ont été divisés en deux groupes de 10 et ont été affectés à l’un des deux environnements thermocontrôlés (23°C vs. 26℃) pendant deux quarts de nuit consécutifs. Le vote de la sensation thermique et d’humidité, la tolérance au travail de nuit, la température du corps et la mélatonine urinaire ont été évalués. Résultats Il y avait des différences significatives entre les deux groupes en ce qui concerne le vote de la sensation thermique et la température corporelle. Il n’y a pas eu de différences significatives dans le vote de la sensation d’humidité ou la tolérance au travail de nuit. Les niveaux de mélatonine urinaire ont diminué de manière significative au cours de la deuxième équipe de nuit à 23°C. Conclusion Une température compensée de 23°C peut exercer un effet positif sur l’adaptation au travail de nuit. Implications pour la gestion des soins infirmiers Les infirmières et les responsables des soins infirmiers devraient évaluer leur confort thermique pendant les quarts de nuit, et un meilleur confort thermique devrait être offert aux infirmières.

The Effect of Mindfulness-Based Training on Stress, Anxiety, Depression, and Job Satisfaction Among Ward Nurses: A Randomized Control Trial

Source : Journal of Nursing Management.
Objectif : Évaluer l’effet d’une intervention de 4 semaines de Mindfulness-Based Training sur l’amélioration du stress, de l’anxiété, de la dépression et de la satisfaction professionnelle des infirmières de salle.

Post-traumatic stress disorder in nurses: An integrative review

Source : Journal of Clinical Nursing.
L’objectif de l’étude était de faire la synthèse de la littérature concernant le SSPT chez les infirmières. Deux objectifs ont guidé cette étude : (a) décrire la prévalence du SSPT chez les infirmières diplômées et (b) identifier les facteurs associés au SSPT lié au travail infirmier.