Surgical Instrument Decontamination: A Multistep Process

Source : AORN Journal.
La décontamination des instruments chirurgicaux nécessite la participation collective des chefs d’établissement, des membres du personnel de la salle d’opération et du personnel du service de traitement stérile. La responsabilité individuelle permet de s’assurer que les instruments sont nettoyés conformément aux instructions d’utilisation écrites du fabricant, aux règlements appropriés et aux politiques de l’installation. L’information sur le processus de décontamination des instruments – du point d’utilisation à la stérilisation – devrait aider les infirmières périopératoires à préconiser et à participer à la mise en œuvre appropriée des étapes nécessaires du processus. Les chefs de service de traitement stérile devraient élaborer des politiques et des procédures pour la décontamination des instruments et des dispositifs chirurgicaux ainsi que les diverses responsabilités relatives aux étapes du processus. Ils devraient également aider à former les membres de leur personnel et à remplir les documents requis. Cet article passe en revue les étapes du nettoyage et de la décontamination des instruments et fournit un cadre pour aider les dirigeants et les éducateurs périopératoires à faciliter ces étapes dans leur milieu de travail, à prévenir les dommages aux instruments et à assurer en toute sécurité les soins aux patients.

Paradoxical Impact of a Patient-Handling Intervention on Injury Rate Disparity Among Hospital Workers

Source : American Journal of Public Health.
Les chercheurs ont testé l’efficacité d’une intervention complète de manipulation sécuritaire des patients pour les travailleurs de la santé à salaire élevé (infirmières) par rapport aux travailleurs de la santé à faible salaire (préposés aux soins des patients). Les résultats démontrent que même si l’intervention a changé la perception des deux groupes de travailleurs de la santé à l’égard de la manipulation sécuritaire des patients, on n’a observé de réduction des blessures que chez les travailleurs mieux rémunérés.

Safety Intervention Less Effective for Low-wage Workers

Source : NIOSH Research Rounds.
Selon une étude récente parue dans l’American Journal of Public Health, une intervention de manipulation sécuritaire des patients a permis de réduire les blessures chez les infirmières, mais pas chez les travailleurs à faible salaire qui travaillent comme préposés aux soins des patients.

Compassion Fatigue and Satisfaction: Influence on Turnover Among Oncology Nurses at an Urban Cancer Center

Source : Clinical Journal of Oncology Nursing.
Les infirmières en oncologie sont exposées à des facteurs de stress qui peuvent contribuer à la lassitude compassionnelle, ce qui entraîne des taux élevés de roulement, des répercussions financières potentielles pour les organisations et des préoccupations pour la sécurité des patients et le bien-être des employés. Le but de cette étude était d’explorer la relation entre la fatigue compassionnelle, la satisfaction compassionnelle et l’intention de roulement dans un échantillon de 93 infirmières en oncologie hospitalisées dans un centre urbain de traitement du cancer de 90 lits.

Nurse Suicides Finally Coming to Light

Source : Hospital Employee Health.
Surmontant le manque historique de données sur une question critique, les auteurs d’une nouvelle étude ont rapporté que les infirmières sont plus à risque de suicide que la population générale. Les chercheurs ont signalé que les taux de suicide chez les infirmières aux États-Unis étaient considérablement plus élevés que chez les femmes en général, avec un taux de 11,9 pour 100 000 infirmières, comparativement à 7,5 suicides pour 100 000 femmes dans la population. Le taux de suicide chez les infirmiers est encore plus élevé, soit 39,8 pour 100 000, comparativement à 28,2 pour 100 000 hommes en général.

The Joint Commission: Preventing Nursing Burnout

Source : Hospital Employee Health.
La Joint Commission (TJC) a lancé une alerte au sujet de l’épuisement professionnel du personnel infirmier. Le rapport cite une analyse documentaire de 2017 sur la prévention de l’épuisement professionnel du personnel infirmier, qui a recensé six études représentant 3 248 infirmières dans le monde. Ces études ont révélé que les facteurs les plus courants liés à l’épuisement professionnel sont l’exclusion du processus décisionnel, le besoin d’une plus grande autonomie, les risques pour la sécurité et les questions de dotation.

Developing resilience to combat nurse burnout

Source : Quick Safety.
En tant que soignants de première ligne dans le domaine des soins de santé aujourd’hui, les infirmières accomplissent une myriade de tâches et de responsabilités, mais souvent à un coût personnel élevé. Le besoin de jongler avec des priorités concurrentes dans des situations souvent très stressantes peut entraîner un sentiment d’accablement ou d’épuisement professionnel. L’effet négatif de ces facteurs de stress peut affecter la capacité des professionnels de la santé à prendre soin des autres. Les organisations ont la responsabilité d’appuyer le personnel infirmier et de s’attaquer aux causes de l’épuisement professionnel.

Healthcare Workers at Risk of Slips, Trips, and Falls: Are nonslip shoes part of the answer?

Source : Hospital Employee Health.
Dans une étude qui a des répercussions sur la prévention des blessures dues à la glissade dans le domaine des soins de santé, des chercheurs de l’Institut national de la santé et de la sécurité au travail ont constaté que le port de chaussures antidérapantes réduisait considérablement les demandes d’indemnisation des travailleurs des services alimentaires scolaires. L’étude portait sur quelque 17 000 travailleurs des services alimentaires de 226 districts scolaires.

Quantifying the Occupational Risk of Tuberculosis

Source : Hospital Employee Health.
Ayant récemment recommandé d’abandonner le dépistage annuel systématique de la tuberculose en l’absence d’exposition ou de transmission continue, les CDC ont publié des données sur le niveau de tuberculose chez les travailleurs de la santé. L’épidémiologie a changé et les travailleurs de la santé sont moins à risque qu’auparavant.

Is violence against long-term care staff becoming more “normalized”?

Source : Canadian Nursing Home.
Les préposés aux bénéficiaires et les infirmières auxiliaires dans les établissements de soins de longue durée subissent régulièrement de la violence physique, verbale et sexuelle de la part des pensionnaires. Dans une récente étude en Ontario, ces personnes ont identifié des causes immédiates de la violence (peur, confusion et agitation des résidents) et des causes sous-jacentes (organisation du travail axée sur les tâches, manque de personnel, placement inapproprié des résidents et manque de temps pour les soins relationnels). Elles ont décrit les effets de la violence sur leur propre santé et bien-être, ainsi que les obstacles à la prévention de la violence.