Advances in respiratory protective equipment: Practical experiences of CleanSpace® HALO™ by healthcare workers

Source : Journal of Hospital Infection.
Les équipements de protection individuelle (EPI) offrent une protection contre les infections et les matières dangereuses. Les progrès technologiques ont permis une amélioration rapide des EPI respiratoires, mais des évaluations dans le monde réel sont nécessaires pour comprendre si les nouveaux dispositifs offrent une plus grande facilité d’utilisation et surmontent les obstacles courants à une utilisation correcte. Nous avons enquêté sur les expériences des utilisateurs d’un nouveau dispositif EPI, CleanSpace® HALO™, par rapport aux masques et respirateurs existants, afin de déterminer les avantages et les inconvénients.

COVID-19 : Modes de transmission et efficacité du port de masque de type N95 et du masque médical : revue de littérature

Source : INSPQ Direction des risques biologiques et de la santé au travail
Les connaissances sur les modes de transmission du SRAS-CoV-2 et de ses variants sont en constante évolution, et l’utilisation optimale des appareils de protection respiratoire (APR) de type N95 et du masque médical s’avère de plus en plus documentée. Cette revue de la littérature récente vise à soutenir la prise de décision et les pratiques de protection dans les milieux de travail, afin de s’assurer que les recommandations effectuées puissent s’appuyer sur les meilleures données disponibles.

Evaluation of hydrogen peroxide and ozone residue levels on N95 masks following chemical decontamination

Source : Journal of Hospital Infection.
Le peroxyde d’hydrogène et l’ozone ont été utilisés comme agents de décontamination chimique pour les masques N95 lors de pénuries d’approvisionnement. S’ils restent sur les masques, les résidus de ces deux produits chimiques représentent un danger potentiel pour la santé par contact avec la peau et par exposition respiratoire.

Microbial contamination of powered air purifying respirators (PAPR) used by healthcare staff during the COVID-19 pandemic: an in situ microbiological study

Source : American Journal of Infection Control.
Les respirateurs à adduction d’air pur (PAPR) sont une option pour les travailleurs de la santé qui ont besoin d’une protection respiratoire pendant le Covid-19 ; pendant la pandémie actuelle, ils sont partagés entre plusieurs personnes. Les cagoules PAPR sont destinées à des utilisations multiples par un seul utilisateur et peuvent présenter un risque d’infection entre les porteurs.

New technique to evaluate decontamination methods for filtering facepiece respirators

Source : American Journal of Infection Control.
La pénurie de masques respiratoires filtrants N95 pendant une pandémie est une préoccupation majeure des experts en soins de santé. L’une des solutions pour pallier à cette pénurie est de décontaminer et de réutiliser les appareils. L’objectif de cette étude était de développer une nouvelle technique d’évaluation basée sur 3 exigences majeures de décontamination : (1) inactiver les virus, (2) ne pas altérer les propriétés du respirateur et (3) ne laisser aucun sous-produit toxique sur le FFR.

Working safely with nanomaterials: CPWR publishes new resources

Source : Safety & Health.
Silver Spring, MD – Afin de protéger les travailleurs qui manipulent des produits contenant des nanomatériaux, le CPWR (Center for Construction Research and Training) a publié une paire de boîtes à outils et une infographie.

Evaluation of AccuFIT 9000: A Novel Apparatus for Quantitative Fit Testing of Particulate Respirators

Source : Annals of Work Exposures and Health.
Dans cette étude, le nouvel appareil AccuFIT a fait l’objet d’une évaluation approfondie par rapport au PortaCount® (l’instrument de référence) en utilisant le protocole traditionnel de test d’ajustement standard et en suivant la norme de l’American National Standards Institute (ANSI) (Z88.10-2010 Annexe A2).

Respirator Exhalation Valve Research

Source : The National Personal Protective Technology Laboratory (NPPTL)
Cette page web donne un aperçu des études de recherche du NIOSH sur le potentiel des respirateurs avec valves d’expiration à contribuer au contrôle à la source, c’est-à-dire leur capacité à filtrer les sécrétions respiratoires pour prévenir la transmission de maladies à d’autres personnes.

Comparing respirator laboratory protection factors measured with novel personal instruments to those from the PortaCount

Source : Journal of Occupational and Environmental Hygiene.
L’objectif de cette étude est d’évaluer deux nouveaux instruments quantitatifs portables – un compteur optique de particules à double canal (DC OPC) et un compteur de particules à condensation à double canal (DC CPC) – qui permettraient de mesurer in situ et en temps réel le facteur de protection du respirateur sur le lieu de travail.