Surveillance provinciale des infections nosocomiales

Source : Institut national de santé publique du Québec
L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a été mandaté par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour exercer les activités de surveillance provinciale des infections nosocomiales (SPIN). Les résultats de toutes les années de surveillance sont disponibles sur le site de l’INSPQ à l’adresse suivante : https://www.inspq.qc.ca/infections-nosocomiales/spin.

Chicago Hospitals Dramatically Reduce Needlesticks

Source : Hospital Employee Health.
Bien que les tendances nationales indiquent une augmentation des blessures par objets tranchants, un système de 10 hôpitaux à Chicago a réduit de 70% le nombre de piqûres d’aiguilles après la mise en œuvre d’un dispositif passif qui n’exige aucune action de la part du travailleur pour déclencher la protection.

Impact of doffing errors on healthcare worker self-contamination when caring for patients on contact precautions

Source : Infection Control & Hospital Epidemiology.
Cette étude a évalué l’impact des erreurs de retrait de l’équipement de protection individuelle (EPI) sur la contamination du personnel de santé par des organismes multirésistants.

Faciliter la détection de l’exposition aux moisissures au travail

Source : Prévention au travail.
La qualité de l’air intérieur de certains milieux de travail demeure une problématique d’actualité. Les moisissures et leurs composés sont des contaminants auxquels les travailleurs peuvent être exposés et qui peuvent occasionner divers problèmes de santé (allergies aiguës, asthme, sinusites et rhinites, maux de tête, irritations ou inflammations). Toutefois, démontrer qu’un lieu de travail est effectivement contaminé par ces microorganismes indésirables n’est pas une mince tâche.

Les fumées chirurgicales : des précautions avec le VPH

Source : Objectif prévention.
Certains établissements se questionnent sur la nécessité pour les travailleurs de porter un appareil de protection respiratoire (APR) N95 tout en utilisant un dispositif d’aspiration des fumées chirurgicales lors du traitement de condylomes. Est-ce que la présence de particules virales du papillome humain (VPH) dans les fumées comportent un risque infectieux pour le personnel soignant exposé?

Utilisation des composés organiques volatils microbiens comme biomarqueurs de l’exposition aux moisissures en milieu de travail: Étude de faisabilité

Source : IRSST
Les moisissures et leurs composés sont des contaminants auxquels les travailleurs peuvent être exposés et qui sont responsables de nombreux problèmes de santé. La surveillance classique de la présence fongique exige le recours à une procédure minutieuse d’échantillonnage, l’intervention de personnel hautement expérimenté, des moyens techniques coûteux, et entraîne des délais relativement longs. L’alternative proposée dans cette activité a pour principe de mesurer des composés organiques volatils émis spécifiquement par les microchampignons dans les matrices biologiques des personnes exposées, avant et après un quart de travail. Cette approche de biosurveillance serait complémentaire aux approches existantes.

Vaccination of healthcare workers: is mandatory vaccination needed?

Source : Expert Review of Vaccines.
La vaccination des travailleurs de la santé vise à les protéger directement contre l’acquisition professionnelle de maladies évitables par la vaccination et à protéger indirectement leurs patients et les infrastructures de soins de santé essentielles. Cependant, les éclosions continuent de poser problème aux établissements de santé et les travailleurs de la santé sont souvent identifiés comme sources. Cette revue couvre les informations publiées récemment sur la vaccination des travailleurs de la santé en mettant l’accent sur les politiques de vaccination obligatoires.