Mesure en temps réel du dioxyde de carbone dans les espaces de travail

Source : Hygiène et sécurité du travail.
Article HST (Note technique) : le dioxyde de carbone (CO2), naturellement présent dans l’atmosphère, est produit par l’organisme humain au cours de la respiration. Sa teneur dans un local est liée notamment à l’occupation humaine et à la gestion du renouvellement de l’air intérieur. L’évaluation de sa concentration est un indicateur du taux de confinement et de la qualité du renouvellement de l’air, mais ne constitue pas un suivi de la qualité sanitaire d’un local. En cette période pandémique, afin de suivre les recommandations gouvernementales sur l’aération des locaux et le renouvellement de l’air intérieur, la mesure du taux de CO2 dans les lieux de travail se généralise.

Heating and cooling in the extreme

Source : Healthcare Life Safety Compliance.
Lorsqu’il fait trop chaud ou trop froid dans la plupart des bâtiments, vous êtes censé mettre une veste, allumer un ventilateur ou faire avec. Ce n’est pas une option pour les établissements de santé et les laboratoires, qui doivent maintenir une température intérieure constante, quelles que soient les conditions extérieures.

Indoor Air Quality and Environmental Sampling as Support Tools to Detect SARS-CoV-2 in the Healthcare Setting

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
Objectifs : Évaluer la propagation du coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2) dans les établissements de santé à l’aide d’un échantillonnage environnemental et de paramètres de qualité de l’air intérieur (QAI). Méthodes : Les paramètres de la qualité de l’air intérieur (QAI) ont été contrôlés en temps réel dans les salles de soins et les unités de soins intensifs, notamment les composés organiques volatils et les particules. Des échantillons de surface et trois échantillons d’air avec des temps d’exposition différents ont été recueillis dans chaque chambre et testés pour le SARS-CoV-2 en utilisant la Rt-PCR quantitative. Les données relatives à l’échantillonnage environnemental et à la QAI ont été comparées afin de fournir des informations sur la propagation virale. Résultats : L’ARN du SRAS-CoV-2 a été détecté dans 6/10 pièces et 9/30 échantillons d’air, ce qui est proportionnellement plus élevé que les études précédentes. Le temps d’échantillonnage a confirmé être crucial pour la détection virale. Aucune corrélation entre les paramètres de la QAI n’a pu être associée aux échantillons positifs/négatifs, même lorsque des procédures de génération d’aérosols étaient effectuées. Conclusion : L’échantillonnage environnemental de l’ARN du SRAS-CoV-2 peut être utilisé comme un indicateur de la sécurité au travail. La QAI est également un outil potentiel mais nécessite des recherches supplémentaires.

ASHE membership weighs in on ventilation standards with public input to NFPA 99’s 2024 edition

Source : ASHE
Au cours des dernières décennies, l’incertitude s’est accrue quant au code ou à la norme à appliquer pour le fonctionnement des systèmes de ventilation des établissements de santé. Bien que la norme ASHRAE/ASHE 170-2021, Ventilation of Health Care Facilities, soit considérée comme la norme de l’industrie pour la conception de la ventilation des établissements de santé au fil des ans, elle est aussi devenue involontairement une norme opérationnelle « de facto » lorsqu’elle est déclarée par le personnel de l’établissement comme la norme selon laquelle il entretient et fait fonctionner ses systèmes CVC. Bien que cette pratique puisse être acceptable, elle crée malheureusement trois problèmes majeurs : La norme est développée strictement comme une norme de conception, et les plages établies dans la norme sont destinées à des fins de conception et ne sont pas destinées à être des plages opérationnelles.

Airborne SARS-CoV-2 in home- and hospital environment investigated with a high-powered air sampler

Source : Journal of Hospital Infection.
Notre objectif initial était d’étudier les effets des masques faciaux portés par des personnes récemment infectées sur la propagation aérienne du SRAS-CoV-2, mais les résultats obtenus nous ont incités à procéder à une comparaison de la présence du SRAS-CoV-2 dans les échantillons d’air prélevés à proximité des personnes infectées à leur domicile avec ceux prélevés à proximité des patients infectés en soins intensifs.

SARS-CoV-2 Detection in Air Samples from Inside Heating, Ventilation, and Air Conditioning (HVAC) Systems- COVID Surveillance in Student Dorms

Source : American Journal of Infection Control.
La pandémie de COVID-19 a touché les universités et les institutions et a provoqué la fermeture des campus avec une transition vers des modèles d’enseignement en ligne. Afin de détecter les infections qui pourraient se propager sur le campus, nous avons poursuivi des recherches visant à détecter le SRAS-CoV-2 dans des échantillons d’air à l’intérieur des dortoirs des étudiants.

Effectiveness of air purifiers in intensive care units: an interventional study

Source : Journal of Hospital Infection.
La conception et le fonctionnement efficaces des systèmes de ventilation des unités de soins intensifs (USI) sont importants pour prévenir les infections nosocomiales. Les purificateurs d’air peuvent y contribuer. Dans cette étude, nous avons cherché à détecter le nombre et les types de micro-organismes présents dans l’air et sur les surfaces à fort contact dans l’USI ; à évaluer l’efficacité du dispositif de purification de l’air pour réduire la charge microbienne et donc le taux d’infections nosocomiales dans l’USI.

Airborne SARS-CoV-2 in home- and hospital environment investigated with a high-powered air sampler

Source : Journal of Hospital Infection.
Notre objectif initial était d’étudier les effets des masques faciaux portés par des personnes récemment infectées sur la propagation aérienne du SRAS-CoV-2, mais les résultats obtenus nous ont incités à procéder à une comparaison de la présence du SRAS-CoV-2 dans les échantillons d’air prélevés à proximité des personnes infectées à leur domicile avec ceux prélevés à proximité des patients infectés en soins intensifs.

SARS-CoV-2 Detection in Air Samples from Inside Heating, Ventilation, and Air Conditioning (HVAC) Systems- COVID Surveillance in Student Dorms

Source : American Journal of Infection Control.
La pandémie de COVID-19 a touché les universités et les institutions et a provoqué la fermeture des campus avec une transition vers des modèles d’enseignement en ligne. Afin de détecter les infections qui pourraient se propager sur le campus, nous avons poursuivi des recherches visant à détecter le SRAS-CoV-2 dans des échantillons d’air à l’intérieur des dortoirs des étudiants.

Effectiveness of air purifiers in intensive care units: an interventional study

Source : Journal of Hospital Infection.
La conception et le fonctionnement efficaces des systèmes de ventilation des unités de soins intensifs (USI) sont importants pour prévenir les infections nosocomiales. Les purificateurs d’air peuvent y contribuer. Dans cette étude, nous avons cherché à détecter le nombre et les types de micro-organismes présents dans l’air et sur les surfaces à fort contact dans l’USI ; à évaluer l’efficacité du dispositif de purification de l’air pour réduire la charge microbienne et donc le taux d’infections nosocomiales dans l’USI.