Signes et symptômes liés au texto

Source : CCHST: Le rapport sur la santé et la sécurité.
Le télétravail est une tendance lourde, mais les gains de productivité et de commodité qu’il procure peuvent être au prix de notre santé physique. Les blessures liées à l’ergonomie sont de plus en plus courantes, comme le syndrome du cou texto, le syndrome du canal cubital et la fatigue oculaire numérique, alors que nous passons plus de temps en ligne pour travailler et organiser notre vie, sur des appareils portables toujours plus petits.

Travailler avec une santé altérée : comment prévenir la désinsertion professionnelle ? – Article de revue – INRS

Source : Références en santé au travail.
Comment faire face au défi du maintien en activité – et pas seulement en emploi – des salariés travaillant avec une santé altérée? La recherche-action présentée ici explore à la fois les processus en cause et les voies de construction d’un travail soutenable, entendu comme permettant au travailleur de maintenir sa santé, ses compétences, son employabilité.

ISO 9241-220 – Ergonomie de l’intéraction homme-système

Source : Organisation internationale de normalisation
Partie 220: Processus de validation, d’exécution et d’évaluation de la conception centrée sur l’opérateur humain au sein des organisations Le présent document décrit les processus et spécifie les résultats permettant à la conception centrée sur l’opérateur humain d’être réalisée au sein des organisations. La conception centrée sur l’opérateur humain vise à satisfaire aux exigences relatives à la qualité centrée sur l’opérateur humain tout au long du cycle de vie des systèmes interactifs. Les processus sont décrits du point de vue de ceux qui sont en charge de l’analyse, de la conception et de l’évaluation de l’utilisation des systèmes interactifs par l’homme.

Association Between Reported Long Working Hours and History of Stroke in the CONSTANCES Cohort

Source : Stroke.
Les longues heures de travail (LWH) sont un facteur de risque potentiel pour les accidents vasculaires cérébraux. Le but de cette étude était d’étudier cette association dans une vaste cohorte de la population générale. Les auteurs ont utilisé la cohorte française basée sur la population (CONSTANCES) et ont estimé l’association entre les longues heures de travail et les AVC chez 143 592 participants. L’exposition à LWH (défini comme un temps de travail >10 heures par jour pendant au moins 50 jours par an) pendant 10 ans ou plus était plus fortement associée à l’AVC.

Prevalence, Recognition of Work-Relatedness, and Effect on Work of Low Back Pain Among U.S. Workers

Source : Annals of Internal Medicine.
L’objectif de cet article était d’estimer le fardeau de la lombalgie chez les travailleurs américains, son lien avec le travail et ses effets sur le travail.

Carcinogenicity of night shift work

Source : The Lancet Oncology.
Un groupe de travail composé de 27 experts internationaux indépendants de 16 pays a évalué la cancérogénicité du travail posté de nuit. Une synthèse des résultats, qui seront disponibles prochainement dans le volume 124 des monographies du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), a été publiée dans la revue The Lancet Oncology. Rappelons que le travail posté comportant des perturbations circadiennes avait déjà été évalué par le CIRC en 2007. Cette réévaluation, qui était nécessaire en raison de nouvelles études épidémiologiques, porte sur la notion du « travail posté de nuit » pour mieux décrire les circonstances d’exposition et refléter les principales données probantes des études sur le cancer chez l’humain. Les experts ont classé le travail posté de nuit comme probablement cancérogène pour l’homme (groupe 2A) sur la base de preuves limitées de cancer chez l’humain, de preuves suffisantes du cancer chez les animaux de laboratoire et de solides preuves mécanistes chez les animaux de laboratoire.

What’s wrong with this photo? (Stockroom safety)

Source : WorkSafe Magazine.
Chaque numéro du magazine WorkSafe comprend une photo qui est mise en scène pour montrer un certain nombre de dangers ou d’habitudes de travail dangereuses. Celle-ci met en scène la sécurité dans un entrepôt. Cliquez partout sur la photo et décrivez le danger ou la pratique dangereuse; à la fin vous pourrez consulter la clé de correction (en anglais).

Un équipement sur mesure pour réduire les risques d’accident

Source : Objectif prévention.
Le compacteur à déchets était en fin de vie utile et sa conception exposait les employés assignés à cette tâche à des risques pour leur sécurité (TMS, chute, écrasement). Cet article décrit les démarches entreprises par l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec-Université Laval (IUCPQ-UL) pour éliminer le danger à la source.

Associations of Device-Measured Sitting, Standing, and Stepping Time with Informal Face-to-Face Interactions at Work

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
Cette étude transversale a examiné les interrelations entre les déplacements sur le lieu de travail (assis, debout et en marchant), la disponibilité d’un espace de discussion et les interactions en face à face entre les travailleurs. Les auteurs concluent qu’en plus du risque réduit de maladies chroniques, le fait de passer moins de temps assis au travail peut avoir l’avantage supplémentaire d’accroître les interactions informelles entre les employés de bureau.