Burnout as a predictor of depression: a cross-sectional study of the sociodemographic and clinical predictors of depression amongst nurses in Cameroon

Source : BMC Nursing.
La dépression est une maladie mentale débilitante qui touche environ 350 millions de personnes dans le monde chaque année. Les infirmières sont deux fois plus susceptibles de souffrir de dépression que les professionnels des autres professions. Il en résulte une perte considérable d’efficacité et de productivité. Nous avons cherché à déterminer la prévalence et les prédicteurs de la dépression chez les infirmières au Cameroun.

AMM: un vétérinaire donne ses recommandations aux médecins

Source : Profession Santé
Le Dr Gamache reconnaît que donner la mort à son patient peut être très éprouvant pour le professionnel de la santé. « Ce n’est pas facile de donner la mort. Il ne faut pas oublier de bien s’entourer », … car il vivra lui aussi une charge émotive importante.

Second Victim Program Helps Health Care Workers Cope in the Aftermath of Tragedy

Source :
Nashville, Tenn.-Le 22 février 2001, Cheryl Connors est arrivée à l’hôpital Johns Hopkins de Baltimore pour son quart de travail comme infirmière pédiatrique. Les 24 heures suivantes ont changé Mme Connors et ses collègues pour toujours. Pendant ce quart de travail, une jeune fille de 18 mois nommée Josie King, qui était presque prête à rentrer chez elle après un traitement pour des brûlures graves, est morte d’une déshydratation extrême et d’une infection non détectée. Mme Connors, DNP, infirmière autorisée, qui avait trois ans de carrière en soins infirmiers, préceptait une nouvelle infirmière ce jour-là. Elle se souvient encore du sentiment d’impuissance face aux décisions de soins et des larmes d’anxiété de l’infirmière de nuit devant la détérioration de l’état de l’enfant. Après la mort de King, le personnel de Johns Hopkins, en collaboration avec la famille du tout-petit, a lancé une importante initiative de sécurité des patients. Cependant, peu d’attention a été accordée à l’effet du décès de la patiente sur les travailleurs de la santé qui s’occupaient d’elle. Au cours des années suivantes, Mme Connors et ses collègues ont dû composer avec l’insomnie, la culpabilité et les sentiments d’incompétence. “Beaucoup de gens ont quitté notre unité et une personne a même quitté la profession. C’était plutôt tragique. Le moral est devenu très bas.”

Burnout: The Signs of Onset, Methods of Prevention

Source : Hospital Employee Health.
L’épuisement professionnel est un problème systémique dans le domaine des soins de santé et un test de résilience pour le travailleur individuel. Dans un nouveau livre sur un problème devenu épidémique, un médecin s’appuie sur sa propre expérience de l’épuisement professionnel et s’entretient avec des personnes qui sont sensibles à la maladie ou qui sont étonnamment résistantes.

Risques psychosociaux : réparation et prévention

Source : Références en santé au travail.
Sont présentées 4 enquêtes sur la prévention et la réparation des risques psychosociaux chez des travailleurs vus dans les centres de consultation de pathologie professionnelle de Nord-Picardie.

‘Burnout contagion’ among teachers: A social network approach

Source : Journal of Occupational and Organizational Psychology.
Points clés : Les sentiments négatifs sont transmis par l’interaction personnelle. La co-rumination doit être évitée car elle peut avoir un impact négatif sur le bien-être des employés à court et à long terme. Étant donné la nature contagieuse de l’épuisement professionnel, les interventions de prévention et de réduction de l’épuisement professionnel ne devraient pas viser uniquement à accroître le soutien social au sein de l’équipe scolaire. Un soutien externe pourrait être nécessaire pour perturber un cycle négatif potentiel au sein de cette équipe.

Psychosocial work stressors and risk of all-cause and coronary heart disease mortality: A systematic review and meta-analysis

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
Les facteurs de stress psychosociaux au travail sont des expositions courantes qui affectent la population active, et il existe de bonnes preuves qu’ils ont des conséquences néfastes sur la santé. Certains éléments indiquent qu’elles peuvent avoir un impact sur la mortalité, mais cela n’a pas été systématiquement examiné. L’objectif de cet examen systématique était d’examiner l’association entre les facteurs de stress psychosociaux au travail et la mortalité toutes causes confondues et les décès dus aux maladies coronariennes. Les résultats montrent que les travailleurs ayant un faible contrôle de l’emploi sont exposés à un risque accru de mortalité toutes causes confondues et de maladies coronariennes comparativement aux travailleurs ayant un contrôle élevé de l’emploi. Les interventions politiques et pratiques visant à améliorer le contrôle de l’emploi pourraient contribuer à réduire la mortalité.

Physical and psychosocial work exposures as risk factors for disability retirement due to a shoulder lesion

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Messages clés : Il existe des données probantes sur les associations entre les expositions physiques et psychosociales en milieu de travail et les maladies de l’épaule. Cette étude représentative à l’échelle nationale a révélé que les facteurs physiques et psychosociaux liés au travail montraient une forte association avec le départ à la retraite pour cause d’invalidité en raison d’une lésion de l’épaule. Chez les hommes, 46 % et 49 % des départs à la retraite attribuables à une lésion de l’épaule ont été attribués à des expositions physiques et psychosociales, respectivement. Chez les femmes, les valeurs correspondantes étaient de 41 % et 35 %. Le message à l’intention des omnipraticiens et des médecins du travail est que la réduction des expositions physiques et psychosociales liées au travail peut prolonger considérablement les carrières professionnelles.