Au-delà des trousses et des secouristes : premiers secours

Source : Prévention au travail.
Retraité, Pierre travaille à la quincaillerie de son village. Alors qu’il manipule des planches, une pile se renverse et le fait chuter. Pierre subit une entaille à la tête en heurtant le sol. Le seul secouriste de l’établissement ne travaille pas ce jour-là. À l’aide d’une trousse de premiers secours en vente dans le commerce, la gérante parvient à arrêter le saignement de Pierre. Elle lui offre également d’appeler sa conjointe pour qu’elle le ramène chez lui. En route, Pierre perd connaissance. Sa conjointe le conduit alors à l’hôpital. Pendant sa convalescence, Pierre se demande si son accident n’aurait pas dû être mieux pris en charge par son employeur…

Des produits sûrs avec une intelligence artificielle complexe?

Source : Hygiène et Sécurité du Travail.
L’Organisation internationale de normalisation (ISO) a publié récemment la norme ISO/TR 22100-5:2021 Safety of machinery – Relationship with ISO 12100 – Part 5: Implications of artificial intelligence machine learning qui porte sur l’impact des applications d’apprentissage automatique sur la sécurité des machines. En raison de la complexité des dispositifs de commande assistée par apprentissage automatique des machines qui pourrait compromettre la sécurité, cette norme décrit le processus d’évaluation des risques conformément à la norme ISO 12100. Un article paru dans la revue Hygiène et sécurité du travail traite des enjeux que posent ces nouvelles technologies d’intelligence artificielle.

The rising issue of user manual accessibility: Implications for the safe operation of Elevated Work Platforms (EWPs)

Source : Safety Science.
Les plates-formes de travail élévatrices (PTE) ont été mises en place comme mesure de prévention des chutes. Cependant, les décès et les blessures liés à l’utilisation des PTE sont préoccupants dans le secteur de la construction, les risques d’écrasement étant souvent un facteur important dans les décès des opérateurs. Avec un nombre croissant de travailleurs utilisant ces machines au niveau international, il est impératif de développer des politiques et des stratégies pour garantir l’utilisation sûre des PTE. L’un des principaux problèmes est que la familiarisation avec les PTE a été principalement axée sur le manuel d’utilisation. Cependant, il n’est pas certain que les manuels d’utilisation soient une source d’éducation et de formation adéquate en termes de contenu et de lisibilité. Pour combler cette lacune de la recherche, une analyse de contenu a été utilisée pour évaluer les différences de contenu et de lisibilité entre les manuels des PTE les plus utilisés en Australie.

The impact of training sessions on physical security awareness: Measuring employees’ knowledge, attitude and self-reported behaviour

Source : Safety Science.
Aujourd’hui, la nécessité de faire face aux menaces de sécurité sur le lieu de travail est devenue une question importante pour de nombreuses organisations. Alors que les entreprises ont investi dans des mesures technologiques et organisationnelles, les processus humains derrière ces techniques sont souvent ignorés. Or, la sensibilisation des employés aux procédures et à la politique de sécurité de l’organisation peut renforcer ou affaiblir les mesures de sécurité mises en œuvre. Cet article évalue de manière empirique la sensibilisation des employés à la sécurité

What Is Kinetic Energy and What Are the Hazards?

Source : WorkSafeBC
Même après l’arrêt et le cadenassage des équipements, l’énergie cinétique peut encore être présente et dangereuse pour les travailleurs. Cette vidéo décrit ce qu’est l’énergie cinétique, identifie ses sources potentielles sur le lieu de travail et illustre les contrôles que vous pouvez mettre en place pour réduire le risque pour vos travailleurs.

Révision de la norme CSA Z-460

Source : Travail et santé.
Les deux dernières années ont été consacrées à la révision de la norme CSA Z-460 concernant l’encadrement des travaux reliés au cadenassage et à la maîtrise des énergies dangereuses. Cette mise à jour a permis d’actualiser la norme avec les récentes avancées en SST.

Traiteur organisateur de réceptions

Source : INRS Santé et sécurité au travail
Les activités de traiteur organisateur de réceptions exposent les salariés à des risques professionnels de diverses natures : chutes, douleurs au dos, coupures, stress. Voici des ressources pour mieux comprendre ces risques, mieux les prévenir et réaliser votre document unique d’évaluation.

Maîtrise de la langue. Briser le tabou et agir pour sécuriser les parcours

Source : Travail & Sécurité.
La non-compréhension du français et de l’écrit est une situation de handicap social souvent taboue en milieu de travail. Elle peut conduire à l’exclusion, exposer à des risques et rendre les personnes concernées plus vulnérables.

La sécurité des machines : Une responsabilité partagée

Source : Prévention au travail.
Du fabricant au travailleur, chaque membre de la chaîne a son rôle à jouer afin que les machines soient sécuri-taires dès leur conception et qu’elles le restent durant tout leur cycle de vie. Malgré cela, les interventions de la CNESST auprès de certains acteurs du milieu pour des lacunes en matière de sécurité des machines sont encore trop nombreuses.

Risk of tripping, minimum foot clearance, and step length when crossing a barrier

Source : International Journal of Industrial Ergonomics.
Cette étude a été conçue pour étudier les paramètres de la démarche lors du franchissement d’une barrière et les facteurs environnementaux influençant la perception du risque de trébuchement. Ces facteurs comprennent l’éclairage et les conditions de la barrière. Les conditions de la barrière ont été divisées en hauteur, type et couleur de la barrière. Les conditions d’illumination comprenaient des conditions normales et des conditions de gradation. Douze participants masculins ont été recrutés. Ils ont marché sur une passerelle, en passant au-dessus d’une barrière. Ils ont donné une évaluation subjective du risque de trébuchement (SRRT) avant et après la marche. Un assistant de recherche a enregistré une évaluation de la perturbation de la marche (GDR) du participant lors du franchissement de la barrière. Le dégagement minimal du pied (MFC) du pied avant et du pied arrière lors du passage de la barrière, ainsi que la longueur du pas du participant avant et après le passage de la barrière ont été calculés.