Physiological effects of wearing N95 respirator on medical staff during prolong work hours in Covid-19 departments

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
L’objectif de la présente étude était de déterminer les anomalies de l’échange gazeux et les changements physiologiques chez les travailleurs de la santé pendant un quart de travail de 4 heures au service des urgences (ED) tout en portant le respirateur N95.

Pandemic Presenteeism: CA Says HCWs with COVID-19 Can Skip Isolation

Source : Hospital Employee Health.
Une politique de santé publique californienne autorisant les travailleurs de la santé asymptomatiques atteints du COVID-19 à rester en service a suscité l’indignation de certaines infirmières, qui estiment que cette mesure menace leur mission première, à savoir protéger et soigner les patients.

Evaluation of the effects on SpO2 of N95 mask (FFP2) on dental health care providers: a cross-sectional observational study

Source : BMC Health Services Research.
L’objectif de cette étude observationnelle transversale était d’évaluer les effets de la SpO2 dans un échantillon de prestataires de soins dentaires qui portent un masque N95 ou une pièce faciale filtrante (FFP2) pendant quatre heures consécutives, mesurés par un oxymètre de pouls avant de mettre le masque et à nouveau après quatre heures de travail, et de proposer quelques stratégies pour minimiser l’inconfort et améliorer la communication avec leurs patients pendant le port du masque.

COVID-19 : Modes de transmission et efficacité du port de masque de type N95 et du masque médical : revue de littérature

Source : INSPQ Direction des risques biologiques et de la santé au travail
Les connaissances sur les modes de transmission du SRAS-CoV-2 et de ses variants sont en constante évolution, et l’utilisation optimale des appareils de protection respiratoire (APR) de type N95 et du masque médical s’avère de plus en plus documentée. Cette revue de la littérature récente vise à soutenir la prise de décision et les pratiques de protection dans les milieux de travail, afin de s’assurer que les recommandations effectuées puissent s’appuyer sur les meilleures données disponibles.

N95s Moving Back to Single Use, Phasing Out Reprocessing: FDA, CDC, NIOSH align in move to protect healthcare workers

Source : Hospital Employee Health.
Les hôpitaux devraient commencer à retirer progressivement les systèmes de retraitement des respirateurs N95 à usage unique, car les stocks nationaux ont été réapprovisionnés et il est temps de mettre fin à la réponse temporaire de crise à la pandémie, a déclaré la Food and Drug Administration dans une lettre adressée au secteur des soins de santé.

Frame to Improve the Fit of N95 Filtering Face Mask Respirators

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
Objectif : Tester un dispositif qui peut améliorer l’étanchéité des masques respiratoires filtrants (FFR). Méthodes : Un prototype en 3D d’un cadre d’amélioration de l’ajustement (FIF) a été créé et des essais d’ajustement quantitatifs ont été réalisés pour des FFR avec et sans FIF.

Filtering Facepiece Respirator (N95 Respirator) Reprocessing: A Systematic Review

Source : JAMA.
L’objectif de cette étude était de réaliser une revue systématique pour évaluer les preuves de l’efficacité et de la faisabilité des différents procédés utilisés pour décontaminer les masques respiratoires N95.

Is N95 face mask linked to dizziness and headache?

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Pendant la pandémie de COVID-19, il est recommandé aux professionnels de la santé d’utiliser des EPI pour prévenir la transmission de la maladie. Les travailleurs de la santé qui utilisent le N95 FFR, qui occupe une place importante, ressentent des plaintes telles que des maux de tête et des vertiges. Dans cette étude, nous avons l’intention de trouver la cause de ces plaintes et de clarifier si elles sont associées à l’utilisation du masque N95.

Evaluation of hydrogen peroxide and ozone residue levels on N95 masks following chemical decontamination

Source : Journal of Hospital Infection.
Le peroxyde d’hydrogène et l’ozone ont été utilisés comme agents de décontamination chimique pour les masques N95 lors de pénuries d’approvisionnement. S’ils restent sur les masques, les résidus de ces deux produits chimiques représentent un danger potentiel pour la santé par contact avec la peau et par exposition respiratoire.