Beyond Getting Started A Resource Guide: Implementing a Safe Patient Handling and Mobility Program in the Acute Care Setting

Source : AOHP
Les pratiques de traitement des patients ont un impact à la fois sur le personnel de santé (HCP) et sur le patient. Ce guide de ressources traite de la manipulation des patients dans le but de fournir les outils nécessaires aux professionnels de santé au travail (PST) pour mettre en œuvre un programme de manipulation et de mobilité sécuritaires des patients (MSP), dont l’objectif est d’utiliser des équipements de manipulation sécuritaires pour mobiliser les patients plus tôt, plus souvent et à leur plus haut niveau de mobilité. Depuis la première publication de ce guide, le nombre de preuves démontrant les avantages des programmes de MSPT n’a cessé de croître, et ce guide de ressources tente de consolider ces preuves dans un format utile pour l’OHP ou les autres professionnels de santé chargés de mettre en œuvre un programme de MSPT.

Advocating for the Health Worker

Source : Annals of Global Health.
CONTEXTE : Les travailleurs de la santé, qu’ils disposent de ressources ou de revenus limités, sont confrontés à des menaces pour leur santé en raison des expositions rencontrées dans leur environnement de travail unique et complexe. Même avant l’épidémie d’Ebola de 2014, les travailleurs de la santé subissaient régulièrement des préjudices évitables, notamment en raison de la collusion fatale entre l’épidémie de VIH/sida et l’infection de tuberculose (TB) dans les pays à forte endémie. OBJECTIFS : L’objectif de ce document est d’examiner les analyses du personnel du secteur de la santé par les agences de développement et de santé publique concernant sa durabilité, les menaces des risques pour la santé personnelle des travailleurs et les discussions sur les protections pour faire face à ces risques.

Preventing Staff Member Injury Through Safe Patient Handling and Movement

Source : AORN Journal.
Les membres de l’équipe périopératoire travaillent dans un environnement qui les oblige à déplacer et à positionner les patients anathétisés. En raison de la nature de ce travail, les membres de l’équipe périopératoire sont confrontés à des facteurs de stress physique qui les exposent à des risques de blessures. Les responsables des établissements de soins de santé doivent collaborer pour répondre aux préoccupations relatives à la manipulation et au déplacement sûrs des patients (SPHM) et promouvoir une culture de la sécurité.

Repositioning for pressure injury prevention in adults

Source : Cochrane Database of Systematic Reviews.
Une lésion de pression, également appelée « escarre » ou « plaie de lit », est une zone de lésions tissulaires localisées causées par une pression, une friction ou un cisaillement non relâchés sur une partie du corps. L’immobilité est un facteur de risque majeur et le repositionnement manuel d’une stratégie de prévention commune. Il s’agit d’une mise à jour d’une étude publiée pour la première fois en 2014.

Restrictive practice: should all nurses be competent in safe holding and restraint?

Source : British Journal of Nursing.
Sarah Eales, maître de conférences en soins infirmiers de santé mentale à l’université de Bournemouth, évoque l’idée que toutes les infirmières devraient pouvoir démontrer leur compétence en matière de pratiques restrictives, et les questions que cela soulève.

Positioning patients for success

Source : Healthcare Purchasing News.
Les lésions de pression (IP), également connues sous le nom d’ulcères de pression ou de plaies de pression, continuent d’augmenter et de nuire aux patients partout aux États-Unis. Lorsque les travailleurs de la santé ne disposent pas des outils appropriés pour se repositionner, le risque de blessure augmente.

Safer Patient Handling: Stat!

Source : Rehab Managment.
Les blessures subies par le personnel hospitalier à la suite d’une opération de levage de patients peuvent faire des établissements hospitaliers un endroit risqué pour les thérapeutes, les infirmières et les autres personnes. La gestion efficace de ces risques peut rendre leur travail plus sécuritaire, selon Frank Long, MS, directeur de la rédaction de Rehab Management.

Une forme de gestion désincarnée de l’activité: L’exemple d’une formation en santé et sécurité du travail destinée aux préposés aux bénéficiaires au Québec

Source : Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé.
Cet article a pour objectif d’illustrer les limites d’un mode de gestion désincarné de l’activité réelle de travail. Nous prenons l’exemple d’un mode de gestion « top-down » d’une formation en santé au travail destinée aux préposés aux bénéficiaires travaillant dans les organisations gériatriques au Québec. À partir d’une étude qualitative (neuf entrevues semi-dirigées avec des préposés) visant à déterminer les facteurs favorables à l’application de cette formation, nous décrivons trois résultats principaux. D’une part, l’activité des préposés est structurée quotidiennement en matière de rythmes de travail et de balises temporelles. D’autre part, les préposés utilisent des stratégies de régulation des temporalités qui contreviennent en partie aux savoirs transmis lors de la formation initiale. Enfin, le contenu du programme de formation n’est pas fréquemment respecté. Nous émettons deux recommandations visant le développement d’autres formations en nous basant sur la participation directe des préposés.

RI et CIUSSS : quand l’union fait la force

Source : Objectif prévention.
Avec la collaboration de l’ASSTSAS, il y a déjà plusieurs années, un comité paritaire de santé et sécurité du travail a été mis sur pied au Symbiose, qui est à la fois une ressource intermédiaire (RI) et une résidence privée pour aînés (RPA). Dès lors, des membres du personnel et de la direction ont été mis à contribution afin de réfléchir aux enjeux de SST de la résidence.

Safety Intervention Less Effective for Low-wage Workers

Source : NIOSH Research Rounds.
Selon une étude récente parue dans l’American Journal of Public Health, une intervention de manipulation sécuritaire des patients a permis de réduire les blessures chez les infirmières, mais pas chez les travailleurs à faible salaire qui travaillent comme préposés aux soins des patients.