Assessing variability of antineoplastic drugs handling practices in clinical settings

Source : Journal of Occupational and Environmental Hygiene.
Le chapitre <800> des lignes directrices de la United States Pharmacopeia (USP) sera adopté aux États-Unis et au Canada en 2019, exigeant un échantillonnage de surface régulier pour la contamination de surface des médicaments antinéoplasiques (MA) comme moyen de surveillance environnementale. Le chapitre USP <800> ne donne aucune indication sur le moment et l’endroit de l’échantillonnage. La recherche à l’appui de l’élaboration d’une telle orientation dans le cadre d’une stratégie d’échantillonnage plus large est limitée. Cette étude a été menée pour aider à combler certaines lacunes d’information sous-jacentes en identifiant les surfaces sur lesquelles le personnel infirmier et les pharmaciens sont susceptibles de communiquer et qui présentent un risque potentiel d’exposition cutanée.

External contamination of antineoplastic drug containers from a Canadian wholesaler

Source : Journal of Oncology Pharmacy Practice.
La contamination des surfaces des hôpitaux par des médicaments antinéoplasiques est documentée malgré des pratiques de manipulation sûres. L’extérieur des contenants commerciaux est souvent contaminé pendant le processus de fabrication et peut contaminer les surfaces des hôpitaux. L’objectif était d’étudier la contamination de l’extérieur des flacons de médicaments antinéoplasiques disponibles au Canada en 2018.

Poll: Pregnant HCWs Administering Hazardous Drugs Without PPE

Source : Hospital Employee Health.
Bien que les médicaments antinéoplasiques principalement utilisés en chimiothérapie constituent un risque connu pour la santé reproductive, 9% des infirmières enceintes interrogées ont déclaré ne jamais porter de gants lors de l’administration des médicaments, rapporte l’Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH).

Efficiency of degradation or desorption methods in antineoplastic drug decontamination: A critical review

Source : Journal of Oncology Pharmacy Practice.
L’exposition professionnelle aux médicaments antinéoplasiques reste une préoccupation quotidienne, car l’élimination de cette contamination des lieux de travail semble impossible. Bien que plusieurs méthodes de dégradation ou de désorption aient déjà été expérimentées, avec un succès variable, elles n’ont jamais été comparées ni discutées en termes d’efficacité ou de facilité d’utilisation. Cette revue a pour objectif d’analyser et de discuter les résultats de chaque procédure et de les comparer. Cela devrait faciliter la sélection de la méthode à appliquer dans la pratique quotidienne.

Mutagenicity assessment of environmental contaminations in a hospital centralized reconstitution unit

Source : Ecotoxicology and Environmental Safety.
L’exposition aux médicaments cytotoxiques du personnel hospitalier préparant une chimiothérapie par voie intraveineuse est un problème majeur et les risques mutagènes associés devraient être davantage explorés. Le but de cette étude était d’évaluer la mutagénicité de plusieurs mélanges cytotoxiques préparés à des concentrations fixes, ainsi que la mutagénicité d’échantillons environnementaux prélevés dans une unité de reconstitution centralisée hospitalière. Parallèlement, l’exposition cytotoxique dans des échantillons environnementaux a été quantifiée.

Unforeseen Dangers: Drugs That Are Hazardous to Health Care Personnel

Source : Journal of Infusion Nursing: The Official Publication of the Infusion Nurses Society.
Les médicaments antinéoplasiques et autres médicaments dangereux présentent un risque pour le personnel soignant s’ils ne sont pas contenus dans des installations appropriées, des équipements de protection individuelle et des pratiques de travail non contraignantes.

Environmental and biological monitoring on an oncology ward during a complete working week

Source : Toxicology Letters.
Dans cette étude, une surveillance en surface dans un service d’oncologie et une surveillance simultanée de l’urine de l’ensemble du personnel de santé ont été effectuées pendant cinq jours consécutifs pour trois substances présents dans les médicaments cytotoxiques. Alors qu’un degré de contamination a été détectée sur toutes les surfaces, les échantillons d’urine étaient inférieurs aux limites de détection lorsque les gants étaient portés régulièrement, indiquant que les gants peuvent constituer une mesure de protection importante contre l’absorption cutanée de ces médicaments.

An evaluation of chemotherapy drug preparation process in hospitals in Turkey – A pilot study

Source : Journal of Oncology Pharmacy Practice: Official Publication of the International Society of Oncology Pharmacy Practitioners.
Identifier les différences de pratique entre les unités de chimiothérapie et l’avis des pharmaciens sur les précautions de sécurité lors de la manipulation d’antinéoplasiques dans les hôpitaux. Les auteurs concluent que les pharmaciens reconnaissent avoir une connaissance suffisante de la préparation et de la manipulation sans danger des médicaments chimiothérapeutiques, mais les pratiques rapportées par les pharmaciens dans les hôpitaux ne sont pas conformes aux recommandations publiées. Donner des cours théoriques et pratiques aux pharmaciens et mettre au point des procédures standard pour la préparation de la chimiothérapie peut être bénéfique pour améliorer la préparation et l’utilisation des antinéoplasiques.

A new approach to assessing occupational exposure to antineoplastic drugs in hospital environments

Source : Arhiv Za Higijenu Rada I Toksikologiju.
Cette étude présente un protocole de surveillance innovant pour l’évaluation simultanée de 21 médicaments antinéoplasiques cytotoxiques dans l’environnement de soins de santé, ainsi que des niveaux d’exposition de surface proposés (NES) afin de faciliter l’interprétation des résultats de la surveillance … L’excellente récupération globale et la sensibilité des méthodes analytiques, associées à une automatisation innovante de la désorption, font de ce protocole un outil utile pour la surveillance de routine.

Protective Glove and Gown Use when Administering Antineoplastic Drugs

Une infirmière administre la chimiothérapie

Les infirmières qui administrent des médicaments antinéoplasiques ne portent pas toujours des vêtements de protection, selon cette nouvelle étude de NIOSH, l’une des premières à exporer l’usage d’ÉPI et des médicaments antinéoplasiques chez les infirmières enceintes et non enceintes.