Hazardous Drug Contamination: Presence of Bathroom Contamination in an Ambulatory Cancer Center

Source : Clinical Journal of Oncology Nursing.
Contexte : De nombreux médicaments dangereux (MD) sont excrétés dans l’urine et les fèces, et des preuves ont montré que les salles de bain des patients recevant une chimiothérapie à domicile sont contaminées par des MD. Cependant, il existe peu d’informations sur la contamination des salles de bain dans les cliniques ambulatoires où des médicaments dangereux sont administrés. Objectifs : Ce projet visait à déterminer la présence de résidus de HD dans les salles de bains des patients et du personnel d’un centre ambulatoire de cancérologie.

Contexte de contamination des soignants par le SARS-CoV-2 pendant la première vague de l’épidémie – Article de revue

Source : Références en santé au travail.
Deux mille trois cent vingt-neuf professionnels de santé, exerçant en établissements de soins, médico-sociaux ou dans le secteur libéral, contaminés par le SARS-CoV-2 pendant la première vague de l’épidémie en France, ont répondu à une enquête par questionnaire en ligne sur les circonstances potentielles de leur contamination. L’analyse fait apparaître des différences importantes dans l’utilisation de masques de protection adaptés au risque d’infection. Ces différences sont à mettre en relation avec la disponibilité de ces équipements et les recommandations ou protocoles utilisés, variables suivant le type d’établissement et le secteur d’activité pendant la période de février à avril 2020 où se sont produites 96 % des contaminations des répondants lors de cette première phase de l’enquête. Celle-ci se poursuit jusqu’en avril 2021.

A Multi-Center Outbreak of Candida tropicalis Bloodstream Infections Associated with Contaminated Hemodialysis Machine Prime Buckets

Source : American Journal of Infection Control.
Les flambées d’infections fongiques du sang sont rares chez les patients hémodialysés. Nous avons enquêté sur une épidémie de bactériémies à Candida tropicalis impliquant des patients de 3 des 4 unités d’hémodialyse affiliées.

Microbial contamination of powered air purifying respirators (PAPR) used by healthcare staff during the COVID-19 pandemic: an in situ microbiological study

Source : American Journal of Infection Control.
Les respirateurs à adduction d’air pur (PAPR) sont une option pour les travailleurs de la santé qui ont besoin d’une protection respiratoire pendant le Covid-19 ; pendant la pandémie actuelle, ils sont partagés entre plusieurs personnes. Les cagoules PAPR sont destinées à des utilisations multiples par un seul utilisateur et peuvent présenter un risque d’infection entre les porteurs.

SARS-CoV-2 Detected on Environmental Fomites for Both Asymptomatic and Symptomatic Patients with COVID-19

Source : American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine.
Le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV) et le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV), parents du SRAS-CoV-2, sont impliqués dans les épidémies nosocomiales par le biais de fomites environnementales. La transmission nosocomiale du CoV-2 du SRAS a été signalée dans les hôpitaux. Une contamination de la surface et de l’air par le CoV-2 du SRAS a également été signalée dans les zones cliniques. La majorité de la population infectée par le CoV-2-SARS est asymptomatique, et la transmission interhumaine de patients asymptomatiques a été documentée. Toutefois, on manque d’informations sur le potentiel de transmission virale et les fomites environnementales chez les patients asymptomatiques, surtout si on les compare aux patients symptomatiques. Des études récentes sur les fomites environnementales potentielles de la maladie à coronavirus (COVID-19) ont confirmé que les patients symptomatiques peuvent transmettre le virus à leur entourage. Cependant, pour les patients qui sont restés asymptomatiques tout au long de l’évolution de la maladie, on sait peu de choses sur leur potentiel de propagation virale par des fomites environnementales, bien que ces patients puissent être facilement négligés et rester dans la population générale. Nous avons donc effectué une détection virale sur divers fomites environnementaux de patients asymptomatiques et symptomatiques atteints de COVID-19. Nous avons cherché à déterminer les facteurs de risque environnementaux potentiels afin de fournir des informations pour les stratégies d’assainissement public.

Detection of anti-cancer drugs and metabolites in the effluents from a large Brazilian cancer hospital and an evaluation of ecotoxicology

Source : Environmental Pollution (Barking, Essex: 1987).
L’utilisation des agents de chimiothérapie s’est développée dans le monde entier, en raison de l’augmentation du nombre de cas de cancer. Dans plusieurs pays, principalement en Europe, ces médicaments ont été détectés dans les hôpitaux et les eaux usées municipales. Au Brésil, cette question est peu étudiée. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer la présence de trois médicaments anticancéreux, le 5-fluorouracile (5-FU), la gemcitabine (GEM) et le cyclophosphamide (CP), et de deux métabolites, l’alpha-fluorobêta-alanine (3-NH2-F) et le 2′-désoxy-2′, 2′-difluorouridine (2-DOH-DiF), dans les effluents d’un grand hôpital pour cancéreux, dans l’influent et l’effluent de la station d’épuration des eaux usées municipales (SEEU), et également pour évaluer la toxicité des mélanges de ces composés par des tests écotoxicologiques chez le poisson-zèbre.

Environmental contamination in the isolation rooms of COVID-19 patients with severe pneumonia requiring mechanical ventilation or high-flow oxygen therapy

Source : Journal of Hospital Infection.
Contexte L’identification de l’étendue de la contamination environnementale du coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2) est essentielle pour le contrôle et la prévention des infections. L’étendue de la contamination environnementale n’a pas été entièrement étudiée dans le contexte des patients atteints d’une maladie coronavirale grave (COVID-19). Objectif Étudier la contamination environnementale par le SRAS-CoV-2 dans les chambres d’isolement des patients atteints de COVID-19 sévère nécessitant une ventilation mécanique ou une oxygénothérapie à haut débit.

Bathroom Contamination by Antibiotic-resistant Enterobacterales (ESBLPE and CPE): An Experimental Study

Source : Journal of Hospital Infection.
Contexte Les Enterobacterales produisant des bêta-lactamases à spectre étendu (ESBLPE) et les Enterobacterales produisant des carbapénases (CPE) provoquent des infections graves. Leur présence dans l’urine peut entraîner une contamination de l’environnement potentiellement responsable de la transmission croisée. Objectif Évaluer le niveau de pulvérisation et de contamination après avoir vidé l’urine dans les toilettes et rincé l’évier, une pratique courante dans les établissements de santé. Méthodes Pour chaque test, la procédure était similaire : siège relevé, vidange de la bouteille d’urinoir dans les toilettes à la hauteur de la cuvette, rinçage dans l’évier et chasse d’eau. Pour étudier les éclaboussures, de l’eau et de la fluorescéine ont été mélangées dans le flacon d’urinoir. Dans chaque zone, la fréquence et le niveau des éclaboussures ont été évalués à l’aide d’UV. Pour étudier la contamination, 3 ESBLPE et 1 CPE ont été dilués dans une solution saline, 106/mL. La contamination a été évaluée par échantillonnage avant, immédiatement après et 3 heures après le test. Les écouvillons ont été mis en culture et les colonies ont été comptées et identifiées.

Strategies to decrease contamination of the anesthesia work area

Source : AORN Journal.
Il a été démontré que la contamination des mains des professionnels de l’anesthésie et de la zone de travail de l’anesthésie entraîne la transmission d’agents pathogènes. Cet article passe en revue les défis et les meilleures pratiques en matière d’hygiène des mains, d’administration des médicaments, de gestion des cathéters veineux et artériels et de désinfection environnementale dans la zone de travail de l’anesthésie.

Assessing variability of antineoplastic drugs handling practices in clinical settings

Source : Journal of Occupational and Environmental Hygiene.
Les lignes directrices du chapitre <800> de la pharmacopée américaine (USP) seront adoptées aux États-Unis et au Canada en 2019, exigeant un échantillonnage régulier de la surface pour détecter la contamination de la surface des médicaments antinéoplasiques (AD) comme moyen de surveillance de l’environnement. Le chapitre <800> de l’USP ne fournit pas de conseils sur le moment et le lieu de prélèvement des échantillons. La recherche visant à soutenir l’élaboration de telles orientations dans le cadre d’une stratégie d’échantillonnage plus large est limitée. Cette étude a été menée pour aider à combler certaines des lacunes sous-jacentes en matière d’information en identifiant les surfaces que le personnel pharmaceutique et infirmier est susceptible de contacter, présentant un risque potentiel d’exposition cutanée.