Surgical Instrument Decontamination: A Multistep Process

Source : AORN Journal.
La décontamination des instruments chirurgicaux nécessite la participation collective des chefs d’établissement, des membres du personnel de la salle d’opération et du personnel du service de traitement stérile. La responsabilité individuelle permet de s’assurer que les instruments sont nettoyés conformément aux instructions d’utilisation écrites du fabricant, aux règlements appropriés et aux politiques de l’installation. L’information sur le processus de décontamination des instruments – du point d’utilisation à la stérilisation – devrait aider les infirmières périopératoires à préconiser et à participer à la mise en œuvre appropriée des étapes nécessaires du processus. Les chefs de service de traitement stérile devraient élaborer des politiques et des procédures pour la décontamination des instruments et des dispositifs chirurgicaux ainsi que les diverses responsabilités relatives aux étapes du processus. Ils devraient également aider à former les membres de leur personnel et à remplir les documents requis. Cet article passe en revue les étapes du nettoyage et de la décontamination des instruments et fournit un cadre pour aider les dirigeants et les éducateurs périopératoires à faciliter ces étapes dans leur milieu de travail, à prévenir les dommages aux instruments et à assurer en toute sécurité les soins aux patients.

Back to Basics: Preventing Workplace Bullying

Source : AORN Journal.
Un comportement inapproprié en milieu de travail, comme l’intimidation, peut nuire à la sécurité des patients et à la satisfaction des membres du personnel. L’intimidation peut viser des individus, des groupes de membres de l’équipe ou des leaders et peut inclure une variété de comportements. Les comportements irrespectueux sont appris, tolérés et renforcés ; un certain degré de manque de respect est accepté dans certains milieux. Les membres de l’équipe périopératoire devraient utiliser une communication directe et significative pour encourager et contribuer à des milieux de travail sains qui règlent les conflits et favorisent la sécurité des patients. Ils devraient suivre les politiques de tolérance zéro applicables en matière d’intimidation et signaler les comportements irrespectueux aux dirigeants qui, à leur tour, devraient traiter le comportement d’une manière équitable, conformément aux directives disciplinaires. Lorsque les comportements irrespectueux sont signalés et gérés de façon appropriée, l’intimidation en milieu de travail peut être réduite au minimum ou même éliminée, ce qui améliore la culture générale du milieu de travail.

Clinical Issues—Facial hair and respiratory protection

Source : AORN Journal.
Question : Nous avons plusieurs membres du personnel avec différents types de barbes et de moustaches. Quel type de protection respiratoire est disponible pour ces membres du personnel ?

Hidden Risks in the OR

Source : General Surgery News
Les travailleurs en bloc opératoire sont exposés à de nombreux risques, allant de la fatigue aux risques chimiques en passant par les machines et les énergies dangereuses. Cet article fait le tour des risques et offre des recommandations concernant les pratiques sécuritaires et les équipements de protection individuelle.

LED : les recommandations de l’Anses pour limiter l’exposition à la lumière bleue

Source : Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail
À la lumière de nouvelles études scientifiques, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) de la France, a réévalué la toxicité de l’éclairage à DEL.

Guideline for surgical attire

Source : AORN Journal.
Cet article fournit une introduction et une vue d’ensemble de la version mise à jour de la “Ligne directrice pour les vêtements chirurgicaux”. La ligne directrice mise à jour fournira des conseils sur le lavage des vêtements chirurgicaux et le port des manches longues, des vêtements de protection, des couvre-chefs et des chaussures dans les zones restreintes et semi-restreintes. Il portera également sur le nettoyage des insignes d’identité, des stéthoscopes et des articles personnels (p. ex., téléphones cellulaires, porte-documents). Les mises à jour rendront probablement la mise en œuvre des recommandations moins difficile pour les équipes périopératoires.

Negative Attitudes Can Lead to Poor Outcomes

Source : Hospital Employee Health.
“Les chirurgiens qui modélisent des comportements non professionnels peuvent contribuer à saper une culture de sécurité, à menacer le travail d’équipe et à augmenter ainsi le risque d’erreurs médicales et de complications chirurgicales “, selon les auteurs de l’étude.

Exposure to incivility hinders clinical performance in a simulated operative crisis

Source : BMJ Quality & Safety.
Une menace potentielle à la communication dans la salle d’opération est l’incivilité. Peu a été fait pour examiner comment l’incivilité influe sur la capacité de fournir des soins sécuritaires en situation de crise. Nous avons donc cherché à déterminer comment l’incivilité influençait la performance des résidents en anesthésiologie lors d’un scénario de simulation standardisé. L’incivilité a eu un impact négatif sur la performance dans de nombreux domaines, notamment la vigilance, le diagnostic, la communication et la prise en charge des patients, même si les participants n’étaient pas au courant de ces effets. Il est impératif que ces comportements soient éliminés de la culture de la salle d’opération et que la communication interpersonnelle dans les environnements très stressants soit intégrée à la formation médicale.

OR Air Contamination Standards Needed to Control SSI Risk

Source : General Surgery News
Les microbes aéroportés en bloc opératoire peuvent arriver avec l’équipe chirurgicale elle-même, être présents déjà ou rentrer lors de l’ouverture des portes. Des technologies existent à la fois pour mesurer les microbes viables des aérosols et pour purifier l’air : il faut adopter des normes sur la contamination de l’air par les particules d’aérosol microbiennes en bloc opératoire afin de réduire le risque d’infections du site opératoire.