Wrong safety eyewear leading to eye strain, poor compliance

Source : Canadian Occupational Safety.
Les professionnels de la sécurité s’intéressent particulièrement au fait que près de trois travailleurs blessés sur cinq ne portaient pas de protection oculaire et qu’on estime que 90 pour cent des blessures oculaires peuvent être évitées avec des lunettes appropriées. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les travailleurs ne veulent pas porter leurs lunettes de sécurité. Voici quelques plaintes courantes : ils sont inconfortables, ils s’embuent, ils sont trop chauds, je ne peux pas voir correctement et ils me donnent des maux de tête.

ISEA Supports ASSP’s PPE Initiative

Source : Professional Safety.
L’International Safety Equipment Association (ISEA) a entamé une collaboration avec l’American Society of Safety Professionals (ASSP) et son groupe d’intérêt commun Women in Safety Excellence (WISE) afin de sensibiliser les employeurs et autres parties prenantes à l’importance de fournir des équipements de protection individuels qui s’ajustent correctement à la taille des travailleurs pour mieux les protéger. Actuellement, l’ASSP travaille à la production d’un rapport technique enregistré auprès de l’ANSI qui aborde les aspects relatifs aux équipements de protection individuels commercialisés pour les femmes, y compris les problèmes liés à l’ajustement.

Healthcare Workers’ Strategies for Doffing Personal Protective Equipment

Source : Clinical Infectious Diseases.
L’équipement de protection individuelle (EPI) aide à protéger les travailleurs de la santé contre les agents pathogènes et prévient la contamination croisée. L’efficacité de l’EPI est souvent minée par des méthodes de retrait inappropriées. Notre connaissance de la façon dont les travailleurs de la santé abordent l’élimination des EPI dans la pratique est limitée. Dans cette étude qualitative, nous examinons le point de vue des travailleurs de la santé sur l’élimination des EPI.

Mitigating risk in flexible endoscope reprocessing

Source : Healthcare Purchasing News.
Historiquement, les cadres de référence pour le retraitement des endoscopes flexibles ont été pris en compte dans des “silos”, en fonction du département ou du personnel clinique concerné. La plupart des domaines de l’endoscopie gastro-intestinale se concentraient principalement (sinon entièrement) sur les directives de la SGNA et des sociétés multiples. Par exemple, si quelqu’un travaillait dans la salle d’opération (salle d’opération), on parlait d’AORN. S’ils se trouvaient dans une zone centrale de stérilisation et de distribution (CSPD), c’était AAMI ou IAHCSMM. Cela a servi à favoriser le cloisonnement de la pensée, des attentes et de la pratique réelle. Lorsque des ratés et des quasi-accidents surviennent – et que plus d’un de ces domaines sont en cause – un manque de cohésion et de terrain d’entente peut apparaître. Alors, comment s’y retrouver dans les établissements de soins de santé – pour limiter la confusion, les préoccupations et, en bout de ligne, les risques ?

Giraffe Warmer, Giraffe OmniBed Carestation, Giraffe Incubator Carestation CS1, Panda iRes Warmer

Source : Rappels et avis de sécurité
Durant un examen interne des activités de fabrication, le fabricant a constaté que certains appareils présentaient des lacunes au test de sécurité électrique. La conception de l’appareil confère une double protection électrique. Toutefois, si l’appareil n’est pas soumis au test de sécurité électrique approprié, une fuite électrique dangereuse pourrait se produire. Aucune plainte ni lésion n’a été déclarée en lien avec ce problème.

Détecteurs de chaleur mécaniques Edwards 280 Series rappelés en raison d’une possible défaillance

Source : Santé Canada
Le présent rappel vise des détecteurs de chaleur mécaniques utilisés à l’intérieur pour détecter les augmentations de température. Ces produits ne détectent pas la fumée et n’émettent aucun avertissement sonore. Ces détecteurs sont installés par un professionnel et font partie de systèmes de détection des incendies utilisés dans les endroits où un détecteur de fumée ne conviendrait pas. Dans les résidences, ces produits sont installés dans la cuisine, le grenier et le garage pour protéger les lieux et non pour protéger les occupants. Ce détecteur doit être connecté à une alarme incendie ou à un panneau de contrôle faisant l’objet d’une surveillance puisque le panneau, et non le produit rappelé, est à l’origine des signaux d’alarme.

U.S. Department of Labor Approves New Respirator Fit Testing Protocols to Protect Workers from Airborne Contaminants

Source : Occupational Safety and Health Administration
L’OSHA a publié une règle finale qui fournit aux employeurs deux nouveaux protocoles d’essai d’ajustement pour s’assurer que les respirateurs des employés sont bien ajustés. Ces protocoles sont des variantes du protocole d’essai original approuvé par l’OSHA, mais comportent moins d’exercices d’essai, une durée d’exercice plus courte et une séquence d’échantillonnage plus simplifiée.

Implementation of Personal Protective Equipment in Nursing Homes to Prevent Spread of Novel or Targeted Multidrug-resistant Organisms (MDROs)

Source : Centers for Disease Control and Prevention, National Center for Emerging and Zoonotic Infectious Diseases (NCEZID), Division of Healthcare Quality Promotion (DHQP)
La mise en œuvre des précautions à prendre en cas de contact, telle qu’elle est décrite dans la Ligne directrice du CDC sur les précautions à prendre en matière d’isolement, est perçue comme un défi pour les foyers de soins qui tentent d’équilibrer l’utilisation de l’EPI et la restriction des chambres pour prévenir la transmission du MDRO avec la qualité de vie des résidents. Ainsi, la pratique actuelle dans de nombreux foyers de soins est de mettre en œuvre des précautions de contact uniquement lorsque les résidents sont infectés par un MDRO et en traitement.

ANSI Z358.1 simplified : a guide to emergency shower and eyewash system compliance

Source : Levitt Safety
Au Canada, les lignes directrices relatives aux douches d’urgence et aux douches oculaires sont établies à l’échelle provinciale, dont plusieurs font référence à la norme ANSI/ISEA Z358.1, Emergency Eyewash and Shower Equipment. Ce guide ne se veut pas une interprétation de l’ensemble de la norme ANSI, mais plutôt une mise en évidence de certains des problèmes de conformité les plus courants.

Appareils de protection respiratoire et risques biologiques : fiche pratique de sécurité

Source : INRS
Dans certains secteurs d’activité (soins, laboratoires, biotechnologies, élevage, abattoirs, assainissement…), les personnels peuvent être exposés à des agents biologiques transmissibles par voie respiratoire. Cette fiche indique les critères de choix et les conditions d’utilisation des appareils de protection respiratoire (APR).