Environmental and Personal Protective Equipment Contamination during Simulated Healthcare Activities

Source : Annals of Work Exposures and Health.
La prestation de soins aux patients atteints d’une maladie infectieuse peut entraîner l’exposition des travailleurs de la santé à des liquides organiques contenant des agents pathogènes. Nous avons réalisé une série d’expériences pour caractériser l’ampleur de la contamination de l’environnement – dans l’air, sur les surfaces et chez les participants – associée à sept activités de santé courantes. Les sept activités étudiées étaient le bain, l’accès veineux central, l’accès intraveineux, l’intubation, l’examen physique, l’aspiration et l’évaluation des signes vitaux.

In search of a performing Seal – Rethinking the design of tight fitting RPE facepieces for users with facial hair

Source : Safety and Health at Work.
Les masques purificateurs d’air à ajustement serré sont des exemples d’équipements de protection respiratoire et sont portés pour protéger les travailleurs contre les particules et les vapeurs potentiellement nocives. La recherche montre que la présence de pilosité faciale chez les utilisateurs réduit considérablement l’efficacité de ces appareils. Ce document a pour but d’établir si un résultat acceptable pourrait être obtenu entre la barbe et le masque. L’équipe a également créé et étudié une méthode peu coûteuse de « test de pression » qui peut être utilisée lors du processus de conception initiale d’un masque conçu pour surmonter le problème de la pilosité faciale.

Système de protection individuelle intelligent (SPII) : définition, analyse, choix

Source : Références en santé au travail.
L’émergence de systèmes de protection individuelle dits ” intelligents ” (SPII) soulève de nouvelles questions vis-à-vis de la prévention des risques professionnels. Si les fabricants s’interrogent sur les exigences de sécurité applicables lors de la conception de tels équipements, les entreprises utilisatrices se questionnent également sur les performances et les limites de ces équipements ainsi que sur d’éventuels risques liés à leur utilisation. Afin de clarifier les échanges entre les parties prenantes, cet article propose dans un premier temps, une définition d’un SPII. Il présente ensuite des éléments d’analyse permettant de guider les futurs utilisateurs et employeurs dans leur choix lors de l’acquisition de ce type de produit ainsi que les services de santé au travail (SST) dans le conseil donné aux employeurs.

Assessment of respirator fit capability test criteria for full-facepiece air-purifying respirators

Source : Journal of Occupational and Environmental Hygiene.
Un sous-comité international de l’ASTM sur la protection respiratoire, F23.65, élabore actuellement une norme consensuelle pour l’évaluation des critères d’ajustement des respirateurs à adduction d’air pur avec filtre à particules en demi-pièce (RFC). L’objectif de cette étude était d’évaluer si les méthodes d’essai en cours d’élaboration pour les respirateurs à demi-pièce peuvent raisonnablement être appliquées aux respirateurs à adduction d’air pur à pièce entière non motorisés (FF-APR).

Poll: Pregnant HCWs Administering Hazardous Drugs Without PPE

Source : Hospital Employee Health.
Bien que les médicaments antinéoplasiques principalement utilisés en chimiothérapie constituent un risque connu pour la santé reproductive, 9% des infirmières enceintes interrogées ont déclaré ne jamais porter de gants lors de l’administration des médicaments, rapporte l’Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH).

Personal Protective Equipment Doffing Errors, Contamination Still Common

Source : Hospital Employee Health.
Les chercheurs rapportent que les erreurs de retrait de l’équipement de protection individuelle étaient courantes dans une étude sur des travailleurs de la santé traitant des patients sous isolement par contact pour des organismes multirésistants. L’étude a également des implications pour la sécurité des travailleurs, car le type d’erreurs décrites peut entraîner des infections professionnelles avec des agents pathogènes beaucoup plus dangereux, tels que le virus Ebola.

Impact of doffing errors on healthcare worker self-contamination when caring for patients on contact precautions

Source : Infection Control & Hospital Epidemiology.
Cette étude a évalué l’impact des erreurs de retrait de l’équipement de protection individuelle (EPI) sur la contamination du personnel de santé par des organismes multirésistants.

Personal Protective Equipment: Evaluating Usage Among Inpatient and Outpatient Oncology Nurses

Source : Clinical Journal of Oncology Nursing.
Les agents de chimiothérapie sont depuis longtemps considérés comme dangereux et la sécurité des prestataires de soins de santé lors de l’administration de ces médicaments est une préoccupation majeure. On sait que les équipements de protection individuelle (EPI) réduisent l’exposition aux médicaments dangereux. Des études indiquent que l’EPI est sous-utilisé par les prestataires de soins de santé en milieu hospitalier et ambulatoire. Le but de cette étude était d’examiner l’utilisation de l’EPI chez les infirmières en contexte hospitalier et ambulatoire lors de l’administration d’agents de chimiothérapie dangereux.

Choisir les bons équipements de protection individuels pour les dangers de nature électriques : compliqué ou pas compliqué?

Source : Électricité Québec.
Le choix des bons équipements de protection individuels (ÉPI) qui protègent l’électricien contre les dangers de choc, d’éclat d’arcs ou d’explosion électrique est crucial. Porter les mauvais gants isolants contre les chocs pourrait provoquer une électrisation ou une électrocution, alors que pour les dangers d’éclats d’arcs, les mauvais vêtements pourraient à leur tour provoquer des brûlures plus sévères pouvant même causer la mort. Dans cet article, nous traiterons du choix des ÉPI par classes de dangers, soit les dangers de chocs, d’éclat d’arcs et d’explosion électrique étant donné qu’ils n’offrent pas de protection universelle pour chacun des dangers, sauf une seule exception que nous verrons plus loin.

Les fumées chirurgicales : des précautions avec le VPH

Source : Objectif prévention.
Certains établissements se questionnent sur la nécessité pour les travailleurs de porter un appareil de protection respiratoire (APR) N95 tout en utilisant un dispositif d’aspiration des fumées chirurgicales lors du traitement de condylomes. Est-ce que la présence de particules virales du papillome humain (VPH) dans les fumées comportent un risque infectieux pour le personnel soignant exposé?