Les troubles musculo-squelettiques liés au travail : un fardeau humain et économique évitable

Source : INSPQ
Depuis 40 ans, le visage du travail au Québec a changé. Au Québec, les secteurs non priorisés pour la prévention, tels que les services et des commerces, rassemblent 75 % de l’ensemble de la main-d’œuvre québécoise et 85 % de la main-d’œuvre féminine. Un travailleur québécois sur quatre rapporte des TMS importants au cours d’un an. La grande majorité des travailleurs touchés par les TMS œuvre dans des secteurs non prioritaires et n’a pas accès aux mécanismes de prévention prévus par la loi actuelle.

Que sont donc les « risques prédominants »?

Source : Convergence SST, 2020.
Un nouvel ajout au vocabulaire de la SST est apparu au printemps dernier avec la publication de la Planification pluriannuelle en prévention-inspection 2020-20231 de la CNESST : le terme « risques prédominants ». Mais que sont les risques prédominants? Et en quoi ont-ils des conséquences sur la gestion de la santé et de la sécurité dans nos entreprises? Suivez le guide pour une meilleure compréhension de ce nouveau venu!

La diligence raisonnable et la prise en charge de la santé et sécurité du travail

Source : Convergence SST, 2020.
Les débuts et fins d’année sont souvent des moments privilégiés par les entreprises pour effectuer un bilan des lésions professionnelles. Cette démarche peut mener un employeur à se questionner sur la stratégie la plus efficace à adopter pour assumer ses obligations légales en santé et sécurité du travail (SST).

Invisible Women Exposing Data Bias in a World Designed for Men

Source : Occupational Medicine, 12/30/2020.
Le livre de Caroline Criado Perez examine le fossé des données et la façon dont il influence tout, de la conception des voitures aux performances des médicaments. Certains algorithmes d’intelligence artificielle supposent que tous les utilisateurs sont des hommes, ce qui a des conséquences intéressantes et, parfois, franchement dangereuses. L’auteure rapporte que la plupart des médicaments, y compris les anesthésiques et les chimiothérapies, ont des dosages neutres en fonction du sexe, ce qui expose les femmes à un risque d’overdose. En est-il de même pour les limites d’exposition professionnelle ? Doivent-elles être différenciées selon les sexes ?

Données provisoires détaillées sur les cas confirmés de COVID-19, 15 janvier au 8 novembre 2020 (données révisées)

Source : Le Quotidien.
Un ensemble révisé de données provisoires sur le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus (COVID-19) déclarés par les autorités de santé publique provinciales et territoriales à l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) est maintenant accessible. En plus de cet ensemble de données, deux tableaux agrégés qui présentent un résumé des renseignements contenus dans l’ensemble de données sont maintenant offerts. Les renseignements mis à jour couvrent la période du 15 janvier au 8 novembre 2020.

Opinion Overload and Misplaced Battles

Source : Journal of the Association of Occupational Health Professionals in Healthcare.
Le dossier de ce numéro décrit l’intérêt pour les employeurs d’effectuer une analyse méthodique des risques et des contrôles afin de réduire l’exposition aux COVID-19 et la transmission des virus à la fin des quarantaines et à la réouverture des entreprises.

Priorités en santé et sécurité du travail pour les prochaines années – Prévention au travail

Source : Prévention au travail.
Attendue par les partenaires et les milieux de travail, la Planification pluriannuelle en prévention-inspection 2020 à 2023 de la CNESST indique les priorités en matière de santé et de sécurité du travail (SST). Parmi les nouveautés qui la distinguent, on trouve l’abandon du concept de secteurs priorisés, la priorité concernant les risques psychosociaux liés au travail et la gestion des risques émergents et avérés.

Workplaces and COVID-19: Occupational Health and Safety Considerations for Reopening and Operating During the Pandemic

Source : CSA Group
Document en deux parties : la partie A présente un rapport de recherche détaillé qui fournit un résumé des directives existantes, de la littérature scientifique et des avis d’experts concernant la réouverture des lieux de travail et la SST pendant la pandémie COVID-19. La partie B fournit un document d’orientation fondé sur des données probantes que les lieux de travail peuvent utiliser pour informer sur les pratiques de travail sûres pendant la pandémie COVID-19. Le travail effectué à partir de ces documents peut être utilisé pour lancer l’élaboration d’une nouvelle norme canadienne axée sur les lieux de travail pendant une pandémie de maladie infectieuse.

L’action de formation en situation de travail – Afest

Source : Centre Inffo
Dans un premier temps, un cadrage global de l’Afest est proposé. Ensuite, l’expérimentation pilotée par la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) entre 2015 et 2018 et qui a inspiré la loi et le décret sur l’Afest est présentée. Puis, la mise en oeuvre de cette modalité de formation est précisée, en particulier son financement et le rôle des différents acteurs, notamment les Opco et les organismes de formation. La rubrique « Cas d’entreprises » permet de découvrir des expériences d’entreprises ayant déployé l’Afest. Cette synthèse décrit également comment la formation en situation de travail s’inscrit dans le contexte du Plan d’investissement dans les compétences (Pic) et des pactes régionaux d’investissement dans les compétences (Pric). Enfin, la rubrique « Pour aller plus loin » recense de nombreuses ressources pour approfondir la thématique.

A qualitative model of patterns of resilience and vulnerability in responding to a pandemic outbreak with system dynamics

Source : Safety Science, 2/1/2021.
Covid-19 a révélé la fragilité des soins de santé, des gouvernements, de l’aide sociale et des systèmes économiques. La complexité des interactions et le couplage étroit de ces systèmes sont devenus évidents au cours de la propagation de la maladie et de l’évolution des politiques qui ont produit des effets migratoires involontaires. Dans cet article, le risque systémique est considéré dans un cadre de dynamique des systèmes complété par une perspective de résilience pour anticiper les menaces et prendre des dispositions pour les ressources, réagir face à l’incertitude et prévoir les effets secondaires, surveiller les indicateurs critiques pour évaluer les progrès et apprendre par la pratique. Par exemple, cet article examine la capacité des soins de santé à suivre l’augmentation du nombre de patients, le rôle des gouvernements dans la mobilisation des individus et des organisations, la diffusion d’informations sur les risques au grand public, etc. Les relations entre les soins de santé, le gouvernement, l’aide sociale et les systèmes économiques sont présentées à l’aide d’archétypes de systèmes et de points de levier pour surmonter les goulets d’étranglement. Enfin, les archétypes sont assemblés en un diagramme de boucle causale global qui a des implications pour les politiques et les modèles de comportement.