Contrasts in Safety Management: Safety-Critical Industries vs. Healthcare

Source : CSA Group
Des entrevues avec les intervenants du secteur des soins de santé et les experts en la matière ont révélé que la mise en œuvre des systèmes de gestion de la sûreté n’est pas appliquée de façon uniforme dans la prestation des soins et n’est pas aussi complète que dans les secteurs de l’aviation et de l’énergie nucléaire. Plusieurs thèmes ont été dégagés de ces entrevues et de nombreux défis ont été identifiés pour combler ces lacunes dans les processus, les politiques et la réglementation de la prestation des soins de santé.

Interactive ergonomic risk mapping: A practical approach for visual management of workplace ergonomics

Source : International Journal of Occupational Safety and Ergonomics.
Les études actuelles identifient un besoin croissant de développer des outils enrichis pour la gestion des risques ergonomiques qui peuvent favoriser une atmosphère renforçant l’engagement de tous les intervenants à créer un environnement de travail sécuritaire et chaleureux en utilisant des principes ergonomiques. Dans cette étude, un nouvel outil de visualisation des pratiques ergonomiques en milieu de travail est proposé. Pour développer cet outil, une méthodologie interactive de cartographie des risques ergonomiques (intERM) est introduite. Elle comprend cinq étapes tout en intégrant la vision stratégique de l’entreprise et en aidant à tenir compte des impacts des changements dans le contexte politique et réglementaire, l’environnement économique et démographique, la technologie et le contexte de l’emploi. La méthodologie systématique et pratique proposée est démontrée sur un exemple réel. Cet outil visuel et interactif permet d’identifier rapidement les risques ergonomiques et d’y réagir, d’anticiper les changements pour réduire/éliminer les risques ergonomiques, ainsi que de sensibiliser l’ensemble de l’entreprise aux risques ergonomiques et de renforcer l’engagement et l’appropriation des intervenants.

Outil Faire le point RPS pour le secteur sanitaire et social – Outil – INRS

Source : INRS
L’outil Faire le point RPS est destiné aux petites structures du secteur sanitaire et social. Il permet d’identifier les facteurs de risques psychosociaux (RPS) et aide à intégrer les RPS au document unique d’évaluation des risques professionnels, comme l’impose la réglementation. En outre, il fournit des indications et des pistes pour faciliter l’élaboration d’un plan d’action. Son utilisation implique une participation des salariés pour qu’ils parlent du contenu de leur activité, de leur métier et du terrain. Cet outil a été conçu pour être utilisé de manière autonome par une petite entreprise qui ne se trouve pas dans une situation de dialogue social dégradé.

Mass Flu Shots of More than 8,000 Healthcare Workers in One Day

Source : Hospital Employee Health.
Grâce à un vaste effort de vaccination de masse contre la grippe qui a doublé en tant qu’exercice d’urgence, un système de santé du Delaware a récemment vacciné un nombre stupéfiant de 8 035 employés en une seule journée. Un tel effort nécessite un soutien administratif et de planification considérable, mais il y a une multitude de points positifs – dont le moindre n’est pas de préparer une grande partie du personnel à la saison de la grippe avant que le virus annuel ne commence à circuler.

An application of a modified theory of planned behavior model to investigate adolescents’ job safety knowledge, norms, attitude and intention to enact workplace safety and health skills

Source : Journal of Safety Research.
Les théories du comportement en matière de santé, couramment utilisées dans les sciences sociales et comportementales, sont utiles et fournissent des conseils pour élaborer et évaluer les interventions en matière de SST, y compris celles qui visent à prévenir les blessures et à promouvoir la santé et la sécurité des travailleurs adolescents aux États-Unis, qui sont blessés à un taux plus élevé que les adultes.

Inégalités de santé au travail entre les salariés visés et ceux non visés par les mesures préventives prévues par la Loi sur la santé et la sécurité du travail

Source : INSPQ
Trois travailleurs québécois salariés sur quatre n’ont pas accès à certains mécanismes de prévention prévus par la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST). Chez les femmes, 85 % n’y ont pas accès. Ces salariés oeuvrent dans les groupes de secteurs 4, 5, 6 non priorisés par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) quant à l’application de mesures de prévention.

Une brigade SST au CISSS des Laurentides

Source : Objectif prévention.
La fusion des établissements en CISSS a fait ressortir de grandes disparités autant au niveau des environnements de travail que des pratiques en SST, et ce, entre les nombreux services alimentaires d’un même territoire. Comment instaurer une culture de prévention harmonisée et efficace dans ce contexte ?

L’examen initial, un point de départ en gestion de la prévention

Source : Objectif prévention.
Vous souhaitez débuter une démarche de prévention, mais vous ne savez pas par quoi commencer ? Votre système est déjà en place, mais vous avez l’impression de tourner en rond ? L’examen initial est un des outils incontournables de la Trousse de gestion de la prévention en SST. Il sera votre allié pour débuter ou poursuivre votre démarche de prise en charge.

Les normes en gestion de la SST: comment s’y retrouver ?

Source : Objectif prévention.
Au cours des dernières années, nous avons vu défiler différentes normes en gestion de la SST : OHSAS 18001, ILO-OSH 2001, ANSI Z-10-2005, CSA Z1000-2014, ISO 45001:2018. Comment s’y retrouver ? Cet article vise à démêler les différentes normes qui régissent la SST dans le monde et de faire une mise à jour des nouveaux développements dans ce domaine.