A scoping review to identify strategies that work to prevent four important occupational diseases

Source : American Journal of Industrial Medicine.
Afin de mieux comprendre quelles approches sont les plus susceptibles de conduire à des progrès dans la prévention de la perte auditive liée au bruit, de la dermatite de contact professionnelle, des cancers professionnels et de l’asthme professionnel, nous avons entrepris une étude de cadrage et consulté un certain nombre d’informateurs clés.

The Burden of Work-Related Asthma

Source : NIOSH Science Blog
On estime que 15 à 55 % de tous les cas d’asthme chez les adultes sont liés au travail. Le Michigan est le seul État à suivre de façon constante l’asthme lié au travail depuis 31 ans. Lisez les principales conclusions d’un nouveau rapport sur le blog scientifique du NIOSH.

Global and regional burden of chronic respiratory disease in 2016 arising from non-infectious airborne occupational exposures: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2016

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Ce document présente une analyse détaillée de la charge mondiale et régionale des maladies respiratoires chroniques résultant des expositions professionnelles à l’air, telle qu’elle est estimée dans l’étude Global Burden of Disease 2016.

Occupational exposure to disinfectants and asthma incidence in U.S. nurses: A prospective cohort study

Source : American Journal of Industrial Medicine.
L’exposition aux désinfectants chez les travailleurs de la santé a été associée à des effets sur la santé respiratoire, en particulier l’asthme. Cependant, la plupart des études sont transversales et le rôle des expositions aux désinfectants dans le développement de l’asthme nécessite des études longitudinales. Nous avons étudié l’association entre l’exposition professionnelle aux désinfectants et l’asthme accidentel chez une importante cohorte d’infirmières américaines.

Repérage de l’asthme lors du suivi individuel de l’état de santé au travail

Source : Références en santé au travail.
Une étude épidémiologique multicentrique a été menée dans le but d’acquérir des connaissances cliniques et épidémiologiques sur les asthmes en relation avec le travail. La mobilisation des services de santé au travail a permis de collecter environ 4 000 questionnaires de repérage d’un asthme actif potentiel : 13 % de ces salariés, lors du suivi individuel de l’état de santé au travail, se déclarent asthmatiques avec un diagnostic confirmé par un médecin. Parmi eux, 76 % ont eu des symptômes respiratoires dans les 12 derniers mois. L’asthme a débuté à l’âge adulte pour un tiers d’entre eux. Parmi les salariés ne rapportant pas l’existence d’un asthme, plus d’un tiers signale des symptômes évoquant un asthme actif. Parmi ces derniers, 61 % rapportent au moins un symptôme au poste de travail et 42 % une amélioration des symptômes en dehors du travail.

Clustering asthma symptoms and cleaning and disinfecting activities and evaluating their associations among healthcare workers

Source : International Journal of Hygiene and Environmental Health.
L’asthme est une maladie hétérogène dont la gravité et les sous-types varient. Des études épidémiologiques récentes ont identifié les activités de nettoyage et de désinfection (AND) comme des facteurs de risque importants pour les résultats liés à l’asthme chez les travailleurs de la santé. Cependant, la complexité des AND dans les établissements de soins de santé a rarement été examinée. Cette étude a utilisé un ensemble de données d’enquête complexe et des approches de réduction des données pour identifier et regrouper les travailleurs de la santé présentant des symptômes d’asthme similaires, puis a exploré leurs associations avec des groupes de participants présentant des profils similaires d’AND.

Preventing Work-related Asthma

Source : NIOSH Research Rounds.
Au NIOSH, les chercheurs étudient comment prévenir l’asthme lié au travail en contrôlant l’exposition aux substances dangereuses. Dans deux études récentes résumées ci-dessous, les chercheurs du NIOSH ont examiné différentes questions liées à l’asthme lié au travail. Dans la première, ils ont mis l’accent sur le lien entre les produits de nettoyage et de désinfection et divers symptômes d’asthme chez les travailleurs de la santé. Dans la deuxième étude, ils se sont penchés sur la présence de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) chez les personnes souffrant d’asthme lié au travail et celles souffrant d’asthme d’autres causes.

Occupational and work-related respiratory disease attributed to cleaning products

Source : Occupational and Environmental Medicine.
L’exposition aux produits de nettoyage a été associée à des troubles respiratoires. Cette étude visait à examiner l’incidence, les tendances de l’incidence et les déterminants professionnels des troubles respiratoires liés au travail attribués aux agents nettoyants et à explorer le rôle des « relations quantitatives structure-activité » dans la corroboration de l’identification des sensibilisants chimiques respiratoires.