Aspects théoriques et historiques de l’évaluation des interventions complexes de prévention en santé et sécurité au travail : exemples des TMS et des RPS

Source : Références en santé au travail.
Les aspects de l’évaluation des interventions de prévention en santé et sécurité au travail présentés ici résultent de travaux théoriques et opérationnels engagés depuis 2011 en partenariat avec l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT). Y est d’abord abordée l’histoire récente de l’évaluation scientifique avec un focus sur l’évaluation en santé. Puis sont envisagées les caractéristiques des interventions complexes de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) et des risques psychosociaux (RPS) qui impactent leur évaluation. Dans la suite, il est proposé un détour sur les modèles d’évaluation actuellement disponibles en santé publique, santé au travail et action sociale.

Physical and psychosocial work exposures as risk factors for disability retirement due to a shoulder lesion

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Messages clés : Il existe des données probantes sur les associations entre les expositions physiques et psychosociales en milieu de travail et les maladies de l’épaule. Cette étude représentative à l’échelle nationale a révélé que les facteurs physiques et psychosociaux liés au travail montraient une forte association avec le départ à la retraite pour cause d’invalidité en raison d’une lésion de l’épaule. Chez les hommes, 46 % et 49 % des départs à la retraite attribuables à une lésion de l’épaule ont été attribués à des expositions physiques et psychosociales, respectivement. Chez les femmes, les valeurs correspondantes étaient de 41 % et 35 %. Le message à l’intention des omnipraticiens et des médecins du travail est que la réduction des expositions physiques et psychosociales liées au travail peut prolonger considérablement les carrières professionnelles.

Effectiveness of New Guidelines to Prevent Workplace Hand-Wrist MSDs

Source : NIOSH Science Blog
La recherche confirme que les nouvelles lignes directrices visant à prévenir les troubles musculo-squelettiques des mains, des poignets et des coudes des travailleurs protègent mieux les travailleurs. Pour en savoir plus sur la recherche comparant les lignes directrices de 2018 et de 2001, consultez le Blogue scientifique du NIOSH.

Workplace Interventions can Reduce Sickness Absence for Persons With Work-Related Neck and Upper Extremity Disorders: A One-Year Prospective Cohort Study

Source : Journal of Occupational and Environmental Medicine.
L’objectif de cette étude était de déterminer si les interventions en milieu de travail sont efficaces pour réduire les absences pour cause de maladie chez les personnes souffrant de troubles du cou et des membres supérieurs liés au travail et si l’amélioration des troubles après intervention réduit les absences pour cause de maladie. Un nombre significativement plus faible de jours d’absence pour cause de maladie a été constaté chez les travailleurs ayant signalé une amélioration après l’intervention. Les résultats de cette étude suggèrent qu’une intervention en milieu de travail ne peut réduire l’absence pour cause de maladie chez les travailleurs souffrant de troubles du cou ou des membres supérieurs que si l’intervention améliore le trouble et que les interventions ont été plus efficaces pour réduire les périodes d’absence pour maladie de moyenne et longue durée.

Conversation starters for workplace discussions about musculoskeletal disorders

Source : European Agency for Safety and Health at Work
Les lanceurs de discussion peuvent faciliter les débats en groupes sur le lieu de travail ou pendant la formation professionnelle. Les scénarios qui y figurent sont conçus pour les travailleurs réalisant des tâches susceptibles de leur causer des troubles musculo-squelettiques (TMS), ainsi que pour leurs supérieurs hiérarchiques et superviseurs.

Low Back Pain among Workers: The Problem and What to Do About It

Source : NIOSH Science Blog
Ce billet par des auteurs d’un récent article de NIOSH sur la lombalgie présente certains résultats de l’étude et offre plusieurs ressources pour adresser les facteurs de risque en milieu de travail.

Moving and handling people: Reducing the risk

Source : WorkSafe Bulletin.
Les déplacements et les manipulations de personnes sont les principales causes de blessures chez les travailleurs de la santé et des services sociaux communautaires. Ce bulletin comprend de l’information sur les mesures de contrôle, l’élimination ou la réduction des risques et l’importance de la formation pour aider à réduire les risques de TMS lors du déplacement ou de la manipulation de personnes.

Prevalence, Recognition of Work-Relatedness, and Effect on Work of Low Back Pain Among U.S. Workers

Source : Annals of Internal Medicine.
L’objectif de cet article était d’estimer le fardeau de la lombalgie chez les travailleurs américains, son lien avec le travail et ses effets sur le travail.

Modeling the Effect of the 2018 Revised ACGIH® Hand Activity Threshold Limit Value® (TLV) at Reducing Risk for Carpal Tunnel Syndrome

Source : Journal of Occupational and Environmental Hygiene.
Lorsque des études récentes ont démontré que la valeur limite (TLV) de l’ACGIH de 2001 n’était pas suffisamment protectrice pour les travailleurs à risque de syndrome du canal carpien (STC), la TLV et la limite d’action ont été révisées. Cette étude compare l’effet sur l’incidence de STC de l’application de la TLV de 2018 par rapport à celle de 2001. Les résultats montrent que la TLV de 2018 protège mieux les travailleurs. Un nombre important de travailleurs sont actuellement exposés à des activités manuelles répétitives forcées qui dépassent ces directives. Il faut promulguer les nouvelles lignes directrices et encourager les employeurs à réduire l’exposition intensive des mains pour prévenir le SCC et d’autres troubles musculo-squelettiques.