Aménager un espace de travail ergonomique en utilisant ce qu’on a à la maison

Source : Université de Montréal
Alors que toute la communauté udemienne est contrainte à travailler ou étudier à distance dans ce contexte de COVID 19, Yann Pouliot, diplômé à la maîtrise en ergothérapie de l’UdeM, nous livre ses conseils pour optimiser son confort… avec les moyens du bord.

Les bénéficiaires de soins au Canada, 2018

Source : Statistique Canada.
En 2018, environ 3 millions de personnes au Canada ont reçu une certaine forme de soins à domicile en raison d’un problème de santé de longue durée, d’une incapacité physique ou mentale ou de problèmes liés au vieillissement. Le fait de recevoir des soins à domicile est souvent considéré comme une option souhaitable pour les personnes nécessitant des soins chroniques, palliatifs ou de réadaptation, car cela leur permet de rester plus longtemps à la maison et de conserver un sentiment d’autonomie.

Need for recovery in relation to effort from work and health in four occupations

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Examiner trois niveaux de besoin de récupération (NFR) après le travail en relation avec l’effort fourni par les exigences du travail, les stratégies de compensation de la demande, les ressources modérant ou inversant l’effort, et la santé, y compris le comportement en matière de santé dans quatre professions : ingénieurs, charpentiers, infirmières et infirmières à domicile. Un autre objectif était d’examiner les caractéristiques professionnelles déterminant la NFR.

Work ability and productivity among dentists: associations with musculoskeletal pain, stress, and sleep

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
La capacité de travail peut être mesurée par l’indice de capacité de travail (WAI), et les questions liées au travail mesurent la perte de productivité en termes de qualité et de quantité de travail. Les dentistes présentent un risque professionnel élevé de douleurs musculo-squelettiques et l’exposition aux contraintes ergonomiques est déjà élevée pendant l’enseignement dentaire. L’objectif était d’évaluer la capacité de travail et la productivité des dentistes, et d’identifier les différences entre les sexes et les associations avec le sommeil, le stress et les douleurs fréquentes signalées.

Cognitive behavioural therapy interventions for insomnia among shift workers: RCT in an occupational health setting

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
L’objectif de l’étude était de comparer l’efficacité des interventions de thérapie cognitivo-comportementale pour l’insomnie (TCC-I) à celle d’une intervention sur l’hygiène du sommeil dans le cadre d’un plan contrôlé randomisé chez les travailleurs de quarts. Nous avons également étudié si les caractéristiques du trouble du travail posté (TDS) affectaient les résultats.

The relationship between anthropometric measures and cardiometabolic health in shift work: findings from the Atlantic PATH Cohort Study

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Évaluer la relation entre les mesures anthropométriques et la santé cardiométabolique chez les travailleurs postés par rapport aux travailleurs non postés.

The effect of training for a participatory ergonomic intervention on physical exertion and musculoskeletal pain among childcare workers (the TOY-project) – a wait-list cluster-randomized controlled trial

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
De nombreux employés font des efforts physiques importants au travail et souffrent de douleurs musculo-squelettiques (MSP), ce qui entraîne des absences pour maladie très coûteuses. L’ergonomie participative est une intervention potentiellement efficace pour réduire l’effort physique, les douleurs musculo-squelettiques et les absences pour maladie. L’objectif principal de cette étude était d’étudier l’efficacité d’une intervention ergonomique participative sur le lieu de travail de 20 semaines chez les travailleurs de la petite enfance sur l’effort physique et les MSP.

Professional experience, work setting, work posture and workload influence the risk for musculoskeletal pain among physical therapists: a cross-sectional study

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Les physiothérapeutes (PT) ont un risque élevé de développer des douleurs musculo-squelettiques (MP) en raison de la nature physiquement exigeante de leurs tâches professionnelles. L’expérience ou le domaine de spécialisation ont été associés à la MP, cependant, les études antérieures sont peu nombreuses et peu nombreuses. L’objectif de cette étude était d’étudier l’association entre les facteurs liés au travail et la MP chez les PT.

Réadaptation au travail chez les 45 ans et plus dans le secteur de la santé et des services sociaux [format électronique]

Source : IRSST
Cette étude suggère cinq pistes qui peuvent être suivies par les organisations pour optimiser leurs systèmes de surveillance, de prévention et de prise en charge des lésions professionnelles chez leurs travailleurs plus âgés : 1) porter une attention prioritaire à deux sous-groupes particulièrement vulnérables; 2) miser sur l’organisation du travail comme levier d’intervention; 3) investir dans des mécanismes visant à assurer l’engagement de l’ensemble des acteurs organisationnels; 4) renforcer les systèmes organisationnels de prévention et de prise en charge des situations de lésions professionnelles; 5) miser sur des actions qui visent concomitamment les travailleurs et leur environnement de travail.