Horaires atypiques de travail (hors travail de nuit) : quels effets sur la santé et la sécurité au travail ?

Source : Références en santé au travail.
Les salariés exposés aux horaires atypiques sont de plus en plus nombreux. Les effets du travail de nuit et du travail posté sont aujourd’hui bien documentés. D’autres formes d’horaires atypiques, tels le travail coupé ou fractionné, le travail du soir, le travail du dimanche, le travail sous forme d’astreintes, le travail en horaires variés, imprévisibles ou flexibles et la pluriactivité, sont de plus en plus fréquentes et leurs impacts sont bien moins connus. Basé sur une revue de la littérature, cet article synthétise les connaissances actuelles des effets en termes de santé et de sécurité ainsi que sur la vie sociale et familiale de ces formes d’horaires atypiques.

Aspects théoriques et historiques de l’évaluation des interventions complexes de prévention en santé et sécurité au travail : exemples des TMS et des RPS

Source : Références en santé au travail.
Les aspects de l’évaluation des interventions de prévention en santé et sécurité au travail présentés ici résultent de travaux théoriques et opérationnels engagés depuis 2011 en partenariat avec l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT). Y est d’abord abordée l’histoire récente de l’évaluation scientifique avec un focus sur l’évaluation en santé. Puis sont envisagées les caractéristiques des interventions complexes de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) et des risques psychosociaux (RPS) qui impactent leur évaluation. Dans la suite, il est proposé un détour sur les modèles d’évaluation actuellement disponibles en santé publique, santé au travail et action sociale.

Night work is related to higher global and central adiposity in Brazil: National Health Survey, 2013

Source : American Journal of Industrial Medicine.
Le travail de nuit peut perturber le rythme circadien naturel, entraînant des perturbations du métabolisme et une prise de poids globale subséquente, voire une adiposité abdominale encore plus néfaste. Notre objectif était d’étudier les associations entre la fréquence du travail de nuit et les marqueurs de l’obésité globale et centrale.

Mieux vivre le travail de nuit : est-ce possible ?

Source : Objectif prévention.
Vivre à l’envers des autres, ça use ! Travailler la nuit et dormir le jour est le lot d’un travailleur sur cinq et rares sont ceux qui peuvent le faire sans difficulté. Mauvais sommeil, problèmes de digestion, prise de poids, les plaintes sont nombreuses. Un nouvel outil en ligne propose des stratégies pour aider les travailleurs à mieux vivre le travail de nuit.

Signes et symptômes liés au texto

Source : CCHST: Le rapport sur la santé et la sécurité.
Le télétravail est une tendance lourde, mais les gains de productivité et de commodité qu’il procure peuvent être au prix de notre santé physique. Les blessures liées à l’ergonomie sont de plus en plus courantes, comme le syndrome du cou texto, le syndrome du canal cubital et la fatigue oculaire numérique, alors que nous passons plus de temps en ligne pour travailler et organiser notre vie, sur des appareils portables toujours plus petits.

Les risques de travailler seul ou en milieu isolé

Source : Prévention au travail.
Qu’ont en commun le gardien de phare, le camionneur, le travailleur forestier, l’infirmière qui fait des visites à domicile et le caissier d’une station d’essence libre-service? Toutes ces personnes effectuent leur travail seules ou en lieu isolé, à l’instar de plusieurs milliers de travailleurs et travailleuses au Québec.

Travailler avec une santé altérée : comment prévenir la désinsertion professionnelle ? – Article de revue – INRS

Source : Références en santé au travail.
Comment faire face au défi du maintien en activité – et pas seulement en emploi – des salariés travaillant avec une santé altérée? La recherche-action présentée ici explore à la fois les processus en cause et les voies de construction d’un travail soutenable, entendu comme permettant au travailleur de maintenir sa santé, ses compétences, son employabilité.

ISO 9241-220 – Ergonomie de l’intéraction homme-système

Source : Organisation internationale de normalisation
Partie 220: Processus de validation, d’exécution et d’évaluation de la conception centrée sur l’opérateur humain au sein des organisations Le présent document décrit les processus et spécifie les résultats permettant à la conception centrée sur l’opérateur humain d’être réalisée au sein des organisations. La conception centrée sur l’opérateur humain vise à satisfaire aux exigences relatives à la qualité centrée sur l’opérateur humain tout au long du cycle de vie des systèmes interactifs. Les processus sont décrits du point de vue de ceux qui sont en charge de l’analyse, de la conception et de l’évaluation de l’utilisation des systèmes interactifs par l’homme.