Adequate Staffing Protects Patients and Workers

Source : Hospital Employee Health.
Les infirmières qui luttent pour améliorer les niveaux inadéquats de dotation en personnel dans les hôpitaux citent souvent la sécurité des patients, ce qui constitue un fondement moral élevé tout en parlant directement aux préoccupations des gestionnaires. Au moment où les lois sur les ratios d’effectifs font l’objet de débats dans divers États, une nouvelle étude peut fournir des preuves en lien avec cette question.

Exposure to incivility hinders clinical performance in a simulated operative crisis

Source : BMJ Quality & Safety.
Une menace potentielle à la communication dans la salle d’opération est l’incivilité. Peu a été fait pour examiner comment l’incivilité influe sur la capacité de fournir des soins sécuritaires en situation de crise. Nous avons donc cherché à déterminer comment l’incivilité influençait la performance des résidents en anesthésiologie lors d’un scénario de simulation standardisé. L’incivilité a eu un impact négatif sur la performance dans de nombreux domaines, notamment la vigilance, le diagnostic, la communication et la prise en charge des patients, même si les participants n’étaient pas au courant de ces effets. Il est impératif que ces comportements soient éliminés de la culture de la salle d’opération et que la communication interpersonnelle dans les environnements très stressants soit intégrée à la formation médicale.

Hospital nurse‐staffing models and patient‐ and staff‐related outcomes

Source : Cochrane Database of Systematic Reviews.
Le but de cette analyse documentaire Cochrane était de déterminer si les changements apportés à la dotation en personnel infirmier dans les hôpitaux amélioraient les résultats pour les patients ou les infirmières, ou avaient un impact sur le coût des soins de santé.

Healthy working time arrangements for healthcare personnel and patients: a systematic literature review

Source : BMC Health Services Research.
Certains aménagements du temps de travail ont été associés à des conséquences négatives tant pour le personnel de santé que pour leurs patients. Le but de cette étude est d’utiliser des examens systématiques pour déterminer si la santé des employés explique la relation entre l’aménagement du temps de travail et la sécurité des patients.