Physical Work Demands of Childcare Workers in Denmark: Device-Based Measurements and Workplace Observations Among 199 Childcare Workers from 16-Day Nurseries

Source : Annals of Work Exposures and Health.
Au Danemark, les travailleurs du secteur de la garde d’enfants présentent une forte prévalence de troubles musculo-squelettiques (TMS) et d’absences pour cause de maladie, mais les connaissances actuelles sur leurs exigences physiques au travail sont limitées, ce qui entrave les initiatives de prévention. Cette étude visait à évaluer les exigences physiques du travail à l’aide d’accéléromètres et d’observations sur le lieu de travail des travailleurs de la petite enfance qui s’occupent d’enfants de 0 à 3 ans.

Low back pain among nurses working in clinical settings of Africa: systematic review and meta-analysis of 19 years of studies

Source : BMC Musculoskeletal Disorders.
En Afrique, les infirmières sont sans doute les travailleurs de santé de première ligne les plus importants dans la plupart des établissements de santé, et elles accomplissent un large éventail de tâches. Ces tâches sont considérablement présumées dans la causalité de la charge de travail. Les infirmières figurent parmi les professions à haut risque de développer des lombalgies. La profession d’infirmier est classée parmi les dix premières professions qui présentent un risque élevé de lombalgie. Cette étude visait donc à déterminer si la lombalgie est une préoccupation importante pour les infirmières des établissements de santé africains.

Vers une stratégie intégrée de prévention en manutention : document de sensibilisation à la prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) reliés à des tâches de manutention

Source : IRSST
Destiné à tous les intervenants et les milieux de travail préoccupés par la prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) reliés à des tâches de manutention, ce document propose une stratégie intégrée de prévention en manutention. Combinant formation et intervention, cette stratégie repose sur la compréhension, l’observation et l’analyse de cinq principes d’action. Ces principes d’action sont les points communs de l’ensemble des techniques de manutention qu’utilisent les travailleurs. Chacun d’eux possède des repères d’observation caractéristiques. Les repères indiquent ainsi les compromis que le travailleur doit faire pour atteindre son objectif de préserver sa santé et sa sécurité, puisqu’ils sont liés aux contraintes ou aux efforts. Les principes d’action présentés dans le document sont soutenus par des vidéos explicatives disponibles sur le site de l’IRSST Manutention en milieu de travail.

Prevention policy and practice. Approaches to tackling work-related musculoskeletal disorders

Source : Publications Office of the European Union
Le projet intitulé « Examen de la recherche, des politiques et des pratiques en matière de prévention des troubles musculo-squelettiques liés au travail » visait à mieux comprendre les défis en matière de sécurité et de santé au travail (SST) dans la lutte contre les troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail. L’intention du projet était de fournir une meilleure compréhension des conditions dans lesquelles les stratégies, les politiques et les actions visant à traiter les TMS sont les plus efficaces. Pour atteindre cet objectif, une série de stratégies et d’initiatives au niveau politique qui ont été utilisées par les principales parties prenantes, y compris les régulateurs et les agences de régulation, les partenaires sociaux, les organismes professionnels et les services de prévention ont été identifiés. Suite à leur identification, une analyse a été entreprise pour déterminer comment ces diverses stratégies ont été adaptées aux conditions et aux besoins des différents bénéficiaires (par exemple dans différents secteurs). Pour compléter cette analyse, les ressources qui ont été développées et utilisées dans les initiatives décrites ont été examinées, en vue d’identifier les facteurs qui ont contribué à leur succès ou à leur échec (y compris les obstacles à leur mise en œuvre).

Increasing standing tolerance in office workers with standing-induced back pain

Source : Ergonomics.
Les bureaux assis-debout sont populaires, mais de nombreuses personnes souffrent de lombalgies induites par la position debout. Les personnes souffrant de lombalgie ont moins de variations de poids en position debout que les personnes souffrant de maux de dos. Les participants ont été classés comme tolérants ou intolérants à la position debout. Les participants ont reçu des pupitres assis-debout pendant 12 semaines. Les participants ont été assignés à des conditions d’intervention (exposition et exercice en position debout) ou de contrôle (aucune instruction). Les participants ont déclaré un temps d’assise hebdomadaire et une moyenne/pauvreté de la colonne vertébrale. Les variations de poids en position debout et la fatigue ont été réévaluées après l’intervention. Tous les groupes ont réduit le temps passé en position assise (de 30 à 50 %) sur 12 semaines. Le temps passé en position assise et la moyenne de la pression artérielle ont été corrélés chez tous les individus intolérants à la position debout, la pire pression artérielle et le temps passé en position assise ont été corrélés pour le groupe d’intervention uniquement. Toutes les personnes intolérantes à la position debout ont augmenté leur poids en position debout et ont diminué leur taux de graisse après 12 semaines. Les personnes intolérantes à la position debout ont bénéficié de 12 semaines d’utilisation d’un bureau en position assise, quelle que soit l’intervention. Les personnes motivées souffrant d’une lombalgie induite par la position debout peuvent augmenter leur tolérance à la position debout en utilisant un bureau en position assise. Des avantages supplémentaires peuvent exister lorsque des conseils structurés sont fournis.

Participatory ergonomics for the reduction of musculoskeletal exposure of maintenance workers

Source : International Journal of Occupational Safety and Ergonomics.
L’exposition aux troubles musculo-squelettiques (TMS) est un risque courant chez les personnes travaillant à la maintenance des machines et des équipements dans l’industrie. L’ergonomie participative (EP) sur le lieu de travail incarne une stratégie solide pour la mise en œuvre de programmes de prévention des TMS. Ce cas pratique décrit un projet d’ergonomie participative mis en œuvre pour améliorer les stratégies de prévention des TMS pour la sécurité des travailleurs de la maintenance. Des travailleurs expérimentés et des ouvriers de maintenance employés dans une entreprise italienne de traitement industriel de la laine ont participé activement à l’évaluation des risques, à la proposition d’interventions d’amélioration et à la proposition de nouvelles stratégies de prévention. Une formation et des conseils en ergonomie ont aidé les travailleurs à jouer un rôle proactif dans le processus de prévention. L’EP peut aider à la gestion préventive des activités critiques de maintenance, par l’autonomisation des travailleurs, l’identification de solutions ciblées et réalisables et en utilisant l’ergonomie comme base pour améliorer la santé et la sécurité au travail.

Application of MSD prevention practices by nursing staff working in healthcare settings

Source : International Journal of Industrial Ergonomics.
L’objectif de cet article est d’examiner l’application des pratiques de prévention des TMS chez le personnel infirmier et d’identifier les facteurs organisationnels qui peuvent ou non soutenir leur application. Nous avons mesuré l’application des pratiques de prévention et ses déterminants au moyen d’un questionnaire rempli par 399 infirmières et membres du personnel infirmier au Canada. Un volet qualitatif a été réalisé avec deux groupes de discussion afin de valider et d’enrichir l’interprétation des résultats de l’enquête.

Discomfort glare and psychological stress during computer work: subjective responses and associations between neck pain and trapezius muscle blood flow

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
L’exposition à un stress environnemental supplémentaire pendant le travail sur ordinateur, comme les exigences visuelles et psychologiques, est associée à une augmentation de l’inconfort pour les yeux et le cou, à une altération de l’humeur et à une réduction du bien-être. L’objectif de cette étude est de mieux comprendre comment les réponses subjectives de jeunes femmes en bonne santé ayant une vision binoculaire normale sont affectées par l’éblouissement et le stress psychologique pendant le travail sur ordinateur, et d’étudier les associations possibles entre le flux sanguin du muscle trapèze et le développement de douleurs au cou.

The effect of training for a participatory ergonomic intervention on physical exertion and musculoskeletal pain among childcare workers (the TOY-project) – a wait-list cluster-randomized controlled trial

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
De nombreux employés font des efforts physiques importants au travail et souffrent de douleurs musculo-squelettiques (MSP), ce qui entraîne des absences pour maladie très coûteuses. L’ergonomie participative est une intervention potentiellement efficace pour réduire l’effort physique, les douleurs musculo-squelettiques et les absences pour maladie. L’objectif principal de cette étude était d’étudier l’efficacité d’une intervention ergonomique participative sur le lieu de travail de 20 semaines chez les travailleurs de la petite enfance sur l’effort physique et les MSP.