Poll: Pregnant HCWs Administering Hazardous Drugs Without PPE

Source : Hospital Employee Health.
Bien que les médicaments antinéoplasiques principalement utilisés en chimiothérapie constituent un risque connu pour la santé reproductive, 9% des infirmières enceintes interrogées ont déclaré ne jamais porter de gants lors de l’administration des médicaments, rapporte l’Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH).

Personal Protective Equipment Doffing Errors, Contamination Still Common

Source : Hospital Employee Health.
Les chercheurs rapportent que les erreurs de retrait de l’équipement de protection individuelle étaient courantes dans une étude sur des travailleurs de la santé traitant des patients sous isolement par contact pour des organismes multirésistants. L’étude a également des implications pour la sécurité des travailleurs, car le type d’erreurs décrites peut entraîner des infections professionnelles avec des agents pathogènes beaucoup plus dangereux, tels que le virus Ebola.

Choisir les bons équipements de protection individuels pour les dangers de nature électriques : compliqué ou pas compliqué?

Source : Électricité Québec.
Le choix des bons équipements de protection individuels (ÉPI) qui protègent l’électricien contre les dangers de choc, d’éclat d’arcs ou d’explosion électrique est crucial. Porter les mauvais gants isolants contre les chocs pourrait provoquer une électrisation ou une électrocution, alors que pour les dangers d’éclats d’arcs, les mauvais vêtements pourraient à leur tour provoquer des brûlures plus sévères pouvant même causer la mort. Dans cet article, nous traiterons du choix des ÉPI par classes de dangers, soit les dangers de chocs, d’éclat d’arcs et d’explosion électrique étant donné qu’ils n’offrent pas de protection universelle pour chacun des dangers, sauf une seule exception que nous verrons plus loin.

Les fumées chirurgicales : des précautions avec le VPH

Source : Objectif prévention.
Certains établissements se questionnent sur la nécessité pour les travailleurs de porter un appareil de protection respiratoire (APR) N95 tout en utilisant un dispositif d’aspiration des fumées chirurgicales lors du traitement de condylomes. Est-ce que la présence de particules virales du papillome humain (VPH) dans les fumées comportent un risque infectieux pour le personnel soignant exposé?

Factors Influencing Nurses’ Use of Hazardous Drug Safe Handling Precautions

Source : Oncology Nursing Forum.
Les infirmières peuvent réduire les risques d’exposition et de contamination de l’environnement en prenant des mesures pour assurer la manipulation sans danger des médicaments dangereux. Cependant, les études examinant les facteurs influençant l’utilisation de ces précautions par les infirmières n’ont pas donné de résultats cohérents. Les auteurs ont procédé à une analyse intégrative des bases de données électroniques Embase® et Scopus® afin d’identifier les facteurs communs.

Wearables transforming safety management in high-risk industries

Source : Canadian Occupational Safety.
La surveillance (des risques, de la fatigue, de la technique de levage), l’assistance en direct aux travailleurs dans des situations dangereuses, le renforcement positif de bonnes habitudes de travail sont parmi les exemples donnés dans cet article sur les technologies portables sur le lieu de travail.Monitoring (hazards, fatigue, lifting technique), live assistance to workers in danger, positive reinforcement of good work habits are among the examples given in this article on wearable technologies in the workplace.

Breathing with comfort

Source : Occupational Health & Safety Canada.
The latest edition of the CSA Standard Z94.4-18 Selection, Use and Care of Respirators, published last fall, saw the introduction fo several significant changes. One of them is making the wearer’s comfort a key factor when selecting respirators and doing fit testing.

Unsafe handling of cancer drugs puts pregnant nurses, their babies at risk: study

Source : Safety & Health.
Selon une récente étude du NIOSH, près de 40% des femmes enceintes enceintes ne portent pas de blouse de protection lorsqu’elles administrent de puissants médicaments anticancéreux, mettant ainsi en danger leur santé et celle de leur bébé à naître.