Prevalence of workplace violence against healthcare workers: a systematic review and meta-analysis

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Cette étude visait à synthétiser quantitativement les données épidémiologiques disponibles sur les taux de prévalence de la violence au travail (VLT) par les patients et les visiteurs contre le personnel de santé.

Home care aides’ experiences of verbal abuse: a survey of characteristics and risk factors

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Une nouvelle étude financée par le NIOSH s’est penchée sur les expériences des aides-soignants à domicile en matière de violence verbale et de facteurs de risque connexes. 22 % des participants ont déclaré avoir été victimes de violence verbale au moins une fois au cours des 12 derniers mois et que ceux qui avaient été victimes de violence verbale étaient 11 fois plus susceptibles d’avoir subi de la violence physique. Les facteurs de risque comprenaient les clients atteints de démence, les domiciles où l’espace de travail était inadéquat et, dans une moindre mesure, des plans peu clairs pour la prestation des soins et les clients à mobilité réduite. Des horaires de travail prévisibles réduisaient le risque. Ces constatations confirment la nécessité d’interventions en matière de politiques et de formation ciblant la violence contre les aides-soignants à domicile.

Workplace violence and development of burnout symptoms: a prospective cohort study on 1823 social educators

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
L’épuisement professionnel et la violence au travail ont été associés dans les études transversales, mais les études longitudinales avec des méthodes solides et des échantillons de taille adéquate font défaut. Cette étude vise à déterminer si la violence au travail augmente les symptômes d’épuisement professionnel au cours d’une période de 12 mois.

Nursing organizations launch campaign to address safety and health issues

Source : Safety + Health.
L’American Nurses Association, en partenariat avec l’infirmière en chef des services de santé publique des États-Unis et les écoles de sciences infirmières de l’Université de Caroline du Nord et de l’Université de Washington, a lancé une campagne comprenant des initiatives visant à répondre aux préoccupations de l’industrie, telles que la violence au travail et des niveaux de dotation sûrs et appropriés.

Workplace violence injury in 106 US hospitals participating in the Occupational Health Safety Network (OHSN)

La violence au travail est un risque professionnel important pour les travailleurs de la santé aux États-Unis. Une analyse des données de surveillance soumises par les hôpitaux membres du réseau OHSN révèle que, de 2012 à 2015, le taux global de traumatismes liés à la violence au travail a augmenté de 23% par an. La violence au travail est un problème grave et de plus en plus courant dans les hôpitaux qui participent au réseau. Les personnel infirmier présente le risque de blessure le plus élevé.

Lire la suiteWorkplace violence injury in 106 US hospitals participating in the Occupational Health Safety Network (OHSN)

Illinois Becomes Latest State to Enact Law to Prevent Healthcare Violence

Une vague de violence traverse le secteur de la santé et les actions promises par OSHA tardent à se réaliser. Plusieurs états sont en train d’adopter des lois pour protéger le personnel de la santé de la violence sur les lieux du travail. L’Illinois a adopté une loi compréhensive qui prendra effet le 1er janvier 2019.

Lire la suiteIllinois Becomes Latest State to Enact Law to Prevent Healthcare Violence

New Illinois Law to Protect HCWs From Violence

Par sa nouvelle loi intitulée « Health Care Violence Prevention Act », l’Illinois rejoint les rangs des états qui ont adopté des lois pour protéger les travailleuses et travailleurs de la santé contre la violence.

Lire la suiteNew Illinois Law to Protect HCWs From Violence

The trouble with reporting and utilisation of workplace violence data in healthcare

L’objectif de cette étude était d’évaluer les rapports, la surveillance et l’utilisation des données sur la violence au travail dans les services de santé de Victoria. À partir d’entrevues, les auteurs ont identifié trois thèmes : (a) la sous-déclaration de la violence au travail, (b) des directives incohérents qui ont mené à un codage variable et subjectif des données et (c) l’utilisation des données pour informer le développement et la mise en oeuvre de systèmes pour prévenir la violence. Les auteurs formulent des recommandations.

Lire la suiteThe trouble with reporting and utilisation of workplace violence data in healthcare